Découvrir Arequipa et le Canyon de Colca, deux incontournables au Pérou

  • Post author:
  • Post last modified:30 septembre 2020
Découvrir Arequipa et le Canyon de Colca, deux incontournables au Pérou

Arequipa, aussi connue sous le nom de la ville blanche, est une ville au centre historique très développé, vivant et agréable. À Arequipa, nous nous sommes senties à l’aise, l’énergie de la ville est plutôt agréable et nous avons beaucoup aimé découvrir ses rues aux belles maisons coloniales et aux restaurants et cafés très charmants ! Mais Arequipa est aussi la porte d’entrée vers le célèbre Canyon de Colca, le second Canyon le plus profond du monde. On va aller découvrir la suite…

Séjour : Octobre et Novembre 2018


Retrouvez notre guide sur le Pérou pour préparer votre voyage


Arequipa, la ville blanche, au Pérou

Arequipa, capitale de la province péruvienne du même nom, est la seconde ville la plus grande du pays avec une population de plus d’un million d’habitants. La ville est aussi connue sous le nom de Ciudad Blanca (la ville blanche) grâce à son architecture très claire dans le centre ville. Arequipa se situe à 2335 mètres d’altitude, dans la Cordillère des Andes et sa situation géographique en fait une ville très attirante. Elle est au pied des volcans Misti et Chachani, qui se trouvent dans la Reserva Nacional de Salinas y Aguada Blanca (à 20 km de la ville). Et à 165 km de la seconde plus grande ville du Pérou se trouve Chivay, la porte d’entrée vers le Canyon du Colca, le second Canyon le plus profond du monde après son cousin, le Canyon de Cotahuasi (à 350 km d’Arequipa).

Rue Arequipa

Un peu d’histoire

La région d’Arequipa aurait été habitée par le peuple Aymaras au 13ème siècles et conquis par les Incas au 15ème siècle. La ville moderne a été fondée en Août 1540, après la colonisation espagnole, et a longtemps été la ville la plus peuplée du Pérou. Elle a un passé colonial très présent que l’on voit au premier abord dans l’architecture et la conception de la ville.

Arequipa a été victime de plusieurs séismes, avant les années 1600, qui ont détruits de nombreux bâtiments. En 2001, le dernier tremblement de terre reconnu comme étant l’un des plus gros séismes au monde depuis 1900, a détruit ou endommagé de nombreux bâtiments historiques. Un an avant, en 2000, la ville a été classée comme Patrimoine Mondial de l’Humanité.

Visiter Arequipa, les incontournables

Il y a de très beaux endroits à visiter à Arequipa. Vous pouvez les visiter seul.e.s, avec un guide (agence) ou avec un walking tour. Nous avons choisi de faire un walking tour avec Carlos, de Walk for Tips, qui a créé son propre business en parallèle de son métier pour partager sa passion de sa ville. Ce n’est pas un « Free Walking Tour » à proprement parler. Il fonctionne sur le principe du pourboire, comme les free walking tour en fait sauf qu’il annonce ouvertement qu’il travaille sur pourboire. Nous l’avons choisi car il avait les meilleurs commentaires à Arequipa et nous ne l’avons pas regretté. Il est passionné, disponible, répond à toutes les questions et il nous fait vraiment gambader dans Arequipa, un pur bonheur. Retrouvez son site web et sa page FB et n’hésitez pas une seconde à passer par lui plutôt que par une agence où vous serez qu’un porte monnaie de plus à la fin.

La Plaza de Armas est la place principale de la ville d’Arequipa et porte le même nom que dans les autres villes du Pérou (Cusco, Lima, Trujillo, Huaraz, etc).

La Basilique-Cathédrale d’Aréquipa se situe sur la Plaza de Armas. Vous ne pourrez pas la louper vue son imposante stature et son énergie. Entrez à l’intérieur, vous serez surpris. La cathédrale abrite également un musée dont l’entrée est à 10 soles et il est possible de monter en haut de la tour du clocher. Pour plus d’information, voici le site du musée.

