La micro-aventure – Faire ses premiers pas

  • Post author:
  • Post last modified:4 mars 2021
La micro-aventure – Faire ses premiers pas
Micro-aventure, concept et comment se lancer

La micro-aventure, un terme marketing ou une véritable tendance ? Pour nous, ce sont les deux ! Si la micro-aventure existe depuis longtemps sans qu’on la nomme comme telle, c’est sa nouvelle appellation qui l’a rendue célèbre et qui fait qu’on en parle autant aujourd’hui. À l’heure où nous vivons à un rythme effréné, où le temps manque parfois, pour profiter réellement de sa vie, et où nous nous posons de plus en plus la question sur notre bilan carbone, la micro-aventure s’est fait une place de choix dans le paysage touristique. Mais que se cache-t-il derrière ce mot, quel est le principe d’une micro-aventure ? Comment s’organise-t-on ? Où trouver des idées de micro-aventures ? On vous dit tout dans cet article.

Qu’est-ce que la micro-aventure ?

Le terme « micro-aventure » a été rendu populaire par l’aventurier et auteur britannique Alastair Humphreys à partir de 2012. Il définit cette pratique comme une aventure en plein air de courte durée et réalisable, pour des « personnes normales ayant une vie réelle ». C’est fini l’idée qu’il faut avoir le physique de Mike Horn ou le mental de Sarah Marquis pour partir à l’aventure. Avec la micro-aventure, tout le monde peut se lancer, il n’y a plus d’excuses ! 😉

L’objectif de la micro-aventure est de sortir de sa routine, de son quotidien, de se déconnecter du digital et de vivre une expérience qui sort de l’ordinaire. En principe, elle nécessite peu de moyens et peu de préparation, même si en pratique, il est toujours bon d’avoir le minimum nécessaire et de savoir où l’on va. Cela permet d’éviter les embûches et d’optimiser son expérience pour en profiter pleinement. À contrario, pour certain, l’aventure c’est peut être de ne rien préparer et de se laisser bercer par les opportunités à saisir à chaque instant ! À chacun son aventure et sa manière de faire. Tout est possible.

L’avantage de ces petites aventures locales, c’est qu’elles peuvent être faites proche de chez soi, elles sont donc plus économiques et plus écologiques. Pas besoin de prendre un avion pour aller passer deux semaines sur une île ni de payer cher pour aller vivre un gros dépaysement au bout du monde ! La classe ultime quoi ! 😉

Et bien sûr, comme le but est de se rapprocher de la nature, de se reconnecter à elle et de se dépenser physiquement, se lancer dans une micro-aventure sportive est bon pour la santé morale et physique. Elle permet de se sentir vivant et de sentir l’énergie couler dans ses veines !

Ce sont tous ces points qui font que nous sommes particulièrement adeptes de la micro-aventure.

Sortir de sa routine, se reconnecter à la nature, se sentir vivant et dans l’instant présent, ralentir le rythme et se retrouver avec soi-même, revenir à l’essentiel et aux choses simples, sortir de sa zone de confort et dépasser ses limites, vivre des expériences uniques et des émotions fortes, et bien sûr limiter son impact environnemental.

Notre vision de la micro-aventure

Cette vidéo d’Alastair Humphreys vous donne un avant-goût du concept de la micro-aventure (en anglais) :

Nous avons réalisé que chacun voit la micro-aventure comme il l’entend. Il n’y a pas de définition exacte ni de « standard » de la micro-aventure. Et c’est normal puisque nous n’avons pas tous la même vie ni les mêmes envies et besoins. Par exemple, pour nous, une micro-aventure sera très souvent sportive puisque c’est ce que nous aimons. Pour d’autres, la micro-aventure pourra être un week-end à mobylette à longer les côtes d’émeraude et de granit rose en Bretagne et c’est tout à fait valable aussi. Qu’en pensez-vous ?

Se projeter dans sa micro-aventure locale

Vous pouvez préparer votre micro-aventure pour gérer vos déplacements avant même d’être sur place. Vous pouvez empaqueter vos propres repas et repérer où vous allez dormir. Mais vous pouvez aussi ne rien préparer de tout ça et simplement vous lancer dans l’expérience et voir où ça vous mènera. Chaque personne est différente, de même que chaque aventure et chaque manière de la vivre.

Comment se déplacer ?

