Loading...
Conseils & équipement randoTrek des 3 cols au NépalTreks et randos

Quel équipement pour un trek au Népal ?

Équipement pour le trek des 3 cols au Népal

Le trek des 3 cols au Népal est une randonnée d’environ 166 km que j’ai fait sur 16 jours avec l’agence Unique treks Adventure. La randonnée nous fait passer par trois cols de 5360, 5420 et 5550 mètres d’altitude et les températures de la région à l’époque où nous y étions varient généralement entre -10°C et 7°C. Mon équipement pour le trek des 3 cols a été pensé léger et minimaliste, mais de la meilleure qualité possible. Ce matériel serait également parfait pour des randonnées hivernales dans les Alpes ou les Pyrénées. Penser et préparer son équipement pour un trek au Népal est une étape primordiale pour le bon déroulement du voyage.

Préparer son équipement pour un trek au Népal

Il faut savoir que j’ai acheté QUE ce que je n’avais pas. Ça peut paraître évident à première vu, mais certains produits Quechua que j’avais déjà, qui m’ont suivit pendant un an en Amérique latine, me vont toujours très bien et j’ai préféré faire le choix de partir avec ceux-là plutôt que de nouveaux produits tout beau tout neuf. Cela permet d’économiser de l’argent ET des ressources naturelles. Ce choix s’inscrit aujourd’hui dans ma démarche vers le zéro déchet et la diminution de ma consommation des ressources naturelles. Pourquoi acheter plus que ce que l’on a besoin ? Pourquoi racheter ce qu’on a déjà ? Ce trek étant un trek de « seulement » 15 jours et non une ascension ou un trek qui a duré plusieurs semaines ou mois, les nuits ayant été en guesthouses, j’estime que ce que je possède déjà était adapté et est exactement ce que j’avais besoin. Ça a été le cas. Ce que j’ai acheté c’est parce que je ne le possédais pas et a été fait en partenariat avec une boutique qui est proche de la nature et qui met en avant des marques qui ont aussi la préservation de l’environnement comme valeur principale. Retrouvez parmi ces marques Patagonia, Icebreaker ou encore Columbia. Voyons maintenant avec quel matériel je suis partie pour un trek au Népal, pour le trek des 3 cols…

Liste de mon matériel pour mon trek au Népal – Avril/Mai 2019

Poids total équipement : 9,73 kg
Poids total du sac à la journée : 7,13 kg

Les vêtements pour un trek au Népal
  • T-shirts manches longues technique : 2 Odlo : 269 g et 1 Icebreaker : 118 g
  • T-shirts manches courtes technique : 1 McKinley + 1 Quechua : 140 g
  • Veste polaire : 1 Patagonia : 408 g
  • Veste softshell légère : 1 Trespass : 495 g
  • Veste imperméable : 1 Patagonia : 301 g
  • Doudoune compactable : 1 Skiset : 320 g
  • Pantalon trekking : 2 Quechua : 583 g
  • Brassière (sans couture sur les épaules) : Kalenji : 73 g
  • Shorties : 3 DIM : 76 g
  • Chaussettes trekking : 3 X-Socks : 147 g
  • Chaussures trekking : 1 The North Face : 890 g
  • Tongs : 1 paire : 157 g
Les accessoires pour un trek au Népal
  • Sac de couchage : Freetime – 720 g
  • Drap de sac : Sea to Summit – 384 g
  • Lampe frontale : Petzl : 74 g
  • Serviette microfibre : Sea to Summit – 228 g
  • Gant microfibre : Fait maison – 15 g
  • Brosse à dent : Monte Bianco – 15 g
  • Dentifrice : Lamazuna – 17 g
  • Oriculi x1 : Lamazuna – 1 g
  • Pince à épiler : 5 g
  • Crème corps et visage : Fait maison – 116 g
  • Crème solaire : Dermaglos Solar – 162 g
  • Baume à lèvres : Fait maison – 8 g
  • Savon : 50 g
  • Shampoing solide : Lamazuna – 55 g
  • Cup menstruelle x1 : Meluna – 14 g
  • Mouchoirs en tissu x2 : Lamazuna – 14 g
  • Bouchons d’oreilles x2 paires : Quies – 2 g
  • Masque sommeil : 19 g
  • Masque poussière : 15 g
  • Trousse à pharmacie : 300 g
Les accessoires de randonnée
  • Sac de randonnée : Osprey Kyte – 1,45 kg
  • Poche à eau 2L : Osprey – vide : 230 g
  • Gourde filtrante 75 ml : Water-to-Go – vide : 140 (sans filtre) / 165 g (avec filtre)
  • Bâtons : Black Diamond – 1 paire 456 g
En plus
  • Passeport + CB + Cash : 100 g
  • Carnet + stylo : 85 g