Basilique Cathédrale Arequipa

Le Monastère Santa Catalina est le plus grand monastère du monde. Un endroit tellement agréable à visiter. Vous pouvez louer les services d’un guide qui se trouve à l’entrée du monastère. Il y en a qui parlent français. La visite durera le temps que vous voulez si vous le faites sans guide et si vous prenez du temps pour capturer de superbes photos dans ce lieu ultra photogénique.

Couvent Santa Catalina Arequipa

Couvent Santa Catalina Arequipa

Ouvert du lundi au vendredi, de 10h à 13h et de 15h à 18h. Le samedi de 10h à 12h. Il y a également des visites de nuit, se renseigner sur les jours et les heures sur place ou auprès de votre hébergement. Le prix est de 40 soles (10,75€) par personne sans le guide. Retrouvez des informations complémentaires sur le site du monastère.

⚠️ ATTENTION, le lieu est très populaire, allez le visiter dès son ouverture le matin pour éviter la foule et profiter du calme du monastère !

Couvent Santa Catalina Arequipa

Couvent Santa Catalina Arequipa

Le Musée Archéologique est un musée gratuit et relativement petit, tenue par l’université Catholique de la ville d’Arequipa. Il est très intéressant pour tous.tes les passionné.e.s d’histoire et d’archéologie.

C’est au Musée des sanctuaires andins que se trouve la momie Juanita, qui a été découverte en 1995 dans un glacier du Nevado Ampato (6000 mètres d’altitude). Juanita était une jeune fille sacrifiée par les Incas il y a plus de 500 ans. Ces sacrifices d’enfants au sommet de hautes montagnes ou volcans étaient des offrandes humaines aux divinités afin d’apaiser leurs virulences et d’implorer la prospérité pour les peuples Incas de la région.

Dans ce musée, vous pourrez également en apprendre plus sur l’histoire des Incas, leurs rituels et offrandes et découvrir des objets et reliques de cette époque.

C’est dans le nord ouest d’Argentine, à Salta, que nous avons pour la première fois pris connaissance de ces rituels Incas à travers le musée MAAM (Museo de Arqueología de Alta Montana) dans lequel sont exposées (à tour de rôle) les momies très bien conservées des enfants retrouvés en 1999 en haut du Volcan Llullaillaco. (

Marché San Camillo Arequipa

Le Cloître de la Compagnie est un lieu « caché » des rues principales. Un endroit calme et agréable où vous pouvez boire un café, manger un morceau ou juste vous assoir un instant et vous imprégner de l’endroit. Nous avons beaucoup aimé ce lieu et son architecture impressionnante de détails.

Cloitre de la compagnie Arequipa

Le Mirador Yanahuara, plus éloigné du centre que la plupart des autres lieux à voir à Arequipa, est un site sympatique qui vous offrira une vue sur la ville, mais également sur le superbe volcan Misti.

Séjourner à Arequipa

On va vous avouer tout de même, quand on est arrivées à Arequipa, nous en étions à la fin de notre 10ème mois de voyage. Nous avions passé 9 mois en Argentine et un mois en Bolivie. Ce que nous avons fait à Arequipa principalement : manger et se poser pour bosser. Du coup, on a un paquet de restaurants et de cafés à vous présenter, probablement plus que pour les choses à faire et les choses à voir à Arequipa ! 😉

Arequipa

Où manger à Arequipa ?

Étant toutes les deux végétariennes, il va de soit que tous les restaurants dont nous vous parlons proposent des options végétariennes, voire ils sont spécialisés là dedans.

  • Crepísimo : c’est une superbement bonne crêperie française située dans le centre historique d’Arequipa. Les crêpes sont faites à base de farine de quinoa et avec des produits locaux, dans tous les cas, un vrai délice ! Nous y sommes allées deux fois quand même ! 😅

  • La Petite Française : Il y a une seconde très bonne crêperie à Arequipa, celle-ci s’appelle La Petite Française. Nous n’y sommes pas allées car la fois où nous avions voulu y manger, ça devait être fermé car nous n’avions pas vu l’entrée, aucune pancarte ou quoi que ce soit.

