Loading...
PérouTrek dans le Canyon de ColcaTreksTreks et randos

Préparation d’un trek dans le Canyon de Colca au Pérou

Préparation Trek dans le Canyon Colca

En allant faire deux semaines de volontariat à Yanque, au début du Canyon de Colca, nous savions que nous voulions profiter de randonner dans ce superbe décor. Nous n’avions rien prévu avant d’y être et nous avions bien fait car nous avons pu accumuler des informations pendant deux semaines pour profiter du Canyon avant de retourner à Arequipa. Pour nous ce trek se sera passé sous le symbole de l’autonomie et du bivouac, une première expérience de ce type et clairement pas la dernière malgré que l’expérience n’ait pas été de tout repos. Alors comment avons-nous appréhendé ce trek dans le Canyon de Colca ? Comment avons-nous préparé notre itinéraire ? On vous dit tout…

 


À LIRE AUSSI : le récit de notre trek de 3 jours dans le Canyon de Colca.


 

À propos du Canyon de Colca

Le Canyon de Colca est le second canyon le plus profond du monde, le premier étant son voisin le Canyon de Cotahuasi. Son altitude la plus haute est de 4 350 mètres et il est profond de 3 400 mètres.

 

Vue sur le Canyon de Colca
Vue sur le Canyon de Colca

 

Vous pouvez donc avoir une petite idée de la raison pour laquelle ce trek n’a pas été de tout repos étant donné qu’on a fait que monter et descendre pendant trois jours et qu’en plus le dernier jour nous partions vraiment du bas du Canyon, au bord de la rivière où nous avions dormi, pour remonter au village de Cabanaconde qui est à environ 3 325 mètres d’altitude (le point exact où nous avons terminé notre trek). Ce fut donc une ascension de 1 909 mètres de dénivelé positif en 5 heures de marche (sans compter les pauses).

 

Comment nous sommes-nous préparées pour marcher dans le Canyon de Colca ?

Physiquement nous n’avons pas fait d’entraînement particulier car nous avons fait ce trek au cours de notre voyage en Amérique Latine et que nous n’avions pas forcément le temps pour un entraînement physique quelconque. Par contre nous marchons beaucoup en général car nous optons toujours pour cette option lorsque les choses que nous voulons voir sont dans un périmètre accessible à pied depuis nos hébergements, que ce soit en ville ou dans les campagnes et montagnes. Nous portons également nos sacs de voyage (quasi 17 kg pour Enora plus le sac photo de 8 kg et 18 kg pour moi plus le sac photo de 8 kg également) sur des distances plus ou moins grandes car nous ne prenons des taxis ou bus que lorsque nous n’avons pas le choix.

En ce qui concerne l’altitude, ayant fait ce trek au début du mois de Novembre, ça faisait un peu plus de deux mois que nous étions à une altitude moyenne 3500 mètres d’altitude. De plus, nous avions fait plusieurs randonnées journalières dans le parc Sajama, en Bolivie, à une altitude moyenne de 4200 mètres. Nos corps étaient donc acclimatés et nous n’avions aucun effet dû à l’altitude de ces hauts plateaux andins.

 

Oasis de Sengalle
Oasis de Sengalle

 

Préparation logistique pour ce trek dans le Canyon de Colca

En ce qui concerne la logistique… Depuis Mars nous voyageons avec une tente que nous avions acheté à Bariloche pour faire la route des 7 lacs avec Pierre et Laura du blog Deux Évadés. Ce n’est pas une tente de compétition, un peu plus lourde que ce qu’il faudrait et encombrante, mais disons que pour ce voyage, elle était ce qu’il y avait de plus accessible. Nous avions acheté avec cette tente deux tapis à bulle de basse qualité car nous ne voulions pas dépenser trop dans du matériel que nous pensions utiliser que très peu, ce qui a globalement été le cas. Donc peu cher, mais suffisant, c’est avec ça que nous avions fait ce trek.

