Loading...
ConseilsPréparation voyage et trek

Que doit contenir votre trousse de secours ?

Trousse de secours

Que ce soit en voyage, en mode touriste ou aventurier, en trek de plusieurs, jours voir semaines, ou en randonnée à la journée, il faut être prévoyant et avoir une trousse de secours avec soi. Par contre on est bien d’accord que la contenance ne sera pas la même dans chacun de ces cas et nous allons essayer d’éclaircir tout ça dans cet article.

Tout d’abord je tiens à préciser, et c’est très important, que chacun doit prendre la responsabilité de sa trousse de secours en fonction de ses propres conditions de santé et de ses besoins au quotidien.

 

Quelles conditions de voyage

J’ai évoqué quelques conditions dans mon introduction mais je répète que c’est important de prévoir en conséquence de votre voyage. Partez-vous faire une randonnée à la journée en campagne ou plusieurs jours en montagne ? Partez-vous seul(e) ou à plusieurs ? Est-ce que vous faites un voyage touristique avec facilité de trouver un médecin ou une pharmacie ou partez-vous à l’aventure au milieu de nul part ? Allez-vous dans un pays tropical, désertique, montagneux, développé ou du tier-monde ?

En ce qui vous concerne personnellement, préférez-vous le confort et la réassurance ou prendre des risques ne vous fait pas peur ? Quelles sont vos conditions de santé et votre manière de vous soigner habituellement ?

Et bien sûr, point important : le poids final de votre trousse à pharmacie. Car vous ne voulez pas que celle-ci soit plus lourde que votre sac à dos lui-même !  😉

Voilà donc autant de questions à se poser pour bien préparer sa trousse de secours car cela pourra vous aiguiller pour constituer votre trousse personnelle.

 

Trousse de secours de base

Je vais donc vous fournir ici la liste de base d’une trousse de secours qui pourra vous servir pour une randonnée à la journée, un trek de quelques jours ou un voyage touristique, ou backpacking, plutôt simple.

  • Pince à épiler et aiguille pour retirer les échardes, épines ou tout autre éclas étranger.
  • Une petite paire de ciseaux
  • Tire-tique pour éviter de laisser la tête de la tique accrochée à votre peau en tirant
  • Ruban adhésif pour protéger les zones irrités sur les pieds ou faire tenir les compresses
  • Pansements de tailles et formes diverses
  • Pansements anti-ampoules (à acheter en pharmacie pour de la bonne qualité pour des treks)
  • Compresses stériles de plusieurs tailles et formes
  • Antiseptique liquide ou spray
  • Sérum physiologique pour nettoyer les yeux, le nez ou certaines plaies
  • Crème à l’arnica pour les coups
  • Crème Homéoplasmine pour mettre sur les plaies avant de mettre un pansement car elle aide à la cicatrisation
  • Aspirine, ibuprofène ou paracétamol suivant vos préférences
  • Anti-diarrhéiques et/ou smecta
  • Pastilles pour désinfecter l’eau
  • Couverture de survie

Dans cet article je me suis donc basée sur notre propre trousse de secours, à vous de l’adapter selon vos besoins. Vous pouvez par exemple ajouter :

  • Médicaments personnels si vous en avez
  • 2 ou 3 bandes de tailles diverses
  • Épingles à nourrices pour faire tenir des bandages ou à utiliser pour enlever les échardes
  • Gants en latex ou nitrile (si allergies)

Si comme moi, vous êtes plutôt porté sur la médecine douce et naturelle, vous pouvez ajouter un petit pot de baume du tigre blanc pour soulager le mal de tête et les piqûres d’insectes et un petit pot de baume du tigre rouge pour soulager les douleurs musculaires et articulaires que peuvent causer de longs treks, ainsi que des tablettes de Propolis à mâcher en cas de mal de gorge.

Notre trousse de secours

 

ATTENTION

Pour terminer, je voudrais tout de même attirer votre attention sur quelques petits détails. Lorsque vous allez constituer votre trousse de secours, choisissez des médicaments que vous connaissez et que vous avez déjà utilisé pour éviter toute réaction indésirable ou allergies. Lorsque vous utilisez un élément ou ustensile de votre trousse, remplacez-le aussi vite que possible ou désinfectez-le (ex : chauffer une aiguille avec un briquet ou la nettoyer avec de l’alcool). Et très important, vérifiez régulièrement les dates de validité de vos produits. Il serait dommage de vous retrouver en pleine montagne avec des cachets vieux de plus de 3 ou 4 ans  😉 .

 

Vous pouvez aussi ajouter à votre trousse de secours…

Précédemment, j’ai mentionné la médecine douce. Cela parle probablement à certain d’entre vous, mais je vais quand même préciser ce que c’est. La médecine douce, ou naturelle, c’est une manière de se soigner qui n’engage pas les produits chimiques et de synthèses, mais qui se base sur des matières naturelles tel que les plantes ou les minéraux. Les médecines douces qui peuvent nous intéresser en tant que voyageurs sont l’aromathérapie (utilisation des composés aromatiques extraits de plantes, les huiles essentielles, à des fins médicales) et l’homéopathie (repose sur le principe de similitude : une substance toxique à haute dose peut, à dose infime, soulager un malade). Pour compléter votre trousse à pharmacie avec des produits naturels, vous pouvez consulter nos kits homéopathique et aromathérapique du voyageur.

 

Voici donc le principal à avoir dans sa trousse de secours. Si vous partez dans des conditions extrêmes en solitaire, pensez à aller voir votre médecin pour qu’il vous prescrive peut-être certains vaccins importants et nécessaires, ainsi que votre pharmacien pour affiner votre trousse à pharmacie.

 

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Candie
Suivez-moi

Candie

Je suis atteinte du syndrome aigu de la bougeotte et ayant la chance de voir plein de choses, je souhaite les partager avec vous.
Candie
Suivez-moi
4 comments
  1. Lauriane

    J’ai programmé le même article pour dans quelques jours c’est rigolo ! Ce qui est également marrant c’est que j’ai oublié plein de trucs en fait ahaha Mais bon comme je ne compte pas pour autant les mettre dans ma propre trousse de toilette (ça ne m’est jamais arrivé d’avoir de tique, enfin si mais bon) je mentionnerai ton article qui est très complémentaire 😉

    1. Candie
      Candie

      C’est drôle les coincidences !! ^^
      C’est sûr, on se base en général sur nos propres expériences et matériel. C’est super sympa de faire ça en tout cas. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

La sélection des Géonautrices
Nos livres voyage
Les aventuriers qui font rêver les Géonautrices
Top-15-Treks
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :