La Boucle des Dômes – 3 jours de trek en Auvergne

  • Post author:
  • Post last modified:15 juillet 2020
La Boucle des Dômes – 3 jours de trek en Auvergne
La boucle des dômes - puy de dôme

La Boucle des Dômes est un trek en Auvergne de 49 km, faisable en 2 ou 3 jours. Cette randonnée nous emmène à la découverte des volcans de la Chaînes des Puys, dans le département du Puy-de-Dôme.

Pour cette randonnée itinérante, que nous avons réalisé au cours de la dernière semaine du mois d’octobre 2017, nous sommes parties super motivées puisque la météo annonçait un temps superbe pour nos trois jours de marche, et ce jusqu’à la veille de notre départ. Malheureusement, le jour du départ ainsi que le jour suivant, le temps était au brouillard et à l’humidité. Mais ces 2 jours de grisaille sur les 3 jours de marche ne nous ont pas empêché de profiter de La Boucle des Dômes.

Infos pratiques pour La Boucle des Dômes

  • Type : boucle
  • Niveau : classé facile (moyen suivant le niveau de chacun)
  • Durée estimée : 2 à 3 jours – environ 14 heures
  • Distance : 49 km de marche
  • Dénivelé positif : 1124 m
  • Dénivelé négatif : 1278 m
  • Balisage : 2 traits blanc et vert ou petite pancarte verte avec l’inscription WE
La boucle des dômes balisage
Le balisage de la Boucle-des-Dômes

JOUR 1 sur la Boucle des Dômes : Du parking de la Gare du Panoramique des Dômes à Nébouzat

Le départ de la randonnée de la Boucle des Dômes, en Auvergne, s’est fait depuis le parking du train à crémaillère qui monte jusqu’en haut du Puy-de-Dôme. Le plus « difficile » à ce moment là a été de trouver le point P du départ qui est en haut du parking, à côté de l’aire de camping-car. Effectivement, ça nous a paru assez long à trouver puisque nous avons eu la bonne idée de garer la voiture tout en bas du parking 😅 .

Une fois que nous avons trouvé le premier balisage, nous avons suivi le chemin qui nous a emmené dans les bois. L’ambiance était très mystique dû au brouillard, aux grands arbres et au calme qui régnait autour de nous. Ce premier tronçon nous a mené jusqu’au Col de Ceyssat, lieu de départ du sentier des muletiers qui monte directement en haut du Puy-de-Dôme. Nous avons pour notre part tourné à gauche, direction sud-est en suivant nos balises et nous sommes restées dans la forêt jusqu’au village de Laschamps.

La boucle des dômes - laschamps
Village de Laschamps

À Laschamps, la pluie nous a rattrapé quelques minutes et nous avons donc passé ces quelques instants sous un abris à regarder deux chats boire dans la fontaines qui se trouvait à côté. Fascinées (lol), mais commençant à nous refroidir, nous avons pensé plus malin de reprendre notre marche, même sous la légère pluie qui tombait. Ce fut une fois hors du village et à nouveau dans les sous-bois, que nous avons trouvé trois gros pins qui nous ont abrités le temps de pique-niquer. À cause du froid, le pique-nique fut bref, mais suffisant, surtout en terminant avec une Energy Ball, boule énergétique, à l’abricot et à l’acérola, de quoi nous re-motiver pour la deuxième partie de la journée.

La boucle des dômes, Enora et les energy balls
C’est l’heure du pique-nique sur La Boucle des Dômes

Nous avons quitté nos trois arbres pour reprendre notre marche et nous sommes sorties de la forêt quelques centaines de mètres plus loin pour se retrouver sur un grand plateau. Sur ce plateau, nous aurions dû voir des volcans autour de nous, mais à cause du manque de visibilité, ça n’a pas été le cas. Par contre, nous avons croisé de nombreux troupeaux de bovins ainsi qu’un troupeau d’ovins particulièrement curieux… Puis nous avons rejoint le hameau de Recoleine, où nous avons pu voir cette fois un animal bien de chez nous : le lama ! Ah non, c’est pas ça ?! … 😉

La boucle des dômes, vache
Elle est pas belle cette vache ?! 😊

À la sortie du hameau, attention à bien regarder le balisage, notre itinéraire passe sous un pont au dessous de la D2089 direction Nébouzat. Nous avons suivis le chemin qui nous a fait reprendre de la hauteur pour se retrouver sur un autre plateau où, encore une fois, nous aurions dû voir des volcans au loin, dont le Puy de Pourcharet et le Puy de Montgy.

La boucle des dômes, moutons curieux
Et eux, ils sont pas mignons ? 😉 En tout cas ils sont curieux, c’est curieux pour des moutons ^^’

La dernière partie de la randonnée balisée s’est faite entre chemins ouverts bordés de prés et sous-bois, pour ensuite rejoindre par la route notre logement depuis le hameau de Pont-les-Eaux : l’Hôtel-Restaurant Volcan Sancy.

