Loading...

Voyage en Thaïlande

Thaïlande

La Thaïlande est un pays aux milles facettes où tous les types de voyageurs trouveront leur bonheur. Vous avez Bangkok, l’effervescente et étourdissante capitale, le nord et ses campagnes, sa beauté au naturel et le sud et ses îles paradisiaques et festives.
Le pays du sourire ne vous laissera pas indifférent, en bien ou en mal, selon où vous allez.

Rizière de Thaïlande

Capitale

Bangkok
 

Population

68 229 099 hab.

Langue

Thaï/
Chinois

Superficie

513 120 km2

Monnaie

Baht
 

Horaire

UTC +7

La Thaïlande en 2 mots

La Thaïlande est une monarchie et un pays très religieux. 95% de sa population est bouddhiste et ce n’est pas le nombre de temples présents dans le pays qui nous fera dire le contraire.

Les thaïlandais vénèrent leur roi et le montrent à travers les représentations de celui-ci présentes partout, et particulièrement lorsque retentit l’hymne royale. Tout le monde se lève, peu importe le lieu, peu importe ce qu’ils font, et écoute respectueusement et silencieusement l’hymne retentir.

Avant 1939, la Thaïlande portait le nom de royaume de Siam.

Chiang Mai : festival traditionnel des lanternes de Yi Peng

Les fêtes thaïlandaises

La Thaïlande a de nombreuses fêtes au long de l’année. Quelles soient religieuses, liées à l’agriculture ou solennelles, les fêtes thaïlandaises sont souvent hautes en couleurs et joyeuses. En voici un échantillon :

  • Février : la fête des fleurs à Chiang Mai (pendant 3 jours à partir du 1er weekend de Février). Des chars de fleurs défilent dans la ville.
  • Avril : la fête de l’eau, Songkran, est très populaire et joyeuse. Elle a lieu dans tout le pays et tout le monde s’arrose dans les rues.
  • Le 12 août : célébration de l’anniversaire de la Reine de Thaïlande.
  • Novembre : le festival traditionnel des lanternes de Yi Peng, qui coïncide avec Loy Krathong, est particulièrement spectaculaire à voir à Chiang Mai. Ce festival a lieu lors de la pleine lune du 12ᵉ mois du calendrier lunaire thaï traditionnel.
  • Le 5 Décembre : célébration de l‘anniversaire du roi de Thaïlande, décédé en 2016. C’est la Fête Nationale de la Thaïlande.

Préparer son voyage

Le bouddhisme très présent en Thaïlande

Visa pour la Thaïlande

En tant que citoyen français, nous n’avons pas besoin d’un visa pour la Thaïlande pour un séjour de moins de 30 jours. Il faut, en revanche, avoir un passeport en cours de validité pour au moins 6 mois à partir de votre entrée sur le territoire. Vous ne pouvez pas dépasser 90 jours de séjours par période de 6 mois.

Pour plus de détails, avoir les formulaires à remplir si vous faites le visa avant votre départ, et d’autres informations, vous pouvez aller sur le site Action Visa Laos.

Comment s'y rendre ?

Si vous vous rendez directement en Thaïlande depuis la France, le moyen de transport le plus approprié sera l’avion. Nous vous conseillons d’utiliser un comparateur de vols comme Skyscanner pour dénicher le meilleur vol pas cher pour la Thaïlande. Il faut compter environ 14h45 pour faire Paris-Bangkok avec une escale. Vous pouvez trouver un billet d’avion à un bon prix pour environ 490€ en vous y prenant à l’avance.

Si vous arrivez en Thaïlande depuis un pays limitrophe, vous aurez probablement besoin de vous y rendre en bus, traverser la frontière à pied et reprendre un bus de l’autre côté.

Sécurité en Thaïlande

La Thaïlande est un des pays les plus sûr d’Asie du Sud-Est. Toutefois, il convient de respecter quelques mesures de sécurité de base et éviter les zones ou situations à risque. Soyez notamment vigilent à Bangkok, Phuket, Pattaya et les zones touristiques du sud de la Thaïlande.