  • Tacos y Tequila : un restaurant de cuisine mexicaine. Nous y sommes allées un soir pour manger Tacos et Burritos, c’était vraiment super bon. Le lieu est sympa, il y a avait pas mal de monde, mais on pouvait s’entendre discuter.

  • Mandala : un restaurant végétarien typé très local avec une ambiance discrète. Le midi, ils proposent un menu unique à 9,50 soles (environ 2,55€) par personne comprenant une soupe, un plat, un dessert et une boisson. Franchement, on recommande vivement.

  • Chaqchao Café : c’est LE café où nous avons passé pas mal de temps pour travailler les après-midi. Vous pouvez y trouver une sélection de thés et cafés, de délicieux chocolats chauds et des patisseries à tomber par terre. Le café propose aussi des « chocolate class » si vous êtes intéressé.e.s, c’est à dire des cours autour du chocolat et sa fabrication. Car en plus du café, ils sont aussi fabriquants de chocolat. 🙂 Découvrez le site internet de Chaqchao.

  • Le Marché San Camillo n’est pas là que pour faire beau et être visité, vous y trouverez également des échoppes, comme dans tous les marchés boliviens et péruviens, pour manger de la cuisine locale. Comme nous sommes végétariennes et qu’il y a quasiment de la viande partout, la clé est d’aller sur les stands de petit-déjeuners, qui restent ouverts en journée pour certains, pour déguster des sandwichs aux œufs et au fromage. Un régal ! 🙂

  • Hatunpa : un restaurant à thème : la patate ! Mais pas n’importe quel type, la patate andine ! La base reste la même, avec cela vous choisirez votre sauce, et il y en a pour tous les goûts. Nous avons adoré manger là-bas ! Miam !

  • Gud : ça fait penser à un fast food, ce que c’est un peu, mais… Tout d’abord, ils sont ouverts quand d’autres sont fermés, ce qui est super important. Ensuite leurs paninis sont vraiment bons. Pour terminer, ils servent des limonades à tomber par terre avec… DES PAILLES EN MÉTAL ! Oui oui oui, on dit oui ! #ZeroWaste.

  • El Buda Profano : il nous a été recommandé par notre hôte de volontariat lorsque nous étions dans le Canyon de Colca. C’est un restaurant de sushis… véganes ! Mais nom de dieu que c’était bon ! Nous n’avions pas pu résister et nous avions passé une seconde commande après la première. (D’ailleurs, ce genre de restaurant manque à Enora depuis notre retour en France. 🙂 )

  • Café y Vino : c’est un restaurant français tenu par Elliot, un français expatrié depuis plusieurs années au Pérou. C’est un ami de nos hôtes de volontariat dans le Canyon de Colca. Nous avons passé une soirée avec eux et lui dans son restaurant, c’était vraiment sympa, la nourriture est bonne et l’ambiance au top.

  • Las Gringas : c’est un restaurant/bar dans la même cours que le Chaqchao. Vous pouvez manger à l’extérieur sur des tables/rouleau de cable. nous avions bien mangé, service rapide et très bonne nourriture, rien à redire.

Il y a probablement une centaines d’autres lieux à découvrir à Arequipa pour boire un verre, un café, pour travailler ou manger. Nous y sommes restées deux fois 3 jours donc à notre avis, c’est déjà pas mal pour nous sur le ratio temps passé à Arequipa/temps passé dans les cafés et restaurants ! 😅

Où dormir à Arequipa ?

Lors de nos deux séjours dans la ville blanche, nous avons choisi le même hostel. La simple raison est qu’il était calme, proche du centre (100 mètres de la Plaza de Armas) et à un prix attrayant. Cet hostel c’est le Peter’s Hostel Arequipa. Le staff était également super présent et prompt à répondre à toutes nos questions.