Bilan rando : 19 km pour 5h30 de marche environ.

Hôtel-Restaurant Volcan Sancy

Impasse des quatre routes
63210 Nébouzat
04.73.87.13.11.
Renseignements et réservation Volcan Sancy

Chambre-Volcan-Sancy
Notre chambre à l’hôtel Volcan Sancy

Nous avons été agréablement bien accueillies par la propriétaire de Volcan Sancy. La chambre que nous avons eu était superbe et très agréable. Nous avons mangé comme des reines au restaurant, mais aussi au petit-déjeuner le lendemain matin avant de reprendre notre marche. Nous vous conseillons vivement cet établissement, que ce soit pour une étape au cours d’une randonnée comme nous, mais aussi pour un séjour plus long. Allez-y les yeux fermés ! Personnellement, si nous devions revenir dans cette partie de l’Auvergne, nous n’hésiterions pas à aller à Volcan Sancy. 🙂

JOUR 2 sur la Boucle des Dômes : De Nébouzat à Mazayes

Ce deuxième jour de marche était encore à la pluie, mais globalement et grâce à la marche, nous n’avons pas eu froid.

Depuis notre hôtel, nous avons rejoint le hameau de Pont-les-Eaux, là où nous avions quitté notre itinéraire la veille. Nous avons retrouvé notre balisage vert et blanc au bord de la D216, à gauche d’une maison de pierre. En s’enfonçant dans les sous-bois, nous avons vu sur notre droite une coulée d’orgue volcanique qui forme un mur de pierre noire sur plusieurs mètres. C’est plutôt stupéfiant et impressionnant ! 😊 En continuant sur ce sentier, nous pouvions entendre le ruisseau qui coulait en contrebas. Et dans le calme du matin, le chant des oiseaux et le clapotis de l’eau faisaient un bien fou. C’est ça la vie ! 😉

La boucle des dômes, balises
On est bien sur les sentiers… 😊

Ce jour-là, le sentier relayait plusieurs hameaux et villages les uns aux autres et nous avons souvent marché aux abords des champs ou sur les bords de routes.

La boucle des dômes - Olby
Tout en un à Olby (bon ok, la mairie est dans un bâtiment en face maintenant)

Après 1h-1h30 de marche et après être tombées nez à nez avec un troupeau de vaches qui rentraient dans leur champs, nous avons rejoint le village d’Olby. Olby est un joli village qui semblait plutôt paisible ce jour-là. Nous avons tout d’abord été accueillies par le sourire d’un vieux monsieur qui nous a souhaité « bonne chance », puis par une petite chatte noire et blanche très sociable, pour terminer par un au revoir par une gentille chienne qui est venu nous chercher pour avoir des caresses sur le ventre.

La boucle des dômes, chienne câline
« Des câlins s’il-te-plaaaiiit »… Et Candie a encore craqué…

Attention, Olby est le dernier village où il est possible de se ravitailler (au Vival) avant la fin du trek ! Depuis le village, nous avons repris la route et nous nous sommes dirigées vers le hameau de La Gardette. Trois kilomètres plus loin environ, nous sommes arrivées à Mazayes, un village calme et mignon fait de maisons en pierres volcaniques noires.

Nous sommes arrivées un peu tôt car cette étape de la Boucle des Dômes était très courte, nous avons donc pique-niqué sur une table en bois en contre-bas de la mairie jusqu’à ce qu’il ait été possible pour nous de monter au gîte.

Bilan rando : 15 km en 4 heures de marche environ.

Gîte communal de Mazayes

Mairie de Mazayes – Mazayes Basse
63230 Mazayes
04.73.88.90.95.

Gîte communal Mazayes
Gîte communal de Mazayes

Le Gîte communal de Mazayes se trouve au dessus de la mairie du village. C’est un dortoir de 18 lits avec 2 douches, un wc et un coin cuisine. Attention, il n’y a pas d’épicerie ou de commerces à Mazayes, il faut donc prévoir à l’avance (Olby au plus tard) pour emporter de quoi manger pour le soir et le petit-déjeuner du lendemain matin.

JOUR 3 sur la Boucle des Dômes : De Mazayes au parking de la Gare du Panoramique des Dômes

Pour ce troisième jour sur la Boucle des Dômes, nous sommes parties de notre gîte à Mazayes vers 9h du matin, sous un superbe temps (ciel bleu et grand soleil) et une température relativement fraiche.

