Loading...
1001 RandonnéesTreks et randos

8 randonnées à faire en Amérique Latine

Trek Lares Perou - mylittleroad

Car la planète est belle et vaste, nous aimons la découvrir et si vous êtes ici, c’est probablement que vous aussi ! Non ? 😀 Car nous aimons la randonnée et aller à la rencontre de beaux paysages en marchant et en prenant le temps, nous avons décidé de vous présenter huit belles randonnées en Amérique Latine. Nous avons pour cela contacté huit blogueurs qui ont les mêmes intérêts que nous. Voici leurs sélections…

 

Cécilia et Timothée – Faim de Voyages

La laguna Esmeralda à Ushuaia, Argentine

Les paysages de la Patagonie offrent des panoramas incroyables et je crois que la randonnée de la Laguna Esmeralda permet d’en voir un remarquable échantillon. La Laguna Esmeralda c’est une petite rando (9km aller et retour) où l’on contemple la beauté et l’esthétique de la nature. C’est le genre de rando où l’on s’arrête toutes les cinq minutes pour observer et mémoriser chaque détail du paysage. On traverse des bois, on suit un cours d’eau aux couleurs turquoises, on admire le travail titanesque des castors avec leurs barrages le tout dans une atmosphère où la nature semble venir d’un autre univers. Tout le long de la randonnée, on assiste à la juxtaposition d’étangs aux couleurs radicalement différentes des uns et des autres. Ce qui est juste magnifique. On s’amuse à prendre en photo les reflets de chaque étendue d’eau, à immortaliser le contraste des teintes de l’eau ou encore le canard qui semble bien se moquer de la température glaciale de l’eau. La Lagune Esmeralda est le clou du spectacle et l’on peine à croire la couleur irréelle de l’eau. Pour apprécier ce décor naturel exceptionnel, il faudra seulement surmonter plusieurs passages de boue et une petite colline qui prend une quinzaine de minutes à monter. Une randonnée totalement accessible où l’on fournit peu d’efforts pour un maximum de plaisir visuel 😊.

lagune-esmeralda-randonnee-ushuaia-patagonie-argentine-faim-de-voyages
Crédit photo : ©FaimdeVoyages

Informations techniques de la randonnée

  • Niveau : facile
  • Distance : 9 km (aller-retour)
  • Durée : 4 heures (aller-retour)
  • Dénivelé : plus ou moins 200 mètres
  • Accès au sentier : situé à 20 kilomètres d’Ushuaia sur la route 3. Le sentier est indiqué et il y a un grand parking. L’entrée se trouve juste avant le chenil des chiens de traîneaux.

Aller sur le blog Faim de Voyages pour en apprendre plus sur Ushuaïa et les randonnées à faire.

 

Céline – Globetrekkeuse

5 jours sur le Circuit W du Parc Torres del Paine, Patagonie chilienne

À la fois sauvage et enchanteur, le parc Torres del Paine, situé en Patagonie chilienne, s’étend sur 181 hectares de terre vierge et préservée, offrant ce sentiment d’immensité et de liberté recherché par la plupart des randonneurs se rendant dans cette région du bout du monde.
D’une durée de quelques heures à 10 jours, les circuits de randonnée sont accessibles aux marcheurs occasionnels comme aux randonneurs aguerris. Nous avons opté pour le circuit « Paine W » qui permet de profiter de toute la diversité de cet environnement parfois inhospitalier, parfois féérique, en fonction des conditions météorologiques changeantes tout au long de la journée. Le seul élément constant est le vent, toujours fidèle et parfois affolant.
Le circuit « Paine W » permet notamment d’approcher les 3 célèbres sommets de granit « Cornes del Paine », de marcher au bord du magnifique lac Péhoé, de traverser des forêts aux essences variées et de côtoyer les glaciers… La nuit sous tente aux pieds du glacier Grey reste, malgré les températures glaciales, un souvenir inoubliable !
Les étapes nécessitent de 4h à 8h de marche, les sentiers sont peu encombrés et certains bivouacs totalement isolés, comme celui de « Las Carteras » où nous avons dormi seuls, bercés uniquement par le vent et le bruit de la faune locale non identifiée (pas folle, je ne suis pas sortie pour voir !).

Mon conseil : pour une plus grande liberté, quelques économies et des sensations uniques, privilégiez le bivouac.

Informations techniques de la randonnée

  • Niveau : randonneur expérimenté
  • Distance : 75 km
  • Durée : 5 jours
  • Altitude : entre 100 et 150 mètres (peu de dénivelé)
  • Hébergement : refuge, camping payant ou bivouac (à privilégier)
  • Spécificités : environnement sauvage et varié, météo capricieuse et vent omniprésent.

Retrouvez l’article de Céline sur les activités incontournables en Patagonie.

