Randonnée autour du lac de Guerlédan en Bretagne (sur 2 ou 3 jours)

  • Post author:
  • Post last modified:15 juillet 2020
Randonnée autour du lac de Guerlédan en Bretagne (sur 2 ou 3 jours)

Enora connait le Lac de Guerlédan depuis son enfance, ses grand-parents habitant à seulement dix minutes de celui-ci, sur son versant est. Elle avait donc déjà eu l’occasion de le voir à plusieurs reprises mais toujours en mode petite balade du dimanche. Depuis peu, l’idée lui trottait d’en faire le tour en randonnée. Nous nous sommes donc rapidement lancées sur le sentier après une insistante phase pluvieuse en Bretagne. Nous avons marché autour du Lac de Guerlédan en un jour et demi, mais il est possible de le faire en 2 jours, même 3 si vous voulez prendre le temps et explorer certains endroits. Il faut dire que nous avons eu un rythme assez soutenu, surtout sur la fin. 🙂

Informations pratiques du Tour du Lac de Guerlédan

  • Type : Boucle
  • Niveau : Moyen
  • Durée estimée : 1 jours 1/2 à 3 jours
  • Distance : 40 km
  • Dénivelé positif cumulé : 1268 m
  • Dénivelé négatif cumulé : 1268 m
  • Tracé GPS : Enregistrer la trace GPX

Le lac de Guérledan se trouve en centre Bretagne dans la vallée du Blavet et forme une partie de la frontière entre le Morbihan et les Côtes d’Armor. Il est bordé des communes de Saint-Aignan et Sainte-Brigitte, d’un côté, et de Mûr-de-Bretagne, Caurel et Saint-Gelven de l’autre.

Retenu par un barrage hydroélectrique, il s’agit du plus grand lac artificiel de Bretagne avec ses 304 ha de superficie, ses 12 km de long et ses 45 m de profondeur au pied du barrage.

Le lac de Guérledan s’étire tout en longueur et offre un magnifique coin de nature avec ses forêts verdoyantes environnantes. C’est une impressionnante palette de nuance de vert ! Dès qu’on sort des points d’accès où se baladent les promeneurs à la journée, on se retrouve rapidement au calme, presque seul au monde.

Il y a sept points de départs possibles autour du Lac de Guerlédan, ceux-ci ont été définis en fonction de leur accessibilité. Vous pouvez les visualiser et télécharger la carte du parcours sur le site de l’Office du Tourisme de Guerlédan.

Le sentier est très bien balisé, aucun risque de se perdre ou de louper le chemin. Un poteau avec écrit « Sentier de Guerledan » est mis à toutes les intersections et une borne kilométrique indique chaque kilomètre parcouru autour du lac avec un numéro SOS en cas d’urgence. Il est donc très facile de savoir où on se trouve sur le sentier. Par ailleurs, le sentier suit le GR341 qui a un marquage rouge et blanc.

Faire le Tour du Lac de Guerlédan à pied

Notre expérience autour du Lac de Guerlédan

Jour 1 : Du Rond Point du Lac (Km 37) au Hameau de Keriven (Km 22)

Nous sommes parties pour le Tour de Guerlédan au point N°7, au Rond Point du Lac, sur la commune de Mûr-de-Bretagne à 8h35 du matin et nous avons pris la direction du sud vers Saint-Aignan.

La première partie de la randonnée s’est faite sur un sentier escarpé et rocheux et nous a fait passer par le célèbre barrage de Guerlédan. Nous avons contourné la partie de la rivière du Blavet où nous avons eu le plaisir d’apercevoir deux familles de canards dont une mère avec un grand nombre de canetons 😍, puis nous avons continué à longer le lac.

Il est possible, dans cette partie-là, de faire un léger détour (si vous avez prévu de faire le Tour du Lac en deux jours complets ou trois jours) pour aller voir la jolie chapelle de Sainte-Tréphine.

Et voilà, à partir de là, nous sommes parties pour près de 6km de chemin forestier au bord du lac pour arriver jusqu’à l’Anse de Sordan. Si vous n’avez pas prévu de pique-nique et que vous partez plus tard que nous le matin, renseignez-vous, vous pourriez avoir la possibilité de manger au restaurant Merlin. De plus il y a un camping à cet endroit-là également et il est possible de se baigner.