Pour rejoindre votre lieu d’aventure, différentes options limitant votre impact carbone s’offrent à vous. Vous pouvez vous déplacer en co-voiturage (en tant que passager ou conducteur), partir en bus ou encore en train. Et pourquoi pas, pour celles et ceux qui veulent partir à vélo, faire de votre logement le point de départ et d’arrivée de votre prochaine aventure et ainsi ne prendre aucun transport !

Sinon, vous avez pensé au stop ? Ça peut être une expérience intéressante à tenter. Bien sûr, cette technique demande une plus grande flexibilité dans son planning.

Les hébergements au cours de votre micro-aventure

Il en est de même pour l’hébergement. Pour certaines personnes, si l’aventure peut demander beaucoup de ressources physique, il sera important de dormir dans un refuge en montagne, un gîte d’étape ou un hôtel et c’est tout à fait correct. Pour d’autre, ce sera en bivouac, sous tente ou tarp, ou même à la belle étoile parce que « c’est cool et que ça fait vraiment sortir de sa zone de confort ! » Chacun ses envies !

Et si la possibilité se présente, pourquoi ne pas dormir dans un endroit insolite ? Une yourte, un pod ou encore une cabane dans les arbres ? Tout est possible.

On vous donne un exemple : autour de Bordeaux se trouvent plusieurs logements insolites. La nuitée étant gratuite, le principe est d’être dans les premiers à réserver à chaque nouvelle ouverture des réservations car les places partent vite. Le point intéressant de ces hébergements est qu’ils se situent sur ou à proximité du GR® Bordeaux Métropole (aussi connu sous le nom de « fil vert ») qui relie les principaux espaces naturels et grands parcs de l’agglomération bordelaise sur 160 kilomètres.

Ce serait le pied si d’autres métropoles mettaient en place des hébergements de ce type sur des sentiers de randonnées intéressants, non ?! 🤷🏻‍♀️

La gestion de la nourriture

En ce qui concerne la nourriture, il y a également plein d’options :

  • Ne rien préparer et trouver à manger sur le chemin, dans des épiceries, des snacks, etc. (et on espère vraiment voir les restaurants ouvrir bientôt).
  • Prendre des fruits secs, une baguette, un morceau de fromage et un œuf dur.
  • Prendre le nombre de lyophilisés nécessaires pour couvrir vos repas.
  • Faire un mix de tout ça.

Encore une fois, chacun ses envies, ses besoins et ses habitudes !

Comment trouver des idées de micro-aventures en France ?

De nombreuses ressources existent aujourd’hui pour trouver des idées de micro-aventures et des informations pour se préparer et s’organiser. Laissez-nous vous en présenter quelques-unes.

Sites spécialisés dans la micro-aventure

Dans les dernières années, des sites web spécialisés se sont développés :

  • Nous retrouvons notamment le site Chilowé qui, grâce à un moteur de recherche développé, permet de trouver des idées dans la région souhaitée, avec n’importe quel mode de transport et à n’importe quelle saison.
  • Helloways, un site de randonnée français, propose de nombreux circuits sous le concept de la micro-aventure, de 2 à 4 jours environ (parfois plus ou mois également), avec de nombreuses infos pour vous guider. Leur point commun est qu’elles sont toutes accessibles en transport en commun depuis des grandes villes.
  • Vous avez peut-être déjà entendu parler de Les Others, un média d’inspiration pour les amateurs de sports outdoor et de voyages.

Les blogs liés au tourisme

Les blogueurs ne sont pas en reste et nombreux sont ceux qui ont de très beaux articles pour trouver de l’inspiration pour se lancer dans des micro-aventures. Tapez la région qui vous intéresse dans votre moteur de recherche favori, ainsi que le moyen de transport désiré et il y a des chances que vous tombiez sur des blogs très sympa !

Voici déjà quelques blogs intéressants pour trouver des idées :

🔹 Les copains Audrey et Mickaël du blog Refuse to Hibernate ont fait un super article collaboratif pour présenter près d’une vingtaine de micro-aventures dans toute la France.

🔹 Clara présente de nombreuses randonnées de 2 à 4 jours sur son blog Wild Road. C’est une mine d’or pour les amoureux de randonnée et de bivouac.

🔹 Le blog Des Yeux Plus Grand Que Le Monde propose de nombreuses activités outdoor et randonnée en France.

🔹 Le magazine Outside a une catégorie micro-aventure très complète sur son site web. Vous pourrez sans doute trouver de l’inspiration !

Les guides d’aventures spécialisés en micro-aventure !

Et bien sûr, les livres restent et resteront toujours une très belle source d’information et d’inspiration ! Voici une petite sélection que nous vous avons concoctée.