 

Emily – Travel and Film

Trek du Roraima, Venezuela

Le trek du Roraima est sans doute un des plus beaux treks que j’ai fait dans ma vie et le plus unique d’Amérique latine je pense. Le Roraima est un tepui ou une montagne tabulaire situé au Sud du Venezuela sur la triple frontière Venezuela-Brésil-Guyana. Les tepuis sont des montagnes anciennes et difficiles d’accès mais le Roraima est le plus accessible. Mais cela ne veut pas dire que c’est de la promenade ! Il faut mieux être en bonne condition physique. Le trek dure en général 6 jours : 3 jours pour monter en haut du Roraima, une journée pour explorer la surface en hauteur à 2700 mètres d’altitude et 2 jours pour descendre. La montée comme la descente sont très physiques avec beaucoup de dénivelé et des rochers qui peuvent être glissants. La ballade en haut du Roraima est formidable pour les paysages sublimes qu’on y découvre. Les vues du haut de la falaise sont superbes, mais l’intérieur aussi. On y voit des formations rocheuses étranges tels des paysages lunaires. La faune et la flore sont captivantes et endémiques. Il y a aussi des cristaux, du sable rose, bref plein de choses que vous ne verrez nulle part ailleurs dans le monde. Visiter le Roraima, c’est une expérience unique et inoubliable.

falaise-roraima
Crédit photo : ©TravelandFilm

Informations techniques de la randonnée

  • Niveau : niveau difficile
  • Durée : trek de 6 jours
  • Dénivelé : environ 1700 mètres de dénivelé
  • Infos complémentaires : bonne condition physique requise

Retrouvez plus de détails sur le trek du Roraima sur le blog d’Emily.

 

Julie – La Blogtrotteuse

Randonnée au Cerro Chato, Costa Rica

Quand l’on me demande de parler de mes randonnées à travers le monde, c’est le Cerro Chato, au Costa Rica, qui me vient tout de suite à l’esprit. Pourquoi ? Car ce n’est pas tous les jours que l’on a l’occasion de se baigner dans les eaux turquoises du cratère d’un volcan, n’est-ce pas ?

La montée jusqu’au cratère du Cerro Chato, volcan inactif, peut se faire depuis deux points de départ : du côté de son voisin, le Volcan Arenal, ou bien du côté du village de La Fortuna. Depuis ce deuxième point de départ, il vous faudra vous acquitter d’un droit de passage auprès de l’Arenal Observatory Lodge de 8$ / personne. C’est par là que nous nous lançons à l’assaut du géant de terre. Il est déjà un peu tard et l’on sait que l’ascension peut être rendue très rude par la pluie (nous sommes en période de mousson), alors nous pressons le pas tant que le soleil brille. Le début de la randonnée se fait sur un large chemin, avec une vue dégagée sur la vallée alentours : c’est superbe. Mais, bien vite, on pénètre dans la cloud forest et le taux d’humidité grimpe en flèche. Point de paysage mais la nature tout autour. Et puis, de toute manière, on n’arrive plus à relever la tête tant le chemin est escarpé. Par moment, on a plus l’impression de grimper en s’agrippant aux racines que de marcher. On comprend pourquoi nos amis à l’auberge de jeunesse ont tant souffert la veille, sous la pluie battante. Aujourd’hui heureusement, la boue a séché et on arrive au sommet beaucoup plus vite que prévu ! Il est possible de faire un petit crochet pour trouver un point d’observation sur le cratère du volcan, et je vous le recommande vivement. La vue est magique : le vent fort balaie des nuages de brume mystique, jouant à nous cacher / dévoiler le spectacle par intermittence. Le vue n’est jamais la même et on ne se lasse pas de regarder danser les nuages !
Il est possible de descendre jusqu’au cratère du volcan et de s’y baigner. Attention toutefois, le chemin est encore plus escarpé : la descente se fait rapidement, tout excité par l’idée de se baigner dans cette eau turquoise magnifique, mais on devine que la remontée sera rude… Et elle l’est ! Mais après tout, vivre une telle expérience valait bien les quelques litres de sueur versés.

Amérique-Latine-Julie-la-Blogtrotteuse
Crédit photo : ©Julie-la-Blogtrotteuse

Informations techniques de la randonnée

  • Niveau : intermédiaire à difficile, en fonction de la météo
  • Distance : 8 km
  • Durée aller-retour : environ 4h, mais possiblement beaucoup plus rapide si les conditions sont favorables
  • Dénivelé : 500-600 mètres de dénivelé positif, autant de dénivelé négatif
  • À savoir : pas besoin de guide, pas de point d’eau sur le chemin
  • Départ autorisé : de 6h à 14h

Aller faire un tour sur le blog de Julie la Blogtrotteuse !