Nous ne nous sommes arrêtées que quelques instants à l’Anse de Sordan pour reposer un peu les épaules puis nous avons repris notre chemin vers l’écluse de Bellevue où nous avons pique-niqué. Il est d’ailleurs possible, à l’écluse, de couper une partie du sentier si vous ne voulez pas aller jusqu’au point N°3, l’Abbaye de Bon-Repos. Mais honnêtement, il serait dommage de louper cette magnifique Abbaye !

L’Abbaye cistercienne Notre-Dame de Bon-Repos a été fondée au XIIème siècle et fait partie des monuments historiques depuis le 5 janvier 1940. Cette nécropole historique de la famille Rohan a été abandonnée à la révolution française par les derniers moines l’habitants qui ont dû fuire vers l’Angleterre. C’est en 1986 que l’Abbaye, alors en ruine, renaît grâce à l’association des Compagnons de l’Abbaye de Bon-Repos qui se lança dans la restauration du monument.

Aujourd’hui, il est possible de visiter l’Abbaye et de découvrir plus en détails son histoire et des spectacles sons et lumières sont proposés l’été.

En ce qui nous concerne, nous avons continué de marcher jusqu’à l’Abbaye puis, réalisant qu’il était encore trop tôt dans la journée pour monter notre tente sur cette partie du sentier, nous avons encore continué… Nous sommes donc repassées par l’écluse de Bellevue (accès nord du lac), nous avons longé les carrières Lessard et marché encore près de 6 km entre l’Abbaye de Bon-Repos et le lieu-dit Trégnanton qui est aussi le point N°4 du sentier de Guerlédan.

Là il y a un endroit très sympa pour poser sa tente, malheureusement pour nous, il y avait déjà un peu de monde à cet endroit. La zone n’étant pas très touristique, nous préférions ne pas nous mettre pile à l’endroit où il y avait des gens et nous avons pris la décision de continuer… Mais avant ça, nous avons fait un bon bain de pied (l’endroit est propice pour ce genre de pause). Ça nous a fait un bien fou ! 😁

Nous avons donc marché encore 1.5 km environ pour trouver un spot très sympa dans les sous-bois et où personne n’est plus passé à partir du moment où nous nous sommes installées. Nous avons donc monté la tente, mangé une bonne semoule lyophilisée et attendu que le temps passe avant de nous endormir, rincées d’avoir marché près de 24 km ce premier jour.

Cette première journée nous aura fait passer à travers de très belles forêts verdoyantes. Un cadre très agréable, apaisant et presque enchanteur. Le sentier est vraiment facile de ce côté, très légèrement vallonné par endroit.

Jour 2 : Du Hameau de Keriven (Km 22) au Rond Point du Lac (Km 37)

Bien installées sous les bois, nous n’avons pas été réveillées aux premières lueurs du jour, mais nous avons commencé à émerger vers 7h30. Nous avons tranquillement mangé notre petit-déjeuner de muesli aux pépites de chocolat puis nous avons remballé nos affaires et notre tente avant de reprendre notre chemin à 8h50 environ.

De notre spot de bivouac jusqu’à la fontaine de Goaz Vioc’h (⚠️ où l’eau ne coule pas comme on pourrait imaginer pour une fontaine), nous avons marché près de 45 minutes en sachant que nous avons fait une pause lorsque nous avons vu une ancienne mine d’ardoise. Puis nous sommes arrivées à Beau Rivage (point N° 5 où se trouvent quelques restaurants, une base nautique, un domaine où il est possible de louer un bungalow, etc) et nous avons continué notre chemin sur près de 7 km pour rejoindre le point N°6, Landroanec, en traversant le Bois de Caurel, en visitant une autre mine d’ardoise plus grande que la première et en traversant une zone marécageuse (aménagée) autour de l’Anse de Landroanec.

Notre randonnée touchait à sa fin, il nous restait plus que 2 km environ pour rejoindre le Rond Point du Lac, notre point de départ. Nous avons terminé de marcher vers 13h50 environ et ce jour-là, nous avons au final marché relativement vite car nous trouvions plus intéressant de manger un bon repas chez les grand-parents d’Enora plutôt qu’un pique-nique de semoule lyophilisé à nouveau ! 😅

Cette deuxième journée nous a offert une autre facette du lac avec de très beaux points de vue en prenant un peu de hauteur. C’était magnifique. Le chemin de ce côté du lac est un peu plus sauvage et brut par endroit avec un passage de pierres et quelques arbres sur le chemin mais très facile à passer tout de même. Il y a également plus de dénivelé avec quelques bonnes petites montés et descentes qui mettent bien en jambe. 😉

Pour la petite histoire, cette 2ème partie du tour du lac de Guerlédan permet de découvrir deux anciennes ardoisières datant du 19ème siècle. Il s’agit de puits creusés pour extraire l’ardoise. Ces deux sites sont accessibles et il est possible de descendre dedans pour essayer de mieux imaginer le travail pénible que devait endurer les mineurs à l’époque de l’or bleu. Cette ardoise était surnommée la « Bleue » ou « ar mein glas » en breton pour sa couleur bleu-noir.