Pour d’autres idées d’hébergements à Arequipa :

Booking.com

Comment aller ou quitter Arequipa ?

Nous sommes arrivées à Arequipa depuis Puno. Nous ne sommes pas restées à Puno plus d’une nuit, mais nous venions de Copacabana en Bolivie et nous avions préféré passer une nuit dans une auberge après avoir passé la frontière plutôt que d’enchainer directement avec un bus de nuit.

Nous avions donc, au matin après avoir quitté l’auberge et rejoint la gare routière, fait le tour des agences locales et trouvé un bus qui allait faire le trajet Puno-Arequipa en environ 6 heures. Cette compagnie de bus était Señor de los Milongros et nous avions payé 15 soles (4€) par personne.

Pour quitter Arequipa, nous avions pris un bus à la gare routière de la ville, Estacion Ferrocaril del Sur. Arequipa a été la seule ville du pays où nous avions trouvé une gare routière pour tous les bus, dans les autres villes du Pérou, chaque compagnie de bus avait sa propre gare, chacune éparpillée dans la ville. Nous avions pris un bus de nuit pour Ica depuis la ville blanche avec la compagnie Flores et pour 70 soles (19€) par personne en semi-cama ( siège semi inclinable pour pouvoir dormir).

Enora Couvent Santa Catalina Arequipa

Le Canyon de Colca depuis Arequipa

Si vous passez à Arequipa, il est fortement recommandé d’aller dans le canyon de Colca. Ce canyon est impressionnament profond, deux fois plus profond que le Grand Canyon des États-Unis, rien que ça ! Et il est surtout réputé pour pouvoir y observer des condors !

Comment aller au Canyon de Colca ?

Pour aller au Canyon de Colca depuis Arequipa, nous avions pris deux tickets de bus auprès de notre hostel qui proposait des trajets via agence. Nous avions trouvé ça rapide et sans contrainte, de plus, on venait nous chercher à l’hostel, ce qui nous arrangeait beaucoup car le départ était vers 3h du matin. Le prix était de 30 soles (8€) par personne, pour aller jusqu’à Yanque (où nous allions être en volontariat pendant deux semaines). En tant normal, ces mini bus touristiques vous font aller jusqu’au mirador de la Cruz del Condor pour observer les condors pour ensuite poursuivre vers Cabanaconde. Ces trajets sont souvents liés à une activité que vous prenez.

L’autre option aurait été de prendre le bus local, bien moins cher. Plusieurs compagnies proposent le trajet depuis le terminal d’Arequipa, à 10min environ en taxi depuis la Plaza de Armas. Il faut comptez environ 4h de route pour rejoindre Chivay ou 6h pour Cabanaconde, le point de départ des treks dans le canyon.

Dans tous les cas, si vous pouvez, choisissez un siège à droite pour pouvoir profiter de la vue sur le canyon pendant le trajet ! 🙂

Pour le retour du Canyon de Colca, nous avions pris un bus local pour rejoindre Yanque, là où nous étions en volontariat. Il s’agissait du seul bus de la journée compte tenu de notre heure d’arrivée à Cabanaconde aux alentours du midi. De mémoire, il y avait un bus qui partait tôt le matin puis un autre en début d’après-midi. A bien revérifier sur place.

Ensuite, le jour de notre départ de Yanque pour poursuivre notre voyage, nous avions pris un mini-bus entre Yanque et Chivay pour 3 soles (0,80€) pour nous deux, puis un collectivo de Chivay à Arequipa pour 15 soles (4€) par personne.

Volcan Sabancaya Canyon de Colca

Quoi voir et comment visiter le Canyon de Colca ?

Il y a plusieurs choses à voir dans le Canyon de Colca, même si faire du trekking n’est pas votre dada. Bien sûr, si vous êtes là plutôt pour ça, c’est parfait car c’est un terrain de jeu incroyable.