 

Solène – My Little Road

Trek du Lares, Pérou

La région du Machu Pichu au Pérou est connue pour ses nombreux treks et il existe effectivement plusieurs alternatives pour rejoindre cette incroyable cité incas.

Lors de mon voyage en septembre dernier, j’ai choisi un trek de 3 jours dans la vallée du Lares, un itinéraire un peu moins connu et donc moins fréquenté que les autres. Le parcours est considéré comme l’un des plus faciles de la région malgré le passage d’un col à plus de 4500 mètres qui nécessite une bonne préparation en amont pour s’habituer à l’altitude.

Pour l’organisation de ce trek, j’ai choisi une agence francophone basée à Cusco. Durant tout le trajet, nous étions accompagnés par une équipe de 3 personnes : le muletier en charge des animaux qui portent les sacs, un cuisinier et un guide francophone. Le prix global de la prestation est autour de 500 euros tout compris (hébergement, nourriture, guide) pour les trois jours de marche plus la visite du Machu Picchu la quatrième journée. La deuxième journée de trek est la plus longue environ 7h de marche mais c’est également la plus belle avec les plus hauts sommets et de très beaux lacs où l’on peut observer la faune locale.

J’ai beaucoup aimé ce trek bien sûr pour les paysages andins très diversifiés que nous avons découverts mais également pour son côté humain. Nous avons traversé de nombreux petits villages où les habitants sont encore vêtus d’habits traditionnels. C’était une occasion exceptionnelle d’échanger un peu plus avec eux en partageant leurs maisons et leurs repas mais aussi en les regardant travailler dans les champs, emmener leurs enfants à l’école !

Informations techniques de la randonnée

  • Distance totale : 37 km
  • Durée : 3 jours de marche (+ 1 journée de visite au Machu Picchu)
  • Altitude : entre 2 850 et 4 400 mètres d’altitude

Retrouvez le blog voyage de Solène : My Little Road

 

Gabrielle – Vagabondeuse

La boucle de Quilotoa, Equateur

Le volcan Quilotoa en Équateur est un endroit assez prisé des touristes, mais la majorité de ceux-ci s’y rendent en autobus le temps d’une journée afin d’admirer le lac aux couleurs éclatantes qui habite le cratère du volcan. Pour ma part, j’ai choisi d’y aller à la marche afin de favoriser les rencontres avec les gens du coin tout en relevant un défi personnel : celui de faire ma première randonnée en solitaire.
La randonnée est absolument magnifique et les paysages variés et changeants. Rivières, forêt d’eucalyptus, canyon spectaculaire et lamas sont au rendez-vous tout au long du trajet et j’avoue avoir adoré ces changements de décor surprenants. J’ai choisi de faire l’itinéraire de 3 jours et je ne l’ai pas regretté. Cela m’a permis de belles rencontres, autant avec les enfants qui couraient à ma rencontre dans l’espoir d’avoir des sucreries qu’avec les hôtes des endroits où j’ai dormi.
Le moment fort de cette randonnée fut lorsque j’ai rejoint le sommet du volcan après 3 jours de marche et que j’ai enfin pu apercevoir le fameux lac. Quel moment satisfaisant, tout de même, que d’atteindre son objectif après tant d’efforts!
Sans être extrêmement difficile, cette randonnée comporte tout de même quelques sections plus abruptes qui m’ont donné un peu chaud par moment. Je la recommande tout de même pour une belle immersion dans la culture du coin ainsi que pour ses paysages à couper le souffle.

Boucle-de-Quilotoa-canion-Toachi
Crédit photo : ©Vagabondeuse

Informations techniques de la randonnée

  • Niveau : intermédiaire
  • Distance : 35 km
  • Durée : 3 jours
  • Dénivelé : 1800 mètres dénivelé cumulé

Plus d’infos sur la boucle de Quilotoa sur le blog de Gabrielle.

 

Amélie – Ameloche Voyage

Le Volcan Maderas, Nicaragua

Sur l’île d’Ometepe du Nicaragua il y a deux grands volcans. Nous avons décidé de grimper au cœur du Maderas à 1394 mètres de haut. La randonnée se divise en 3 parties.

La première est un chemin au milieu de la végétation sauvage et luxuriante. En partant au petit matin, nous avons eu la chance de voir le soleil essayer de percer les centaines de feuilles qui nous protégeaient du soleil. C’est un paysage très tropical, cette partie de la randonnée peut se faire sans guide, car il suffit de suivre le chemin. Dès le début ça monte, ce n’est pas difficile, mais il faut garder un bon rythme, car nous sommes loin d’être arrivée et la chaleur se fait ressentir de plus en plus. La seconde partie est assez glissante, il faut se frayer un chemin sous et sur les branches des arbres, marcher sur la lune (oui, par moment, c’est un peu lunaire). Et pour finir nous arrivons au sommet, au milieu des arbres, mais la fin de la randonnée se trouve un peu plus bas, dans le cratère de volcan. Il faut donc entamer une descente de 40 min pour découvrir le lac et cette ambiance très mystique. Sur le chemin de la randonnée, il y a plusieurs beaux points de vue, mais c’est vraiment pour l’ambiance très étrange et magique qu’il faut aller au bout. Nous avons adoré cette randonnée.