Le site de Mûr-de-Bretagne-Caurel était la plus importante exploitation ardoisière du département à cette époque.

Un circuit de randonnée à la journée est proposé pour découvrir le bois de Caurel plus précisément, ainsi que son histoire. Un très joli guide est d’ailleurs mis à disposition sur le site du lac de Guerlédan avec des informations sur la faune et la flore locales, notamment sur la chauve-souris, et sur l’histoire du bois. ► Voir le Guide au Pays de l’ardoise bleue.

Dormir autour du lac de Guerlédan en bivouac, camping ou hébergement

Comme nous, vous pouvez faire le Tour du Lac de Guerlédan en bivouac/camping. Plusieurs campings officiels sont présents autour du lac pour y installer sa tente : le camping de l’Anse de Sordan, le camping du Lac à Beau-Rivage ou le camping Le Point de Vue au Rond Point du Lac (notre point de départ ou point N°7 sur la carte officielle du Tour du Lac de Guerlédan).

Sinon, il est possible de trouver quelques spots pour bivouaquer de façon non officielle. Par contre dans ce cas, il ne s’agit pas là de camping sauvage mais de bivouac, c’est à dire qu’il faut poser sa tente le soir et la démonter au lever du jour pour poursuivre sa randonnée. Il ne faut laisser aucune trace de son passage, aucun déchet sur place, ne pas faire de feu et se faire le plus discret possible pour ne pas déranger les animaux.

À noter, il est officiellement interdit de camper/bivouaquer dans la forêt entre l’Anse de Sordan et l’écluse de Bellevue, au niveau de la butte de Malvran, qui est une réserve biologique protégée. Des panneaux l’indiquant sont affichés aux entrées/sorties de cette portion.

Si vous ne voulez pas faire cette randonnée en transportant du matériel de camping ou tout simplement car le bivouac, ce n’est pas votre truc, pas d’inquiétude, il y a de nombreux endroits où réserver une nuit. Si vous commencez au point 0, sur la commune de Saint-Aignan, il y a plusieurs gîtes. La partie sud du lac n’offre pas d’options de logements proches du sentier, il est donc conseillé d’aller jusqu’à l’Abbaye de Bon-Repos (de marcher donc les 13 petits km depuis Saint-Aignan) où il y a plusieurs gîtes (2 sur le sentier et 3 dans un rayon de moins de 500 mètres).

À partir de là, le prochain point pour réserver une nuit sera à Beau Rivage, à l’hôtel restaurant Le Beau Rivage (celui-ci accepte les chiens car nous avons marché un bout avec une randonneuse qui faisait le tour du lac avec son chien sur trois jours).

Les prochaines options sont autour du lieu-dit Porz Braz, au nord/nord-est de l’Anse de Landroanec puis sur la base de plein air du Lac de Guerlédan au Rond Point du Lac.

Comment se ravitailler en eau autour du lac de Guerlédan

Pour le ravitaillement en eau, si vous dormez en hébergement, la question ne se posera pas. De même si vous dormez en camping, vous en trouverez facilement dans les sanitaires.

Comme nous avons bivouaqué, nous sommes parties avec presque 3 litres d’eau chacune (2 litres dans une poche à eau chacune + une gourde chacune) pour en avoir suffisamment pour bien nous hydrater et cuisiner le soir et matin.

Nous avons repris un peu d’eau en fin de journée le premier jour dans un ruisseau qui se jetait dans le lac pour être tranquille le lendemain. Ne faite ça QUE SI vous avez avec vous des gourdes filtrantes et/ou des pastilles Micropur pour désinfecter rapidement l’eau. Nous avions les deux : une gourde filtrante Water-to-Go et des Micropur. Nous n’avons donc eu aucun problème à consommer l’eau, mais cela est vraiment un choix personnel que de tenter de boire l’eau de cette façon !

Il est également possible de se ravitailler gratuitement en eau aux sanitaires de Beau-Rivage, sur le bord du sentier de Guerlédan à côté du bureau de l’office de tourisme, si ceux-ci sont ouverts, ce qui était le cas lors de notre passage.