Pour ce qui était des sacs à dos, nous avions pris nos sacs de voyage que nous avions vidé pour ne prendre que le nécessaire : eau, nourriture, pyjama, duvet plus une couverture que nous avions emprunté à nos hôtes pour ne pas avoir froid, ce qui a été presque trop car les deux nuits que nous avons passé sous la tente, nous avions eu plus chaud que dans notre chambre chez nos hôtes à Yanque.

 

Marcher dans le Canyon de Colca
Canyon de Colca

 

Pour ce qui est alimentaire, n’ayant pas de réchaud avec nous mais voyageant avec nos tupperwares et nos couverts pour pouvoir pique-niquer lors de nos randos à la journée et couvrir certaines situations non écolo (nourriture à emporter au restaurant dans sacs ou barquettes plastique, couverts en plastique dans certains hostels, etc) nous avons préparé nos repas à l’avance : 2 tupperwares de patates pour les soirs, 2 œufs dures par personne le midi avec pain, carottes et fromage, 6 pêches et un autre tupperware d’ananas coupé en dés plus 6 bananes et des crêpes que nous avions préparé pour les deux matins. Nous sommes également parties avec 9 litres d’eau car les prix des bouteilles dans le Canyon triplent par rapport aux villages hors du canyon.

 

Chevaux en arrivant à Cabanaconde
Chevaux en arrivant à Cabanaconde

 

Alors on ne vas PAS vous mentir, ce n’était pas l’idéal ! Mais au vu des circonstances, c’était le mieux que nous pouvions faire. Je vous fais un petit récap’ de ce qui n’allait pas :

  • Nous avions préparé 2 œufs par personne pour 3 midis, le dernier midi les derniers œufs était pourris surtout qu’il avait fait plus chaud que ce qu’on pensait.
  • Les bananes ont vite tourné en bouillit, nous avons fini par les faire en purée dans un des tupperwares vidé en premier.
  • Le deuxième soir les patates avaient un goût bizarre.
  • Le deuxième matin les crêpes aussi.

 

Sentier en quittant Llatica dans le Canyon de Colca
Sentier en quittant Llatica

 

Alors oui, dit comme ça, c’était une horreur, mais ça aurait pu être pire. Disons que tout était quand même comestible et que trois jours était juste ce qu’il fallait ! 😅 Bon en même temps sans réchaud, sans fruits secs ou de quoi se cuisiner des barres de céréales dans le villages où on faisait notre volontariat, on a vraiment fait avec ce qu’on avait…

 

Ne pas oublier :

  • Un rouleau de papier toilette
  • Un sac poubelle pour mettre vos quelques déchets et vos papiers toilettes utilisés.

 

L’Écolo Note

Pensez à ramasser vos déchets lorsque vous randonnez. Il n’est pas rare de voir des détritus dans la nature et c’est une honte. Faisons partie de ceux qui prennent soin de notre planète ! Agissons contre la pollution et pour une planète plus saine ! En randonnée et au quotidien…

Tout comme le papier toilette ! Ramassez-le et mettez-le dans un sac poubelle que vous jetterez dans une poubelle ensuite ! Soyons honnête, nous avons besoin de faire nos besoins ! Mais nous trouvons tous dégueulasse de trouver des zones pleines de papiers toilettes dans la nature ! Ne soyons pas bêtes, ramassons et mettons cela à la poubelle !

 

L’itinéraire de notre trek dans le Canyon de Colca

Nous n’avions pas beaucoup d’informations sur les randonnées dans le Canyon de Colca en arrivant chez nos hôtes, mais par chance les deux premiers soirs, le cousin de notre hôte qui est guide de montagne était là avec deux filles qu’il allait accompagner sur un trek de deux jours. Nous avions rapidement parlé avec lui, mais une allemande avec qui nous nous sommes bien entendu et avec laquelle nous avons randonné une journée près de Yanque a suivi le même itinéraire qu’eux et revenait au lodge après sa randonnée. Elle avait donc les conseils du guide et nous a fait part de son expérience en rentrant.