Mise à jour 23 Mai 2019 – Retour d’expérience après le trek des 3 cols
Il s’avère que sur le plan équipement, mon organisation a été parfaite pour partir à cette période de l’année dans la région du Khumbu (Everest) au Népal.
Rien n’a été en trop que ce soit pour les accessoires ou les vêtements, si ce n’est un des deux t-shirt à manches longues techniques de la marque Odlo car j’en ai utilisé qu’un seul sur les deux. Éventuellement, j’enlèverai de cette liste la veste softshell de la marque Trespass car au cours du trek j’ai utilisé continuellement la veste polaire de la marque Patagonia. Mais elle m’a servis pour les 10 jours après le trek.



Le choix mon équipement pour randonner au Népal ?

Pour les produits que je ne possédais pas avant, je vais vous expliquer pourquoi j’ai choisi ceux-là en particulier et pourquoi ces marques. Pour les produits que je possédais déjà, je vais vous expliquer pourquoi ils me conviennent toujours pour partir faire un trek qui m’emmènera à plus de 5000 mètres d’altitude avec des températures allant de -10°C à 7°C. Alors quel est donc à mon avis le meilleur équipement pour un trek au Népal ?

Les vêtements pour randonner dans l’Himalaya

Les premières couches :

Les deux t-shirts Warm et X-Warm de marque Odlo avaient été acheté il y a quelques années déjà pour la pratique du snowboard. Étant des t-shirts thermiques pour la pratique de sports d’extérieur en hiver, ils conviennent parfaitement à la pratique de la randonnée de haute montagne au Népal. Ils sont dotés d’une très bonne isolation et d’un toucher ultra-doux. Les deux t-shirts sont certifiés Effect by Odlo.

Le t-shirt Siren Long Sleeve d’Icebreaker est un t-shirt que j’ai acheté spécialement pour le trek au Népal. Doux, fin et extensible, il est parfait pour la pratique de la randonnée hivernale avec le système des couches. Il est fabriqué avec de la laine mérinos (83%) , de la fibre de nylon (12%) et une touche de Lycra (5%). Ses atouts sont son confort et sa douceur, sa respirabilité, son extensibilité et sa résistance aux odeurs.

Un t-shirt à manche courte de chez McKinley. Léger et respirant, il est parfait à emporter sur les sentiers de grande randonnée.

T-shirt McKinley
T-shirt McKinley

Les secondes couches :

La polaire Better Sweater de Patagonia est une polaire de très bonne qualité, chaude, confortable et qui ne prend pas de place. Je l’ai acheté spécialement pour le trek au Népal car je n’en possédais pas. Elle est en polaire avec aspect tricot (100% polyester), matière certifié Bluesign® et avec une confection Fair Trade CertifiedTM. Elle possède un col montant qui protège le cou du vent, deux poches chauffe-mains nippés, deux poches intérieures et une longueur aux hanches ce qui évite de voir de l’air passer sous le vêtement.

Je possède une veste Softshell de la marque Trespass qui m’accompagne depuis quelques années lors de mes randonnées hivernales en tant que deuxième couche ou lors de mes randonnées d’inter-saison comme dernière couche. Elle est coupe vent et légère, deux atouts non-négligeable. J’apprécie énormément son col montant, sa doublure en polaire à l’intérieur et la protection en haut de la fermeture pour épargner les frottements entre la fermeture éclair et la peau du menton. De plus elle possède une poche intérieur et trois poches extérieur, ce qui est toujours un plus en ce qui me concerne.