Si vous allez en Thaïlande pour faire la fête, restez prudent et maître de vous même car les débordements peuvent vite arriver. On pensera, par exemple, à la Full Moon Party.

Nous n’avons, pour notre part, eu aucun soucis de sécurité lors de notre séjour de 3 semaines/1 mois.

Vous pourrez retrouver plus d’informations sur la sécurité en Thaïlande sur SafeAround.

Meilleurs moments pour visiter la Thaïlande

La meilleure période pour visiter la Thaïlande est entre novembre et mars. En effet, cette période évite la saison des pluies qui touchent le pays avant novembre et permet d’échapper aux très fortes chaleurs du printemps. 

Cette période de novembre à mars est donc idéale mais qui dit saison idéale dit que vous ne serez pas seul-e à vouloir découvrir ce pays à ce moment-là. On ne peut pas tout avoir hein !  😉 

Nous y étions allées de fin février à début mars et nous ne nous sommes pas senties noyées sous l’afflux touristique. Mais peut être que tout dépend aussi des lieux visités.

Quoi mettre dans sa valise

Pour visiter la Thaïlande, vous pouvez prévoir léger. Il fait chaud toute l’année. Shorts, t-shirts, un pull ou une chemise pour les soirs plus frais, éventuellement une veste imperméable légère en cas de pluie, ce qui peut arriver en fonction de la période où vous allez en Thaïlande.

N’oubliez pas vos lunettes de soleil, une casquette, la crème solaire et de l’anti-moustique ! Ça vous sera bien utile ! Enora garde encore un très bon souvenir de ses piqûres de moustiques transgéniques à Koh Tao !!  😉 

Prévoyez également dans votre sac de voyage un grand foulard ou un paréo.  Il pourra vous permettre de vous couvrir les épaules ou les jambes pour entrer dans les temples et autres lieux religieux. En effet, il est interdit d’entrer dans un temple avec les épaules ou les jambes dénudées, un décolleté trop prononcé ou le nombril à l’air. Si vous n’avez pas ce type d’accessoire, vous pourrez facilement en trouver sur les marchés en Thaïlande pour pas cher. Nous avons d’ailleurs acheté les notre à Chiang Mai.

Important, n’oubliez pas votre maillot de bain si vous prévoyez d’aller sur les îles ou au bord des côtes thaïlandaises.

Et enfin, laissez une petite place pour votre trousse de secours de voyage pour anticiper les éventuels petits bobos ou désagréments.

Retrouvez plus de détails dans notre article Quoi mettre dans son sac à dos pour voyager en Asie du Sud-Est.

Informations complémentaires

Le voltage standard en Thaïlande est de 220 Volts avec une fréquence à 50 Hz. Les prises, par contre, sont de plusieurs type : A, B, C, F, O. Certains types correspondent aux prises d’Amérique du Nord et centrale, d’autres aux prises européennes.  De quoi ne plus savoir où donner de la tête.

Le plus simple pour voyager en Thaïlande est donc de se procurer un adaptateur de voyage universel (que vous pourrez utiliser dans d’autres pays) et qui possède un ou deux fusibles pour protéger vos appareils. Nous avons par exemple cet adaptateur de voyage universel.

Budget

La Thaïlande est un pays peu cher comparé à nos pays occidentaux. En outre, votre budget, si bien préparé, ne souffrira pas trop. Mais comme tout pays, votre façon de voyager jouera aussi sur les dépenses que vous ferez.

Nous utilisons souvent Agoda ou Hostelworld pour nos réservations d’hébergement en Asie. C’est simple, efficace et surtout ça permet de dénicher les meilleurs prix. Vous pouvez faire de bonnes trouvailles sur Airbnb, particulièrement à Bangkok.