🔸 Micro-aventure : Week-end évasion montagne, notre nouveau bébé !

Livre micro-aventure : week-end évasion montagne. Edition Vagnon

Week-end évasion montagne est le second livre que nous écrivons avec les Éditions Vagnon (découvrir le premier par ici) ! Il sort officiellement dans toutes les bonnes librairies le 19 mars 2021 et est déjà disponible en précommande !! 🙂

Dans ce livre, vous découvrirez le concept de la micro-aventure en montagne, les sports de plein air que nous associons à cette pratique ainsi que des idées d’activités annexes qui peuvent venir en complément d’une belle sortie en montagne. Vous y apprendrez tout ce qu’il faut savoir pour bien vous préparer (équipement et logistique), bien gérer le bivouac avec un chapitre très complet sur le sujet et vous découvrirez plusieurs idées de micro-aventures à faire dans les massifs montagneux de l’hexagone. Le tout agrémenté de nombreuses de nos photos prisent sur le terrain montagnard depuis quelques années.

🔸 2 jours pour vivre d’Amélie Deloffre. Dans ce livre, vous allez trouver plein d’idées de micro-aventures. Les aventures sportives, celles qu’on aime le plus personnellement, comme la Pampa Auvergnate en randonnée, le Mont-Lozère à cheval ou encore le Cotentin à vélo. Mais également des aventures accessibles à tous comme le Pays Basque en van ou un trip à mobylette dans le parc du Pilat.

Ce livre est une ode à la vie sauvage. Ainsi qu’à l’audace joyeuse, qui bien souvent fout le camp avec notre jeunesse. Il est porteur d’une bonne nouvelle. Oui, on peut encore arpenter ce monde en étant libres, fous et vibrants de plaisir (prend ça la société ultra sécurisée, standardisée, urbanisée). C’est avant tout un livre d’histoires. Rocambolesques et vivifiantes. Mises bout à bout, ces 34 aventures d’un week-end racontent une autre histoire, plus globale. Celle d’une génération qui se prend à rêver de simplicité, d’authenticité, de reconnexion. À la nature, aux autres, à elle-même.« 

Ou allez dans votre librairie préférée 😸 !

🔸 Le guide Chilowé Paris, pour les habitants d’île-de-France et les visiteurs de passage. Ce guide a été conçu pour réconcilier les habitants de la région avec la nature qui les entoure et « rassemble les meilleures expériences à vivre au départ de Paris et toutes les infos pratiques pour les réaliser ! » Au programme : aller bivouaquer un soir de semaine en forêt d’Ermenonville ou descendre l’Epte en canoë, faire le tour de Paris à pied ou traverser le Vexin à vélo.

Ou allez dans votre librairie préférée 😸 !

Pour conclure, nous tenons à vous rappeler qu’il n’y a pas de normes de la micro-aventure car le plus important est que vous vous fassiez plaisir ! Que celle-ci soit sportive ou contemplative, lente ou rapide, motorisée ou non, cela dépend de vous. Nous avons clairement axé cet article vers notre vision de la micro-aventure, mais n’hésitez pas à apporter votre point de vue dans les commentaires. Nous serions enchantées d’avoir vos retours et avis sur le sujet ! 😁 Et puis, si vous avez des suggestions de micro-aventure en France, partagez ça avec nous !

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Sortir de sa routine, se reconnecter à la nature, se sentir vivant et dans l’instant présent, ralentir le rythme et se retrouver avec soi-même, revenir à l’essentiel, sortir de sa zone de confort, limiter son impact environnemental. Autant de chose que permet la micro-aventure ! On vous en parle plus en détail dans cet article !  #microaventure #nature #pleinair #évasion
La micro-aventure, c'est quoi ? Plus qu'un terme marketing, nous vous expliquons dans cet article le concept et la philosiphie d'une micro-aventure et comment se lancer. #microaventure #aventure
Envie de sortir de votre quotidien et casser la routine ? La micro-aventure est sûrement ce qu'il vous faut ! Comment faire ses premiers pas en micro-aventure ? On vous explique comment vous y prendre dans cette article #microaventure #aventure #routine #zonedeconfort
La micro-aventure, s'évader à deux pas de chez soi et limiter son impact environnemental. Découvrez le concept de la micro-aventure et nos conseils pour trouver de l'inspiration pour vous lancer. #microaventure #ecologie #impactenvironnemental #environnement #pleinair #nature

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Les Géonautrices

Nous sommes Enora et Candie, Les Géonautrices… Passionnées de trekking et de voyage, mais aussi de nature et d'écologie, nous mettons tout en œuvre pour partager avec vous nos retours d'expériences sur les sentiers en France et à l'étranger... Vous pouvez également trouver sur ce blog notre philosophie sur le voyage responsable et le tourisme durable et quelques autres trucs et astuces qui pourraient vous être bien utiles !

