Loading...
Amérique du SudArgentineDestinations

Récit de notre expérience à Salta, en Argentine

Salta

Notre dernière étape en Argentine a été Salta. Nous sommes arrivées à Salta à la fin du mois de juin et deux jours plus tard, le 1er juillet nous commencions à travailler dans une agence de voyage francophone : Tierras Argentinas. Nous avons donc honoré notre PVT pendant deux mois. Ce qui était parfait pour nous car nous souhaitions passer juillet et août, les mois d’hiver, dans la ville pour ne pas monter en altitude, dans l’altiplano Argentin et Bolivien avant le milieu du mois de septembre. Et donc, quelles sont les choses à voir et à faire à Salta ? Où dormir ? Où manger ? Nous vous donnons tous nos bons plans.

Séjour : Juillet et Août 2018

 


À lire aussi, notre guide de voyage en Argentine.


 

Travailler dans une agence de voyage

Travailler dans une agence de voyage ne signifie pas voyager

Lorsque nous avons commencé à travailler dans l’agence de voyage nous étions optimistes. Nous pensions que ce serait fun de pouvoir aider des clients à préparer leur voyage en Argentine alors que nous venions de passer 6 mois à voyager dans le pays.

 

Salta depuis le Cerro San Bernardo
Salta depuis le Cerro San Bernardo

 

Mais nous avons – moi principalement – vite déchanté. Plusieurs raisons à cela. En ce qui me concerne, je n’ai jamais travaillé en 9-18 derrière un bureau et j’ai réalisé que ce n’était pas pour moi. Si je suis derrière un ordi, j’ai besoin de faire ce que j’aime sinon je dois être active ! Enora ayant plus d’expérience que moi dans le domaine de bureau, elle a plutôt bien vécu cette partie. Les autres raisons qui ont rendu cette expérience difficile ont pour moi été de travailler sur un programme incompréhensible et sur des tableurs Excel toute la journée. Retour en informatique au lycée, tout ce que je détestais. Et l’ultime raison était écologique. Je participais au tourisme que je déteste. Nous voyageons avec lenteur pour prendre l’avion le moins possible et réduire notre impact. Mais en assemblant des voyage pour des clients qui vont passer 3 semaines et qui veulent voir le plus de pays possible, ça signifie réserver 5 vols en 3 semaines et inclure plein d’excursions non écolo et même des croisières, qui, la plupart du temps sont un fléaux pour la nature.

M’étant engagé j’ai fait ces deux mois, même si avec difficulté. L’expérience n’aura pas été que négative de mon point de vue. Nos collègues de travail étaient géniales, nous avons adoré les rencontrer et passer du temps avec elles.

De plus, comme nous n’avions pas encore visité la région du nord ouest, nous avons pu utiliser toutes les informations que nous avions à l’agence ainsi que les contacts pour nous planifier un superbe roadtrip de 9 jours !

 

 

Une autre expérience que nous avons aimé grâce à ce travail a été de rendre visite aux jeunes d’une école qui apporte une éducation adéquat à des jeunes d’un quartier défavorisé. C’est l’association Fé y Alegria qui gère cette école et nous avons pu voir que les enfants avaient un réel suivi avec des enseignants sympas et engagés ainsi qu’un cadre d’apprentissage serein. L’agence pour laquelle nous travaillons reverse un pourcentage de chaque voyage acheté à cette association.

 

La ville de Salta

La ville de Salta, il y a du bon et du moins bon. La ville elle-même est sympa, la circulation est HORRIBLE ! Les argentins roulent comme des fous en général, mais c’est la ville la pire du pays pour les piétons car nous n’existons pas. Il faut forcer le passage et risquer sa vie parfois…

 

 

Mais sinon nous avons aimé le côté plus tranquille par rapport à Buenos Aires ou Cordoba, et l’impression qu’il n’y avait pas besoin de beaucoup de temps de bus pour retrouver un peu de verdure.

 

Quoi faire à Salta ?