Hébergement

Hostel ≈ 6 à 10€ la nuit pour une personne

Guesthouse – Hôtel ≈ 26€ la nuit pour une chambre

Alimentation

La nourriture en Thaïlande n’est pas chère. Il est facile de s’acheter un repas dans la rue pour trois fois rien ou de manger au restaurant parfois.

Comptez entre 4 et 8€ par jour pour une personne.

Activités

En Thaïlande vous avez de nombreuses possibilités d’activités, plus ou moins chers. Les tentations ne manques pas en tout cas. Entre un massage traditionnel thaïlandais, une sortie VTT ou kayak, une journée snorkeling,  une visite de temples à Bangkok et j’en passe, vous avez de quoi faire.

Les activités peuvent aller de 0 à 55€ par personne.

Transports locaux

Pour les transports en commun, comptez environ 3€. Le train Bangkok à Chiang Mai environ 23€ (couchette), le train Bangkok à Ayutthaya environ 0,21€ (debout), une location scooter entre 2 et 4€ à Chiang Mai.

*tarifs 2016

Pour plus d’informations, nous vous référons à notre article Bon plans et infos pour visiter la Thaïlande.

  • L’Astuce des Géonautrices :

Pour faire des économies en voyage, pensez à Igraal ! Récupérez un pourcentage de vos achats et réservations d’hébergement sur internet en cashback ! HostelWorld, Booking, Agoda, Oui SNCF, Flixbus…

Et en bonus, on vous offre 5€ en vous inscrivant par ce lien !

Quoi faire en Thaïlande...

Temple de Bangkok en Thaiïande

Visiter Bangkok

Capitale de la Thaïlande, Bangkok est un passage presque obligé lors d’un voyage dans le pays du sourire. Vous avez de nombreux temples à visiter :

  • Wat Pho, le temple au Bouddha couché.
  • Wat Arun, le temple de l’aube, accessible en bateau.
  • Le Grand Palais et le Wa Phra Kaeo, le temple du Bouddha d’émeraude.
  • Chatuchak market, un immense marché où on retrouve de tout. Il a lieu les week-ends.
  • Lumphini Park, le Central Park de Bangkok. Un grand parc au cœur de la mégalopole.
  • Golden Mount, grimper en haut de cette colline au milieu de la ville où se trouve un temple perché et appréciez la vue.

Personnellement, ce n’est pas notre meilleur souvenir de voyage en Thaïlande car nous ne sommes pas très grandes villes et nous avons trouvé Bangkok trop agitée et trop polluée pour nous. Mais il est difficile de porter un jugement objectif en y étant restées seulement 3 jours, c’est simplement et principalement un ressenti.

Visiter le nord de la Thaïlande : Chiang Mai, Chang Rai, etc.

Le nord de la Thaïlande offre de magnifiques paysages naturels, de nombreux sites historiques et archéologiques et de l’authenticité. Les activités ne manquent pas, comme le trekking, le VTT, le kayak, la moto, les découvertes culturelles et historiques, et j’en passe.

Lors de notre court voyage en Thaïlande nous avons visité Chiang Maï, qui nous a énormément plu, et Ayuttaya. Mais il y a de nombreux autres endroits a découvrir dans le coin. En voici une liste non exhaustive :

  • Ayutthaya : deuxième ancienne capitale du Siam où se trouvent de nombreux vestiges archéologiques. Ayutthaya est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Sukhothai : le site historique de Sukhothai est l’un des plus beaux de Thaïlande, avec Ayuttaya. Il s’agit de l’ancienne capitale du Siam.
  • Chiang Maï : ville du nord où de nombreux temples sont à découvrir (Wat Phra That Doi Suthep, Wat Phra Sing, Wat Chedi Luaang, Wat Phantad) et où le choix des activités ne manquent pas ! Cette ville est d’ailleurs très prisée des digital nomads.
  • Chiang Rai, le triangle d’or : connu pour son temple blanc, le Wat Rong Khun et le temple Wat Pra Kaew et son Bouddha d’émeraude, c’est également le point de départ de nombreux treks.
  • Soppong : ses sites naturels dont ses impressionnantes grottes.
  • Pai : située à 80km de Chiang Mai, cette petite ville est idéale pour les voyageurs à la recherche de nature et de détente.