Vous pouvez faire un trek dans le Canyon de Colca en passant par une agence et avec un guide. Dans ce cas-là, nous ne pouvons pas vous aider, nous ne savons pas comment ça se passe. Sinon vous pouvez le faire seul.e.s et dans ce cas, on a quelques infos à vous transmettre puisque c’est de cette manière que nous l’avons fait.

Tout d’abord, vous pouvez voir avec votre hébergement à Arequipa si vous pouvez laisser des affaires avec eux, et vous ne prenez qu’un sac à dos de trekking/voyage dans lequel vous aurez votre matériel (personnel ou loué en ville). Autre option, vous pouvez tout emporter avec vous au Canyon et voir avec un hébergement sur place (Chivay, Yanque ou Cabanaconde (ce dernier est le mieux) pour faire de même et vous commencerez et finirez votre trek depuis cet hébergement.

Pour ce qui est des détails du trek en autonomie et sans guide, allez lire nos 2 articles détaillés sur le sujet :
Préparation d’un trek dans le Canyon de Colca ;
Récit de notre trek de 3 jours en autonomie totale dans le Canyon de Colca.

Oasis de Sengalle Canyon de Colca

Oasis de Sengalle Canyon de Colca

Mais sinon, quoi faire dans le Canyon de Colca à part du trekking ?

  • Observer des Condors au mirador de la Croix du Condor – Le mirador est un point de vue de choix pour observer le Canyon de Colca d’en haut, les montagnes autour dont le volcan Mismi (qui est, fun fact, la source réelle du fleuve Amazone) et la sortie de ces oiseaux incroyables chaque matin.
Condor Cabanaconde Canyon de Colca
  • Profiter des nombreuses sources d’eau chaude – La région est très volcanique et donc vous trouverez de nombreuses sources d’eau chaude à tous les prix et à tous les niveaux d’élaboration dans le Canyon. Nous connaissons personnellement les eaux thermales de Yanque, au pied du lodge Chakapata, où nous avions fait notre volontariat de deux semaines. C’est un moment super agréable, surtout s’il n’y a pas grand monde !
  • Visiter les villages du canyon de Colca – Tout d’abord Chivay qui est la première ville du Canyon, puis Yanque (où nous sommes restées deux semaines) et qui a soit disant, la plus belle place du village. Nous l’avons trouvé sympathique, ambiance western avec son église en rénovation, les locaux portant un chapeau de style cow-boy et avec la vue, au loin, sur le volcan Sabancaya qui est toujours en éruption. Chaque matin, à l’heure d’arrivée de tous les bus touristiques qui font une pause autour de la place centrale, les villageois font une petite fête d’accueil avec danses et musiques locales et des stands de produits locaux. C’est un peu le côté folklorique pour touriste mais bon ça met une ambiance sympa. 🙂 Les autres villages typiques sont Tapay, Ichupampa, Maca, Madrigal, Lari, Achoma, Tuti, Sibayo, Callalli, Caylloma, Tisco, San Antonio de Chuca, Coporaque, Majes, Huambo, Huanca et Lluta.

Yanque Canyon de Colca

Yanque Canyon de Colca

  • Visiter des sites archéologiques – Par exemple les ruines de Kallimarca qui est un site religieux pré-inca situé à 1h20 à pied de Cabanaconde. Ou encore les ruines d’Uyo-Uyo, à Yanque, que nous avons visitées et qui est un village abandonné ayant été la capitale du Colca.

Ruines d'Uyo Uyo à Yanque Canyon de Colca

Village de Yanque et ruines d'Uyo Uyo Canyon de Colca

Séjourner au Canyon de Colca

Il y a plusieurs endroits où dormir dans le Canyon de Colca. Vous pouvez faire le choix de rester près de Chivay, de Yanque ou à Cabanaconde (où vous serez au plus près du mirador de la Croix du Condor et des sentiers de trekking pour descendre au plus profond du Canyon).