Vous pouvez rester quelques jours en ville et trouver des activités. Commençons par la visite de la ville. Le centre avec la place principale, 9 de Julio, est plutôt sympathique. Les bâtiments autour de la place valent également le coup d’œil. Parmi ces monuments, le Cabildo de Salta et la Cathédrale. Également sur la place, nous vous recommandons vivement le MAAM (Museo de Arqueología de Alta Montana) dans lequel nous apprenons plus sur la civilisation Inca, leurs migrations et leurs offrandes aux Dieux. C’est d’ailleurs dans ce musée que sont exposées (à tour de rôle) les momies des enfants retrouvés en 1999 en haut du Volcan Llullaillaco. Mais ce n’est pas tout, dans le centre vous pouvez également aller voir l’église San Francisco, très belle en rouge, et son musée.

 

Église San Francisco
Église San Francisco

 

Toujours en ville, mais hors du centre, vous pouvez arpenter le parc San Martin, le plus grand de la ville et monter à pied ou en téléphérique (300 ARS – 7 € (oct 2018)) en haut du Cerro San Bernardo pour avoir une vue imprenable sur la ville et les montagnes autour.

À Salta, vous ne pouvez pas louper les Peñas. Ce sont des « bars/restaurants » pour jouer, danser et/ou écouter de la musique folklorique typique du nord ouest argentin. Il y en a quelques unes dans le centre dont « La Vieja Estacion », mais nous avons clairement préféré la célèbre « Casona del Molino » malgré qu’elle soit un peu reculée.

Ce que nous pouvons vous recommander en plus c’est de prendre un bus dans le centre-ville pour aller jusqu’à la Quebrada de San Lorenzo. Un lieu naturel à la végétation verdoyante où il fait bon de passer un après-midi. Si vous y allez sur l’heure du midi, n’hésitez pas une seule seconde avant de vous arrêter manger des empanadas à Doña Elsa Delicias Regionales à l’entrée de la Quebrada, c’était clairement là-bas que nous avions mangé les meilleures empanadas d’Argentine !

 

Quebrada San Lorenzo
Quebrada San Lorenzo

 

Une sortie sportive ? MTB Salta vous attend pour une journée VTT dans la Quebrada del Toro. Nous les avons découverts via l’agence pour laquelle nous travaillons et nous avons passé une très bonne « journée ». La journée a été plus courte que ce que nous pensions par contre car nous étions un très petit groupe (trois + le guide) et que nous avancions à vive allure. À noter que si vous mangez végé, prévenez juste à l’avance que vous pouvez manger du fromage et des œufs par exemple, ceci vous évitera de manger juste une salade (un peu léger pour une journée vélo).

 

VTT Quebrada del Toro
Quebrada del Toro

 

Et bien sûr si vous passez par Salta, vous ne pouvez pas louper la visite de la région. La meilleure option est de louer une voiture et de faire la boucle Sud puis la boucle Nord. Les paysages que l’on traverse au cours de ce roadtrip sont incroyables et aussi surprenants les uns que les autres. Nous avons pour notre part fait un roadtrip de 9 jours comprenant la boucle Sud de Salta, la boucle Nord de Salta et Tolar Grande. Nous allons vous raconter tout ça plus en détail dans les prochains articles.

 

Louer une voiture à Salta
Nous avons appris que pour louer une voiture à Salta, le meilleur est de faire toute les agences, de demander des devis et de négocier les prix des uns avec les prix des autres et ensuite choisir l’agence avec laquelle vous aurez eu les meilleurs prix et le meilleur feeling.

Pour notre part, nous avons loué la voiture chez Marina Turismo – Semisa Rent a Car avec laquelle travaillait l’agence pour laquelle nous travaillions. Nous savions de ce fait qu’ils étaient sérieux et que nous ne prenions pas de risque en passant par eux.

 

Où manger et boire à Salta ?

Nous avons testé quelques lieux fort sympathiques à Salta.

Notre favoris est clairement la Casona del Molino. L’ambiance est géniale. Vous pouvez commencer par aller manger et déguster du bon vin avant que les chanteurs de folklore n’arrivent et mettent l’ambiance. La peña est ouverte toute la semaine à partir de 21h.