La troisième couche :

J’ai investi dans la veste Torrentshell de Patagonia, une veste imperméable qui permet d’affronter la pluie et la neige sans s’inquiéter, ainsi que le vent glacial, ce qui peut arriver au Népal et dans les montagnes en général.
Cette veste possède une couche extérieur déperlante collée à une membrane 100% imperméable et respirante. À l’intérieur, une demi couche la rend agréable au toucher, ce qui est pratique lorsqu’on l’utilise par dessus un t-shirt à manche courte lors des inter-saisons.
La Torrentshell est certifiée Bluesign®.

Équipement pour un trek au Népal - Torrentshell Patagonia
Torrentshell Patagonia

La doudoune :

Lors de mon emploi d’hiver dans un magasin en station de ski, j’avais eu la chance, avec les autres employés de me voir offrir une doudoune compatible (avec sac de rangement). Elle est de bonne qualité et bien chaude, parfaite pour les froides soirées dans les montagnes népalaises de la région de Khumbu.

Les pantalons de randonnée :

En ce qui concerne les pantalons, je possède deux pantalons de randonnées Quechua qui me suivent depuis longtemps déjà. Les trouvant confortables et de bonne qualité, je vais partir avec ces pantalons pour le trek de 15 jours au Népal. Je leur fait confiance car je les ai mis pour plusieurs randonnées au cours de notre voyage d’un an en Amérique latine : lors de journées fraîches à chaudes en Patagonie Argentine, lors de journées froides à fraîches à Huaraz au Pérou, lors de journées chaudes dans le Canyon de Colca au Pérou et de journées venteuses et fraîches à tièdes à Sajama en Bolivie. Il sont suffisamment thermiques pour ne pas donner trop chaud lors de belles journées et pour protéger du froid.

Les accessoires pour un trek au Népal

Le bonnet Uncle Beanie de Picture Organic Clothing est en laine Mérinos (30%) et en acrylique (70%). Il est doux et léger, et est agréable autant pour marcher que pour le quotidien en hiver. Ce bonnet est certifié OEKO-TEX®, Organic 100 Content Standard, GOTS, Green Mark Taiwan et Teflon EcoEliteTM.

Équipement pour un trek au Népal - Bonnet Picture Organic Clothing et tour de cou Chaud-Devant
Bonnet Picture Organic Clothing et tour de cou Chaud-Devant

Le tour de coup 401 de Chaud Devant est complètement en polaire (certifié POLARTEC) et est confectionné à partir de matières recyclées. Sa partie haute avec la forme du visage et du nez permet un bon maintient sur le visage par temps froid et les trous perforés au niveau de la bouche permettent de respirer avec aise. Il est parfait au ski, en trail et en randonnée par temps froid et en conditions extrêmes et sa texture douce n’est qu’un avantage de plus.

Les gants de randonnée Darling DaysTM de Columbia avec deux doigts tactiles sont parfaits pour un projet de trek au Népal incluant le tournage d’un film. Leur isolation est en polyester et assure une très bonne protection par temps froid et la paume antidérapante en silicone est très pratique pour manier la caméra et le téléphone.

Les lunettes de soleil Dude de Cébé de catégorie 3 sont LES lunettes de soleil qui me suivent partout depuis quelques années déjà. Sportives, agréables et avec une bonne tenue sur le nez, je ne les quitte plus.

Le sac de couchage MICROPAK 600D de la marque française Freetime est un bon duvet allant de 11°C confort à -5°C extrême. Je le possède depuis un moment, mais aujourd’hui je ne l’achèterai plus car il est garni avec des plumes de canards.

Le drap de sac Thermolite® Reactor Extreme de Sea to Summit est un bon moyen d’augmenter la température du sac de couchage jusqu’à +15°C. Il est fin, léger et compactable. Il est en forme de sarcophage, ce qui permet de s’adapter à quasi tout type de sac de couchage de randonnée,

Les chaussettes de randonnée de X-Socks, Trekking Light et Trekking Outdoor, sont les meilleures chaussettes de randonnée que je possède. J’avais la Trekking Light depuis longtemps et j’ai acheté une autre paire de ce modèle ainsi que la Trekking Outdoor pour le trek au Népal. Les deux modèles possèdent de nombreux points de protection sur tout le pied ainsi que le système pied droit/pied gauche et le système anti-ampoule. Elles sont extrêmement confortables, maintiennent au sec et ont un traitement anti-bactérie et anti-odeur. Les compagnes parfaites.

Les chaussures de trekking Women’s Hedgehog Fastpack Mid de The North Face ont été mes fidèles compagnes de randonnée tout au long de notre voyage en Amérique Latine. Elles sont pour moi parfait, j’en parle d’ailleurs dans un article test que je leur ai dédié.

Équipement pour un trek au Népal - Chaussures The North Face
Équipement pour un trek au Népal – Chaussures The North Face

Les bâtons de randonnée Women’s Trail de Black Diamond sont des bâtons légers (fabriqué en aluminium) et de très bonne qualité. Leur poignées en mousse avec dragonne 360° et leur système de verrouillage par clip double FlickLock les rendent particulièrement confortables et rapides à ranger ou sortir. J’aime particulièrement le fait que j’ai pu inter-changer les pointes en carbure avec des pointes en plastiques qui étouffe considérablement le bruit lorsque l’on marche. Les bâtons de randonnée ont été un des mes éléments clés dans ma liste d’équipement pour un trek au Népal et je ne regrette pas de les avoir eu avec moi.

Équipement pour un trek au Népal - Gourde Water-to-Go et bâtons Black Diamond
Gourde Water-to-Go et bâtons Black Diamond

La gourde filtrante Water-to-Go est pour moi LA gourde filtrante à posséder. Elle filtre jusqu’à 99.9% des micro-organismes contaminants (produits chimiques, métaux lourds, hormones, bactéries, virus, etc) et a une autonomie de filtration jusqu’à 200L d’eau. C’est l’accessoire parfait à ajouter dans sa liste de matériel pour un trek au Népal ou dans un pays où l’eau courante n’est pas potable. Mon expérience avec cette gourde a été très satisfaisante !

La poche à eau de 2L Osprey HydraulicsTM est parfaitement adapté à mon sac (heureusement car c’est la même marque) et sa capacité de 2L est l’idéale au cours de longs treks. J’apprécie énormément la longueur du tube à eau ainsi que le système d’aimant entre le bout du tube et l’attache à installer sur une sangle du sac pour maintenir le tuyau en place lorsqu’on ne l’utilise pas. La poche a été conçue avec une « plaque » rigide d’un côté ce qui la maintient droite lorsque le niveau d’eau diminue et lui permet de rester plaqué au dos.

Le sac à dos de randonnée Osprey Kyte en 36L est parfait pour moi car il est réglable au niveau des épaules (parfait pour les petits gabarits), il a un système AirScapeTM au niveau du dos ce qui apporte une ventilation très appréciable et son fonctionnement de portage des bâtons Stow-on-the-Go™ est parfait pour les sortir et les ranger rapidement. Il est compatible pour les poches à eau HydraulicsTM.

La lampe frontale Tikina de Petzl avec une batterie rechargeable par port USB me suit depuis plusieurs mois (Tour du Mont-Blanc, voyage en Amérique latine). La batterie se recharge vite et la lampe de très bonne qualité possède trois intensités d’éclairage ce qui est très pratique.

La trousse de toilette

La serviette microfibre Tek de Sea to Summit a été ma compagne de voyage pendant un an en Amérique latine ainsi que lors du trek du Tour du Mont-Blanc. Elle est légère, peu encombrante une fois bien pliée et rangée dans sa poche. Il est donc tout naturel qu’elle fasse le voyage au Népal avec moi.

Pour en savoir plus sur mon choix des produits de toilette, je vous invite à retrouver mon article : la trousse de toilette écolo !