Les conseils pour cette randonnée : prendre au minimum 1 litre d’eau par personne et de bonnes chaussures, il est possible de la réaliser sans guide, mais sur la fin, il est facile de se perdre. Réveillez-vous au petit matin, car la nuit se couche-tôt, pour avoir le temps de redescendre dans le jour.

Informations techniques de la randonnée

  • Niveau : moyen à difficile
  • Durée : 8h environ (aller et retour + pause en haut)
  • Dénivelé : 1200 mètres
  • Sommet : 1394 mètres

Aller faire un tour sur le blog voyage Améloche Voyage.

 

Lise – Making the Road

Praia Bonete, île de Ilhabela, Brésil

Au Brésil, dans l’état de Sao Paolo, sur l’île d’Ilhabela tout au sud se cache Praia Bonete. Une magnifique plage sauvage, accessible que par une randonnée sportive au cœur de la Mata Atlantica, la forêt tropicale ancestrale. Le départ se fait depuis un parking payant après le village de Borrifos. Le sentier caillouteux parfois boueux monte et descend en continu durant 12 kms, dans le parc protégé d’Estadual de Ilhabela. La marche est assez difficile mais il y a trois cascades permettant de se rafraîchir surplombées de ponts suspendus. Vers la fin, il y a des points de vues inoubliables sur la baie de Bonete. A l’arrivée, une plage sublime de 800 m de sable avec de jolies vagues pour les surfeurs et un petit village de pêcheurs, vous attend. Le lieu est sans voiture, il est possible de se restaurer et d’y dormir.
De là, si vous n’avez pas envie de revenir à pied, un retour en bateau est possible, le trajet dure 40 minutes. Après négociation avec un pécheur, il vous déposera à 2km du parking (garder un peu d’énergie pour rejoindre votre voiture). Prévoir la journée pour cette balade et se protéger des borrachudos (petites mouches noires qui piquent).

makingtheroad-randonnee-bresil
Crédit photo : ©liserajot

Informations techniques de la randonnée

  • Niveau : difficile
  • Distance : environ 12 km
  • Durée : 4h30-5h Aller
  • Dénivelé : 612 mètres en cumulés

Retrouvez de très belles photos de cette randonnée sur l’article de Lise.

 

Alors, que pensez-vous de toutes ces randonnées en Amérique Latine ? Ça ne vous donne pas envie d’aller découvrir ce superbe continent ? Personnellement, nous y sommes et malheureusement, nous ne pouvons pas faire toutes les randonnées de la planète, mais dans tous les cas, ça nous fait rêver ! 😁

 

Crédit photo d’en-tête : ©MyLittleRoad


 

Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest ! 😉

Huit blogueurs voyage vous présentent des randonnées en Amérique Latine qui valent le coup d'être découvertes. Du Costa Rica jusqu'à Ushuaïa, venez découvrir leurs sélections... #ameriquelatine

 

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Candie
Suivez-moi

Candie

Je suis atteinte du syndrome aïgu de la bougeotte depuis de nombreuses années et j´aime partager mes découvertes et tout ce que je peux avec vous pour que vous puissiez bien vous préparer puis profiter de vos voyages ou de vos treks !
Candie
Suivez-moi
4 comments
  1. kikimagtravel

    Rien que la première photo déjà je suis en kiff total et la suite forcément je suis fan! Je trouve ca super de regrouper les randonnées de plusieurs blogueuses, ça fait un magnifique mélange.. Le Costa Rica… un RÊVE! Gros coup de cœur pour la randonnée de Julie, La Blogtrotteuse. Se baigner dans le cratère d’un volcan ça a quand même quelque chose d’extraordinaire !

    1. Candie
      Candie

      Je rêve du Costa Rica depuis longtemps aussi ! Qui sait, on aura peut-être l’occasion d’y être/aller en même temps !!
      Merci pour ton commentaire et tu verras, il y en aura un par mois pendant quelques temps pour faire plusieurs continents, stay tuned !

    1. Candie
      Candie

      Oui, je suis d’accord, elles font rêver ! On ne connait aucune des randos présentées et on espère avoir l’occasion d’en faire quelques unes. En tout cas on ne connait pour le moment que l’Argentine en Amérique du Sud et déjà c’est génial. Alors lesautres pays doivent eux aussi valoir le coup !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
Accessoires de voyage
Économiser pour voyager
Mont-Blanc du Tacul, Aiguille du Midi
%d blogueurs aiment cette page :