Nous avons A-DO-RÉ les empanadas de la Casa de Oro qui pour nous étaient clairement les meilleures de la ville. Vous pouvez les manger sur place ou à emporter.

Le bar Temple Bar, en face de la Casa de Oro est un des meilleur de la ville. Plus moderne, nous l’avons découvert grâce à nos collègues de boulot. Le lieu est sympa et ils proposent quelques bonnes bières artisanales et de quoi manger.

Si vous préférez un resto 100 % végétarien, nous vous conseillons le Chirimoya. C’est un peu plus cher, mais ça vaut clairement un arrêt.

 

Enora à Salta

 

Autre restaurant végétarien qui livre également si vous le souhaitez, Casero y Saludable. Nous commandions trèèès régulièrement chez eux avec les collègues de boulot et chaque plat était un régal. Chaque jour ils proposent un plat végétarien et un plat végétalien et nous n’avons jamais été déçues. C’était également tellement copieux que régulièrement nous avions également de quoi manger le soir aussi.

 

Où dormir à Salta ?

À Salta nous avons été dans trois auberges de jeunesses différentes. La première est Palo Santo que nous ne vous recommandons pas spécialement. Le lieu n’était pas très propre, il n’y avait rien de charmant, et en fonction de l’inflation, les prix ne sont pas plus avantageux. Nous avons ensuite passé une nuit au Coloria Hostel avant de partir pour notre roadtrip et là, nous vous recommandons clairement le lieu. C’est fun, très bien aménagé avec une bonne ambiance, proche du centre et le PDJ inclus était vraiment top !! À notre retour du roadtrip, nous avons passé quelques jours à La Salamanca Hostel, face au parc San Martin et nous avons apprécié. Il y avait un PDJ basique inclus, mais les personnes a l’accueil était sympathique et le lieu était calme et propre.

Au cours des deux mois de travail, nous avons trouvé le moyen de louer une chambre + salle de bain (pas de cuisine, mais nous mangions chaud le midi au boulot et le soir salades et restes du midi) à travers le journal Diario Chiquito, le journal des petites annonces de la ville et qui est trouvable dans tous les kiosques dans la rue.

 

Comment aller à Salta ?

Plusieurs bus depuis plusieurs villes se rendent à Salta. Nous arrivions de la région de Misiones, San Ignacio pour être exactes et notre choix c’est porté sur un bus local jusqu’à Posadas puis un bus Flecha Bus de Posadas jusqu’à Salta.

Salta étant une destination populaire, il y a également un aéroport international. Vous pouvez trouver des bons plans de vols nationaux ou internationaux avec Skyscanner.

 

Salta a été une pause à la fin de notre séjour en Argentine. Nous avons réussi à faire exactement ce que nous voulions en restant travailler deux mois et visiter la région après. Nous avons aimé passer du temps avec les personnes que nous avions rencontré et nous avons profité de cette pause pour travailler énormément pour le blog. Salta est le point de départ pour aller visiter la région portant le même nom ainsi que la région de Jujuy et nous allons vous raconter ça très rapidement.

 


Les articles qui pourraient vous intéresser :


Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Salta la linda, ville coloniale du nord ouest argentin connue pour être la porte d'entrée pour découvrir les beautés de la région. Découvrez notre city guide de Salta ! #Salta #Argentine #voyage #travel #cityguide

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager et le noter ! 😉

Notez cet article
Suivez-moi

Candie

Je voyage depuis des années, voyage au long court en backpacking, voyages courts près de chez moi, expatriations, et je ne m'en lasse pas ! Ce qui me fait vibrer dans tout ça : la nature et les rencontres !
Mais aujourd'hui, la planète est en danger et nous sommes tous responsables. Mon but est donc de partager et d'échanger pour qu'ensemble on se dirige vers un tourisme éco-responsable et un plus grand respect de notre habitat, Terre Mère.
Candie
Suivez-moi
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
Accessoires de voyage
Économiser pour voyager
Mont-Blanc du Tacul, Aiguille du Midi