 

Geyser dans le Canyon de Colca
Geyser dans le Canyon de Colca

 

Parfait ! En suivant ses indications nous avons pu planifier le premier jour de l’itinéraire et à partir de là enchaîner sur notre propre circuit. De plus j’avais pu trouver un itinéraire similaire à celui qu’on voulait faire sur le site Wikiloc ce qui a permis de voir que ce que je voulais faire était accessible. J’ai donc tracé mon itinéraire via Runkeeper, un site que j’utilise quand je fais du trail en France, j’ai exporté le fichier et je l’ai enregistré sur l’application Maps.me pour avoir une idée des chemins à prendre une fois sur place. Nous avons eu un loupé le dernier matin alors que notre carte indiquait un sentier, mais que ce n’était pas le bon au final car il faisait crapahuter dans la montagne rapidement, ce qui n’aurait pas dû être le cas et ce qui nous a obligé à revenir sur nos pas. Heureusement, nous avons très vite compris où aller ensuite. Globalement tout est indiqué dans le Canyon, mais certaines intersections peuvent laisser planer le doute…

 

Conseil : Ne vous fiez jamais à 100% à ce genre d’appli et de combinaisons, les cartes sont toutes différentes ce qui, une fois en marche, peut laisser place à des doutes. Vérifiez, si vous le pouvez, d’autres cartes de Wikiloc ou d’autres sites que vous utilisez.

 

Itinéraire trek Canyon de Colca

 

Nous avons donc planifié un itinéraire au départ du mirador San Miguel (avant Cabanaconde) pour rejoindre San Juan de Chuccho puis Malata et dormir juste à l’injonction entre le sentier qui descendait à l’Oasis de Sengalle et celui qui partait à Llahuar. De là, nous avons pris la direction de Furé mais nous sommes allées jusqu’à Llatica puis nous sommes redescendues à Llahuar et nous avions continué pour retrouver la piste et nous avions dormi près du rio Colca. Le lendemain matin, nous avons remonté le sentier qui rejoint directement Cabanaconde.

 

NOTE : Si vous souhaitez marcher seulement deux jours, vous pouvez partir du mirador San Miguel également, rejoindre San Juan de Chuccho et Malata et descendre jusqu’à l’Oasis de Sengalle pour dormir. Le lendemain matin vous reprendrez votre marche pour remonter en haut du canyon de Colca depuis Sengalle.

 

Alors malgré quelques difficultés techniques, nous avons énormément apprécié ce trek dans le Canyon de Colca. Nous avons aimé bivouaquer dans le Canyon et dormir dans des lieux sauvages au milieu de rien et proche de personne malgré quelques appréhensions. Cette expérience nous a conforté dans le fait de retenter l’aventure de la randonnée itinérante mais en ayant du matériel de meilleur qualité et de quoi cuisiner…

Prochainement, nous allons partager avec vous le récit et les détails (itinéraire complet, points de bivouac, etc.) de notre trek dans le Canyon de Colca. Un trek vertigineux et à couper le souffle ! Restez avec nous, c’est pour bientôt.

 


Les articles qui pourraient vous intéresser :


Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Randonner dans le Canyon de Colca, le 2e canyon le plus profond du monde ! Un trek vertigineux de 2 jours ou plus ! Que vous le faites avec une agence ou en totale autonomie, nous vous donnons tous les détails pour faire le trek du Canyon de Colca au Pérou ! #colca #canyon #randonnee #trek #aventure #bivouac #travel #voyage #perou #arequipa

 

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Notez cet article
Suivez-moi

Candie

Je voyage depuis des années, voyage au long court en backpacking, voyages courts près de chez moi, expatriations, et je ne m'en lasse pas ! Ce qui me fait vibrer dans tout ça : la nature et les rencontres !
Mais aujourd'hui, la planète est en danger et nous sommes tous responsables. Mon but est donc de partager et d'échanger pour qu'ensemble on se dirige vers un tourisme éco-responsable et un plus grand respect de notre habitat, Terre Mère.
Candie
Suivez-moi
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
Accessoires de voyage
Économiser pour voyager
Mont-Blanc du Tacul, Aiguille du Midi