Équipement pour un trek au Népal - Trousse de toilette écolo
Trousse de toilette écolo

La trousse à pharmacie

Il en est de même pour la trousse à pharmacie, vous pouvez retrouver mon article complet Quoi mettre dans sa trousse de secours, ainsi que les articles complémentaires Le kit homéopathie et le kit aromathérapie du voyageur. En effet, je suis proche de la nature et il est tout bonnement logique pour moi de voyager avec des produits sains plutôt que des tas de médicaments chimiques. Je prends donc avec moi le minimum nécessaire en ce qui concerne ces médicaments et complètes avec des soins naturels. Ne pas oublier d’inclure une trousse à pharmacie dans sa liste d’équipement pour un trek au Népal ou dans tout autre pays, même en France !

Mon équipement pour un trek au Népal : le choix des marques engagées !

Le revendeur Hardloop

Avec Enora, nous aimons Hardloop pour leur engagement envers la nature ! Ce n’était pas la première fois que nous nous fournissions chez eux et ce ne sera peut-être pas la dernière, mais dans tous les cas, nous vous recommandons leurs services.
La philosophie d’Hardloop est similaire à celle de Patagonia qui est de « consommer moins, mais consommer mieux » et je l’ai personnellement ressenti à travers notre partenariat qui ne m’obligeait pas à atteindre une certaine somme (souvent importante) pour bénéficier d’un avoir sur une commande comme le font d’autres enseignes.
Pour sensibiliser à la protection de l’environnement qui est le terrain de jeu de tout amateur de sports outdoor, Hardloop a mis en places trois actions importantes :

  • Une sélection de marques engagées comme Patagonia, The North Face, Millet, Lafuma, Vaude, etc. Ils préfèrent mettre en avant des marques qui ont elles-mêmes un fort respect de la nature et qui appliquent une démarche responsable dans le processus de fabrication, leur consommation d’énergie, etc.
  • La promotion du slogan « consommer moins, comme mieux ». Dans un démarche de préservation de notre environnement et des ressources naturelles, il est plus intéressant de mettre en avant des marques ayant des produits à longue durée de vie car plus leur longévité est élevée, moins l’empreinte écologique est importante. Ils encouragent également leurs clients à se tourner vers des produits recyclés et/ou recyclable avec une certification telle que Bluesign® ou OEKO-TEX®.
  • Hardloop fait partie de l’association 1% pour la planète. Les enseignes et marques adhérentes s’engagent chaque année à reverser 1% de leur chiffre d’affaire à cette association qui utilisera l’argent pour investir dans des projets engagés pour la cause environnementale.

Patagonia

Patagonie est LA marque engagées par excellence. C’est également la première marque d’équipement outdoor qui s’engage pour un développement durable en 1980. Et déjà à cette époque, face à la pollution croissante, à la déforestation et à l’extinction de nombreuses espèces, Patagonia prend un tournant écologique important dans son mode de fonctionnement.
En 1985, l’enseigne prend l’engagement qui consiste à reverser 1% de son chiffre d’affaire à la protection et la restauration de l’environnement. Et grâce à cela, en 2002, la simple démarche devient une organisation à but non lucratif avec pour nom : 1% for the Planet®. Depuis de nombreuses entreprises ont adhéré au mouvement et reversent également 1% de leur chiffre d’affaire annuel à la cause.
Pour Patagonia, la responsabilité environnementale commence à la racine de leur mode de production dès les années 1990.

The North Face

The North Face est sur le marché depuis 1966 et se spécialise à cette époque dans les équipements pour les sportifs de haut niveau. C’est en 2010 que la marque commence à s’engager pour la préservation de l’environnement et souhaite réduire son impact environnemental.
Et The North Face y va fort dès le début car entre 2010 et 2015, plus de 310 000 gallons d’eau sont économisés et environ 3965 tonnes de produits chimiques économisés.
Un autre de leur atout, la fabrication de leur polaire est aujourd’hui faite à partir de bouteilles plastiques ce qui permet de recycler près de 30 millions de bouteilles par an. Pas mal !
La marque a mis en place un système de recyclage des tissus non utilisés pour les transformer en nouveaux vêtements.
Avec tout ça, on avance vers du positif. The North Face comme Patagonia utilise le label Bluesign® ainsi que OEKO-TEX®.