Nous n’avions pas épuisé nos ressources en eau à la fin de notre tour donc on avait de la marge, mais les journées n’étaient pas particulièrement chaudes et ensoleillées comme vous pouvez le voir sur les photos.

Préparation pour faire le Tour du Lac de Guerlédan en randonnée itinérante

Préparation physique pour faire le tour du lac

Randonner autour du lac de Guerlédan ne demande pas une forte préparation physique en amont. Si vous êtes de nature active en général, vous n’aurez aucun problème à faire cette randonnée et particulièrement si vous la faites sur trois jours.

Préparation de l’équipement pour le Tour du lac de Guerlédan

Comme nous sommes parties marcher seulement deux jours, nous n’avions pas préparé un équipement de fou. Nous savions que nous allions camper donc la tente était de mise ainsi que nos tapis de sol et duvets, mais pour le reste c’était très simple. Un change de vêtements/sous-vêtements que nous avions sur nous pour les deux jours de marche et un pyjama pour la nuit.

Nous avions bien un réchaud avec une petite bonbonne de gaz et une popote pour deux personnes et avec ça, deux petit-déjeuners et repas du soir en lyophilisé. Le repas du premier midi était une baguette, un morceau de fromage, une carotte crue et deux œufs mollets que nous avions préparé la veille, tout ça dans un ziplock. Le second midi, nous n’avons pas mangé sur le sentier car nous avons terminé la randonnée vers 13h45, mais nous avions prévu ce qu’il fallait car nous ne pensions pas finir aussi tôt.

Nous n’avons pas pris de bâtons pour faire le tour du lac de Guerlédan, pas de guêtres car il ne pleuvait pas, mais par contre nous avions chacune une poche à eau de 2L + 1 gourde d’environ 1L chacune pour hydrater les lyophilisés, comme nous l’avons mentionné précédemment.

Équipement Enora

Équipement Candie

Besoin de vous équiper ?

Trouvez le matériel qu’il vous faut chez l’un de nos partenaires d’équipement outdoor.

  • Hardloop.fr, le spécialiste français de l’équipement technique outdoor. Vous y retrouverez les meilleures marques de randonnée.
  • Décathlon propose une gamme d’équipements trekking Forclaz au rapport qualité/prix très intéressant.

Le Tour du Lac de Guerlédan est une randonnée facile d’accès et très agréable. Les sentiers sous les bois sont vraiment sympas, parfois même pour les chevilles et genoux car le sol est moelleux, on adore. Les points de vue sur le lac valent le coup d’être vue et le lieu est tellement boisé et peu fréquenté (attention peut-être qu’il y a plus de monde en plein été et les week-ends) que nous avons eu l’impression d’être loin de tout pendant ces deux jours, ce qui était vraiment très cool ! 😁

Bonne randonnée à vous !

En complément : Le guide Ouest-France regroupant 12 balades autour du lac de Guerlédan + le Tour du lac en 3 jours

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Tour du lac de Guerlédan à pied en 2 ou 3 jours. Récit de randonnée et conseils pratiques. Une magnifique randonnée en pleine nature, en bivouac, camping ou gîtes. #randonnée #bretagne #nature
Randonnée en Bretagne de 2 ou 3 jours autour du lac de Guerlédan. Notre retour d'expérience et infos pratiques pour le faire en bivouac, campings ou en hébergements. Nature et calme garantie ! #randonnée #bretagne #nature
2 jours de randonnée autour du lac artificiel le plus grand de Bretagne. Tour de Guerlédan. Retour d'expérience et infos pratiques pour le faire en bivouac, campings ou en hébergements. Nature et calme garantie ! #randonnée #bretagne #nature

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Les Géonautrices

Nous sommes Enora et Candie, Les Géonautrices… Passionnées de trekking et de voyage, mais aussi de nature et d'écologie, nous mettons tout en œuvre pour partager avec vous nos retours d'expériences sur les sentiers en France et à l'étranger... Vous pouvez également trouver sur ce blog notre philosophie sur le voyage responsable et le tourisme durable et quelques autres trucs et astuces qui pourraient vous être bien utiles !

Cet article a 2 commentaires

  1. Avatar
    Saveria

    Les photos sont magnifiques, l’ambiance a l’air vraiment magique.

    1. Candie
      Candie

      Merci pour ce commentaire !
      En effet, c’était vraiment une belle randonnée, très féérique !

Laisser un commentaire