Rio Colca à Yanque Canyon de Colca

D’autres idées d’activités à faire à Arequipa

On espère avec cet article avoir pu vous apporter des réponses et des informations pour votre séjour à Arequipa. N’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaire, nous y répondrons avec grand plaisir. Merci d’être arrivé jusqu’ici ! Vous pouvez poursuivre votre préparation de voyage avec nos autres articles sur le Pérou ou d’autres pays d’Amérique du Sud.


Les articles qui pourraient vous intéresser :


Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Découvrir Arequipa le temps de quelques jours. Quoi voir ? Où manger ? On vous dit tout ! Et en plus, les informations pour visiter le Canyon de Colca, le second canyon le plus profond du monde. #pérou #voyageslow #amériquelatine

Arequipa Pérou, une ville coloniale très agréable à découvrir au rythme latino ! Mais Arequipa est également la porte d'entrée vers le Canyon de Colca, le second canyon le plus profond du monde. #pérou #voyageslow #frenchroamers

Arequipa, classée au patrimoine mondial de l'UNSECO depuis 2000, est la seconde plus grande ville du Pérou et la porte d'entrée vers les contrées incroyables du Canyon de Colca. #Pérou #Arequipa #CanyonColca

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager et à le noter juste là en dessous ⤵ ! 😉

Candie

Je voyage depuis des années, voyage au long cours en backpacking, voyages courts près de chez moi, expatriations, et je ne m'en lasse pas ! Ce qui me fait vibrer dans tout ça : la nature et les rencontres ! Mais aujourd'hui, la planète est en danger et nous sommes tous responsables. Mon but est donc de partager et d'échanger pour qu'ensemble on se dirige vers un tourisme éco-responsable et un plus grand respect de notre habitat, Terre Mère.

Cet article a 6 commentaires

  1. Avatar
    Audrey

    Je souhaite aller au Pérou depuis longtemps. Mais alors là, je désire y aller encore plus :O

    1. Enora
      Enora

      Bonjour Audrey et merci pour ton commentaire ! On ne peut que te souhaiter d’avoir la possibilité d’y aller un jour ! Et si ce jour arrive, nous te conseillons de prévoir du temps sur place pour vraiment profiter et t’imprégner du pays. 😉

  2. Avatar
    Noemi

    Quel article hyper complet déjà bravo pour ce travail, je sais le temps fou que cela peut prendre et celui ci est juste top ! Moi qui ne suis jamais allée au Pérou, ça me donnerait presque l’envie de me lancer pour un trip ! (enfin, je connais par photos quoi haha)
    Ce trip avait l’air d’être vraiment chouette en tout cas, vous m’avez donné envie de le rajouter à la liste de prochaines destinations 🙂

    1. Enora
      Enora

      Merci beaucoup Noémi pour ton commentaire qui fait très plaisir ! 🙂 Effectivement, ça nous demande pas mal de travail de rédiger ce genre d’article mais c’est le prix à payer si on veut qu’il soit le plus complet et utile possible. 🙂 Nous sommes ravies si on a pu te donner envie de découvrir ce coin !

  3. Avatar
    Ana

    Super cet article qui me rappelle beaucoup de souvenir. Je suis allée au Pérou en octobre dernier et je suis aussi passée par Arequipa et le canyon. J’ai adoré cette rando je l’ai fait sur 2 jours mais un peu moins Arequipa dans le sens où c’est très européen et que ce n’était pas forcément le type de ville/paysage que j’étais venue chercher en visitant le Pérou (même si la ville reste très belle !) 🙂

    1. Enora
      Enora

      Merci pour ton commentaire Ana ! Oui la rando est vraiment super à faire, on a adoré aussi ! On comprend effectivement pour Arequipa. C’est vrai que ce n’est peut-être pas la ville la plus dépaysante lorsque tu viens au Pérou.

Laisser un commentaire