Columbia

Columbia est une autre entreprise d’équipement outdoor et ils se sont donnés comme but de protéger l’environnement aussi. Ils souhaitent limiter leur impact sur les communautés et sur la nature.
Ils sont partenaires avec une variété d’organisations à but non lucratifs pour préserver l’environnement et apporter chaque années des donations qui iront dans le financement de projets de conservation de l’environnement.
Columbia est également partenaire du label Bluesign® à l’instar de Patagonia et The North Face et ils mettent en place des techniques réduisant leur impact environnement dès la fabrication de leur produits jusqu’à l’exportation de ceux-ci.

Picture Organing Clothing

Picture Organic Clothing fait partie de ces marques très engagées qui commencent à envisager la partie de recyclage de leurs produits dès la conception de ceux-ci.
Ils utilisent du coton bio pour la fabrication de leurs vêtements et de ce fait sont sous les labels GOTS et Organic 100 Content Standard. Ils savent qu’une production de coton bio émettra jusqu’à 94% de CO2 en moins comparée à une production intensive, et qu’il n’y aura ni OGM ni pesticides dans cette production.
Mais ce n’est pas tout, en plus du coton bio, Picture utilise également des bouteilles plastiques recyclées pour la conception de leurs produits et le chiffre est important : 50 bouteilles plastiques recyclées pour la fabrication d’une seule veste par exemple.
Et pour terminer, au lieu d’échanger complètement certains produits si vous remarquez un défaut, si ceux-ci sont réparables, ils favoriseront cette option. Cela permet de ne pas utiliser plus de ressources que nécessaires.

Les labels écologiques et sociales

Bluesign®

Ce label a été créé en Suisse en 1997 par l’entreprise Schoeller Textile AG. En 2000, il est devenu un label international pour la production des textiles et il est aujourd’hui le label le plus complet en ce qui concerne les équipements de montagne.

Ce label permet de vérifier l’impact écologique et sanitaire des produits à chaque étape de leur production.

Le label se base sur 5 points clés :

  • Les émissions atmosphériques
  • La pollution des eaux
  • La sécurité du consommateur
  • L’hygiène au travail et la sécurité professionnelle
  • La productivité des ressources

Le but de Bluesign® est de produire un équipement de qualité en utilisant un nombre de ressources limité pour moins puiser dans les ressources naturelles et faire des économies.

Fair Trade CertifiedTM

Fair Trade USA est une ONG qui valorise les petits producteurs du monde. Patagonia s’est alliée à cette ONG dans sa démarche de développement durable et de bien-être social des travailleurs.

Le programme Faire Trade a mis en place des normes sanitaires et sécuritaires pour les employeurs et encourage la communication entre employés et direction. Le but est d’améliorer l’environnement de travail de chacun.

OEKO-TEX®

Le label OEKO-TEX® a vu le jour au début des années 1990 et il est aujourd’hui le label de certification le plus répandu au monde en ce qui concerne les textiles écologiques. Son but est de garantir une non-toxicité du point de vue sanitaire et environnemental des textiles et plus le contact avec peau sera important, plus les critères d’acceptation du label seront élevés.

OEKO-TEX® Standard 100 est une certification qui prouve la non-toxicité des textiles. La présence de produits chimiques dans la production est limitée voire quasi-nulle.

Organic 100 Content Standard

La norme OCS (Organic Content Standard) est appliquée à tous les produits non alimentaires qui contiennent entre 95 et 100% de matières biologiques. Le label est mis en place pour vérifier la présence et la quantité de matières biologiques dans le produit final et suit le flux de la matière première, de son origine jusqu’au produit final.

GOTS

Le label GOTS (Global Organic Textile Standard) a pour but de garantir la qualité biologique des textiles depuis la récolte des matières premières jusqu’à l’étiquetage des produits. Le but est d’offrir une garantie au consommateur.

Teflon EcoEliteTM

Le Teflon EcoEliteTM est un traitement de finition des produits garantis sans fluor et est confectionné avec 60% de ressources durables et renouvelables.