Visiter le sud de la Thaïlande et ses îles

La Thaïlande est réputée pour ses îles paradisiaques. Nous avions visité Koh Tao, petite île au sud-est du pays, qui ne nous a pas laissé un très bon souvenir. Certes, les paysages lorsqu’on arrive sur l’île sont magnifiques mais les activités sont principalement limitées à la plongée, au sorkeling ou à la farniente sur la plages, parfait si c’est ce que vous recherchez. Toute l’île tourne autour du tourisme. Nous avions également découvert la face cachée de l’île (le côté non habité) et ce que nous y avons vu nous a clairement refroidies. Un établissement à l’abandon sur la côte, des amoncellements impressionnant de déchets flottants sur la une plage…

Mais nous ne perdons pas espoirs qu’il existe encore des îles qui valent le coup d’être découvertes en Taïlande, des îles pas encore submergées par le tourisme irrespectueux et les dérives qui en découlent. C’est possible vous croyez ?

Voici quelques points d’intérêts qui seraient intéressants de découvrir dans le sud de la Thaïlande, ne serait-ce que pour ce faire sa propre opinion :

  • Phetchaburi : à 120km au sud de Bangkok, cette ville est très peu connue des touristes et c’est l’endroit où nous avons trouvé les thaïlandais les plus accueillants et souriants ! Cette ville vaut un passage pour ses temples, dont un se trouvant dans une grotte, et son site historique Phra Nakhon Khiri Historical Park notamment.
  • Phuket : la plus grande île de Taïlande.
  • Parc national de Khao Sok : ce parc abrite l’une des plus anciennes forêts tropicales humides du monde. Parfait pour les amoureux de nature et d’aventure.
  • Krabi : cette île, proche de Phuket et des îles Phi Phi, attire les touristes pour ces plages et son cadre paradisiaque.
  • Koh Phi Phi : île thaïlandaise qui attire beaucoup les touristes également.
  • Koh Lanta : île prisée des backpackeurs recherchant de belles plages sans l’effervescence des îles voisines.
  • Koh Tao : surnommée l’île de la tortue, ce petit bout de terre est le paradis des plongeurs.
  • Kho Pha Ngan : cette île proche de Koh Tao est principalement connue pour la Full Moon,
  • Koh Samui : vous pouvez vous rendre sur cette île pour faire la fête et vous prélasser sur le sable blanc.

Pour en apprendre plus sur la Thaïlande en général, notre article Récit de notre voyage en Thaïlande est disponible.

Cuisine thaïlandaise

Cuisine thaïlandaise : le pad thai

La cuisine thaïlandaise est une des plus appréciées dans le monde, paraît-il, et ce n’est pas nous qui dirons le contraire ! Reconnaissable par ses notes de curry, de citronnelle, de coriandre et également parfois de menthe, les plats thaïlandais sont souvent composés de riz ou de nouilles de riz. En revanche, méfiez vous car ils sont souvent bien épicés.

  • Pad thai : un délicieux mélange de nouilles de riz sautées au wok avec des œufs, du soja, des crevettes, des cacahuètes ainsi que de sauce poisson et citron vert.
  • Curry vert : un très bon plat fait de lait de coco, de poulet, d’ail, de jus de citron vert et de pâte de curry vert, servi avec du riz.
  • Tom Yam : il s’agit d’une soupe thaïlandaise au porc, au poulet ou au poisson faite à base de bouillon, de lait de coco, de citron vert, de gingembre, de galanga et de piments. Attention plat épicé. On le retrouve également au Laos.
  • Som Tam : c’est une salade de papaye verte rappée composée de piments, d’ail, de jus de citron vert, de sauce de poisson et de sucre. Il peut également y avoir du crabes saumuré. Il s’agit d’une salade épicée.
  • Kai pad met mamouang : c’est un plat à base de poulet, d’ail, de carotte, d’oignon normaux et nouveaux, de haricots longs et de noix de cajou
  • Mango sticky rice : il s’agit d’un riz gluant au lait de coco accompagné de mangue. Parfait pour le dessert.
  • Les fruits frais : rien de mieux que de déguster un bon fruit frais acheté au marchant ambulant du coin de la rue, délicatement coupé en morceau. Un délice ! Banane, mangue, ananas, fruit du dragon, durian, papaye, etc…

L'écologie en Thaïlande

La Thaïlande est bien loin des préoccupations écologiques. Les déforestations depuis des décennies, la pêche intensive qui détruit les fonds marins, la pollution des eaux, la consommation excessive de plastiques qui sont non recyclés après usage (souvent enfouis dans la terre ou simplement rejeté à la mer)… Les faits sont longs comme le bras. À première vue, on ne se rend pas forcément compte de tout cela lorsqu’on ne fait que passer quelques semaines de vacances en Thaïlande. Mais si vous vous éloignez un peu des sentiers touristiques, la pollution va vous sauter aux yeux.

Nous avons clairement vécue l’expérience sur la petite île de Koh Tao où le côté touristique paraît plutôt propre mais l’autre côté de l’île, où les touristes ne vont pas, est un désastre de pollution. Amoncellements de déchets en tout genre flottant dans l’eau, des bâtiments laissés à l’abandon faute de touristes, etc… Nous avions même appris lors de notre séjour sur l’île qu’il valait mieux éviter de se baigner sur la plage « paradisiaque » située à droite du port car l’eau est très contaminées par la pollution des bateaux du port que les courants poussent vers cette plage. Des touristes croisés, qui étaient déjà venus sur cette île il y avait une dizaine d’année, nous ont également raconté leur choc de voir les fonds marins complètement dépeuplés comparé à leur précédent passage.

En 2016, l’ONG Ocean Conservancy a sorti un rapport d’enquête incriminent la Thaïlande et ses voisins d’être responsable de 60% des déchets marins présents dans les océans du monde  ! Rien que ça…

Donc un conseil si vous prévoyez un voyage en Thaïlande bientôt : refusez les sacs plastiques lorsque vous achetez quelques choses et, dans la mesure du possible, ramenez vos quelques déchets plastiques avec vous en France où ceux-ci seront recyclés.

***

D’autres part, en ce qui concerne la protection animale, soyez très vigilent sur les activités que vous souhaitez faire en Thaïlande. À proscrire absolument pour le bien être animal : les balades à dos d’éléphants, certains parcs d’éléphants où tu prends soit disant soin de l’animal, les photos avec des tigres drogués, etc. Dans tous ces cas, les animaux sont maltraités et ce n’est pas leur place. En revanche, il existe des centres de protection des éléphants qui prennent réellement soin de ces animaux mais nous ne connaissons pas assez bien le sujet pour vous en indiquer un en particulier.

Ressources de voyage

Pour préparer votre voyage, rien de mieux que de bons outils pour dénichez les meilleurs prix et avoir les bons conseils pour voyager facilement et sans complication. Pour cela, nous vous proposons de faire un tour sur notre page ressources de voyage où nous avons regroupé tous les services et accessoires que nous avons l’habitudes d’utiliser pour nos voyages. Rien que de l’utile !

Nous vous proposons ci-dessous les cinq principaux services que nous utilisons au quotidien sur la route.

Nos articles sur la Thaïlande

Source photo : Pixabay

La sélection des Géonautrices
Accessoires de voyage
Économiser pour voyager
Mont-Blanc du Tacul, Aiguille du Midi