Cet article a 8 commentaires

  1. Avatar
    Sarah

    Alors… je valide complètement le concept mais pas du tout le terme bien trop marketing pour moi ! J’avoue que la première fois que j’ai vu ce terme je me suis bien demandée ce qu’il se cachait dessous … et la tristitude de découvrir que c’est « juste » un nouveau terme pour désigner la sortie rando-camping du weekend 🙂 (voire la sortie tout court car certaines « micro-aventures » ne durent qu’une journée).
    Je trouve ça hyper intéressant que les activités extérieures soient plus mises en avant depuis quelques années mais je regrette qu’on en soit à leur donner un nouveau terme juste pour les remettre au goût du jour 🙂

    1. Candie
      Candie

      C’est drôle, j’ai vraiment eu la même sensation que toi au début. Et puis quand on nous a proposé d’écrire notre prochain livre sur la micro-aventure en montagne, j’ai vraiment eu du mal à accepter à cause de ce côté « terme marketing ».
      Puis, Enora m’a aidé à relativiser et je me suis posée quelques questions :
      1. Est-ce que c’est grave d’utiliser un terme marketing ?
      2. Est-ce que ça a un impact négatif dans ma vie ?
      3. Est-ce que réagir négativement à ça va me faire du bien ?
      Les réponses à ces questions étant toutes « non », je me suis finalement dit qu’il n’y avait vraiment pas de raisons de faire ma française et de râler juste pour un nom donné à quelque chose qui existe depuis longtemps. Un nouveau terme est utilisé pour nommer quelque chose qu’on connait bien, mais dans un sens, c’est plus rapide à dire, même si c’est marketing. Et puis on fini toujours par donner un nom aux choses, sinon il n’y aurait pas de langages, de mots et d’écriture (j’extrapole, mais tu vois l’idée).

  2. Avatar
    Julie

    J’avais déjà entendu le terme sans m’y attarder et je ne connaissais pas vraiment le principe mais vous expliquez ça très bien !
    C’est fou cette tentation de mettre un nom sur tout haha ! Mais c’est bien quand même d’encourager les aventures en extérieur ! Article très interssant 🙂

    1. Candie
      Candie

      Au delà du terme, c’est surtout le concept, la philosophie et les valeurs qu’il y a derrière qui sont importants pour nous. Le retour à la nature, la sortie de sa zone de confort, l’aventure à son échelle, etc., sont autant de choses qui ont des bienfaits non négligeables sur la santé mentale et physique. D’où notre envie d’inciter les gens à sortir de chez eux et aller dans la nature. 🙂

  3. Avatar

    Quelle énergie ! J’adore que vous ayez ce nouvel opus en cours d’impression et pouvoir le découvrir avec des yeux remplis de curiosité sur le champs des possibles que vous aurez exploré !
    Je suis plutôt aventure au long cours mais j’adore les balades à la journée et espère me familiariser ces prochains mois aux courtes aventures le temps d’un week-end ; la situation sanitaire fait que ce sont des idées à tester encore davantage !
    Merci du rappel ! 😉
    Bons chemins !

    1. Candie
      Candie

      On a hâte d’avoir ton retour sur ce nouveau livre !
      Et on espère que tu trouveras de l’inspiration, sur le bouquin ou pas, pour te lancer sur de courtes aventures locales. Il y aura d’ailleurs une idée qui pourra t’intéresser sur le livre : le tour de la montagne Sainte-Victoire en 3 jours !
      À très bientôt Juls!

  4. Avatar
    Mirelle HDB

    belle énergie, belles photos et bonnes idées, merci pour ce partage et tous les liens très utiles pour sortir de l’hibernation/confinement/zone de confort et commencer par une micro-aventure. Après tout , seul le premier pas compte
    merci et à bientôt pour de nouvelles histoires 🙂

    1. Candie
      Candie

      Salut Mirelle et merci d’être passée par ici !
      Et oui, il suffit de ce lancer une première fois pour voir à quel point ça fait du bien et recommencer avec plus de facilité.
      Au plaisir de se croiser sur une aventure !!

Laisser un commentaire