Les partenaires du projet

Je tiens à remercier les partenaires de ce projet sans qui je ne serais peut-être pas allée jusqu’au bout. Je tiens tout d’abord à remercier mon amie Anaïs qui m’a proposée de se lancer dans ce projet unique pour fêter nos 30 ans cette année ainsi que Lionel qui m’a soutenue à travers la campagne de crowdfunding que j’avais lancé sur Ulule pour la production du film.

Merci à toutes les personnes qui m’ont soutenue à travers Ulule, les réseaux sociaux et qui m’ont donnés les clés pour réussir l’entreprise de ce projet de trek et de film ! Et merci également à Enora qui m’a accompagnée tout au long de cette campagne.

Je remercie Mathias et Hardloop qui m’ont soutenue rapidement dans ce projet et sa réalisation et qui m’ont permis de m’équiper au mieux pour ce trek. Merci à vous !!

Je tiens à remercier Hugo d’Etrias qui m’a fournit la polaire Better Sweater de Patagonia.

Merci à Khum de Unique Treks Adventure qui a de suite soutenu mon projet et qui m’a permis de réaliser ce projet. Sans lui, tout cela aurait été très compliqué voire impossible. Je recommande Khum et son agence car c’est un professionnel, un vrai, qui sait rassurer, donner les informations recherchées et qui connait parfaitement son sujet.

Merci également à Chapka Assurance qui sera avec moi pour l’aventure d’un mois au Népal.

En espérant que cet article vous aura apporté un maximum d’information sur votre futur préparation pour un trek de plus d’une semaine dans un environnement froid. Rappelez-vous bien que cet « équipement pour un trek au Népal » peut également vous servir dans les montagnes européennes que sont les Alpes, les Pyrénées ou bien d’autres endroits. Comme vous avez pu le comprendre, le choix de mon matériel a été réalisé avec soin pour me tourner vers des marques ayant une forte conscience environnementale et une envie de protéger le terrain de jeu de tous les amoureux des activités d’extérieures.


Les articles qui pourraient vous intéresser :


Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Mon équipement pour le trek des 3 cols a été pensé léger et minimaliste, mais de la meilleure qualité possible. Ce matériel serait également parfait pour des randonnées hivernales dans les Alpes ou les Pyrénées. Penser et préparer mon équipement pour le trek des 3 cols a été une étape primordiale.

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Suivez-moi

Candie

Je voyage depuis des années, voyage au long court en backpacking, voyages courts près de chez moi, expatriations, et je ne m'en lasse pas ! Ce qui me fait vibrer dans tout ça : la nature et les rencontres !
Mais aujourd'hui, la planète est en danger et nous sommes tous responsables. Mon but est donc de partager et d'échanger pour qu'ensemble on se dirige vers un tourisme éco-responsable et un plus grand respect de notre habitat, Terre Mère.
Suivez-moi

Les derniers articles par Candie (tout voir)

2 comments
  1. Avatar
    Lauriane

    Candie mannequin !
    Sinon j’ai été surprise par la présence de 4 vestes dans la liste mais je vois que chacune va vraiment être une couche de superposition. Les 4 sont en cas de très grand froid ou à utiliser tous les jours ?
    Merci pour la partie descriptive des marques engagées, c’est vraiment vraiment super utile.

    Bon trek 😀

    1. Candie
      Candie

      Je prépare ma reconversion !! lol

      Je vais utiliser les vestes tous les jours ou presque. La polaire Patagonia et la softshell Trespass ont la même fonction de seconde couche, c’est juste pour en avoir une de rechange. La Torrentshell sera waterproof et windproof à mettre par dessus les deux autres et la doudoune sera principalement pour le soir au repos, mais prête à être utilisée en journée s’il fait trop froid certaines fois.

      Merci à toi pour ton commentaire, à bientôt !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
La Vallée de Chevreuse et son Abbaye des Vaux de Cernay
10 incontournables en Argentine
Où partir en hiver - destinations hivernales idéales
Économiser pour voyager