La boucle des dômes - sur la route
Superbe temps au matin de ce troisième jour

La première partie de cette journée s’est faite sur la route, mais avec un paysage charmant où l’on traverse les nombreux hameaux qui constituent le village de Mazayes : Mazayes Basse, le Petit Chambois et le Grand Chambois jusqu’à rejoindre la forêt peu après ce dernier hameau. Cette forêt était magnifique, une mousse verte éclatante éclairée par des filets de lumières qui traversaient les feuillages, c’était un plaisir de marcher dans cette atmosphère.

La boucle des dômes, chemin de forêt
Forêt lumineuse et mousseuse

Nous avons été dans la forêt tout au long de la première partie de la journée, jusqu’à la D559, mais aussi après avoir traversé la route et encore en montant jusqu’à 1026 mètres d’altitude sur les flancs du Puy de Cômes, que la Boucle des Dômes contourne. Nous avons d’ailleurs décidé de manger au soleil dans une petite clairière en contrebas du cratère du volcan, mais nous avons eu du mal à trouver un lieu où nous n’allions pas avoir les fesses trempées car le temps humide des deux jours précédents avait joué son rôle. Pour ce dernier pique-nique, ce fut bref mais intense.

Après mangé, nous sommes passées près des volcans du Grand Suchet et du Petit Suchet sans vraiment pouvoir les voir car ils étaient cachés par les arbres. Puis est arrivé le moment de la randonnée où nous sommes sorties de la forêt et face à nous se tenait… le Puy-de-Dôme lui-même, majestueux sous le soleil de l’après-midi !

La boucle des dômes - parapentes au dessus des puys
Les parapentistes décollent du haut du puy-de-Dôme et volent au dessus des petits Puys

Autour de lui beaucoup de parapentistes volaient, plus d’une dizaine en même temps étaient visibles par moment. Nous avons donc commencé l’ascension du Puy-de-Dôme. La montée est relativement facile si ce n’est pour les marches qui rendent l’ascension plus sportive. Le sentier à été aménagé avec des escaliers de bois pour préserver le site de l’action humaine et limiter l’érosion.

La boucle des dômes - plateforme du puy-de-dôme
Plateforme du Puy-de-Dôme

La plateforme principale se situe à 1415 mètres d’altitude. C’est là que se trouve la gare d’arrivée du train à crémaillère du Puy-de-Dômes ainsi que la Maison de Site. Depuis cette plateforme, nous avons continué notre chemin, cette fois tout en descente, vers notre lieu d’arrivée. Nous avons donc pris les 14 virages numérotés qui redescendent jusqu’au Col de Ceyssat puis nous avons retrouvé un sentier que nous avions pris le premier jour, mais que nous n’avons pas reconnu de suite. Et oui, entre le brouillard et la pluie du premier jour et le soleil de fin de journée du dernier jour, la vision que nous avons eu n’était pas la même. Au moins nous avons terminé notre trek sur une note positive ! 😉

Bilan rando : 17 km en 5h40 de marche environ.

La Boucle des Dômes en bref

La Boucle des Dômes est un trek très sympathique avec un dénivelé très bas et un niveau facile. Néanmoins, il est très agréable de marcher dans le calme des forêts de la Chaîne des Puys et sur les plateaux qui nous permettent de voir certains volcans au loin.

La boucle des dômes - Les Géonautrices
Jour 1 sur la Boucle des Dômes – sous la pluie…

Quelques ressources supplémentaires pour découvrir la région autour de la Boucle des Dômes :

Si vous cherchez une randonnée de quelques jours, plutôt simple mais permettant de trouver le calme de la nature, ce trek est fait pour vous. L’Auvergne vous accueillera chaque soir avec des habitants souriants et des plats typiques à tomber par terre : Aligot, Truffade et plateaux de fromages seront vos amis.

Bien sûr, les itinéraires de randonnée ne manquent pas en Auvergne ! Pour preuve, nous vous invitons à lire l’article de Grégory d’i-Trekkings qui partage dans un article complet son expérience de 5 jours de randonnée du Puy de Dôme au massif du Sancy.

Besoin de vous équiper ?

Trouvez le matériel qu’il vous faut chez l’un de nos partenaires d’équipement outdoor.

  • Hardloop.fr, le spécialiste français de l’équipement technique outdoor. Vous y retrouverez les meilleures marques de randonnée.
  • Décathlon propose une gamme d’équipements trekking Forclaz au rapport qualité/prix très intéressant.

Les articles complémentaires qui pourraient vous intéresser :


Vous vous lancez dans votre premier trek ?

Notre guide pratique et illustré « Premiers réflexes spécial trekking » pourra sûrement vous être utile. Il est disponible en librairie physique et en ligne !

Ce guide est l’allié idéal pour débuter en trekking sereinement et se lancer dans ses randonnées itinérantes en pleine confiance !

Guide premiers réflexes spécial trekking

Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Tu as aimé cet article ? N’hésites-pas à le partager ! 😉

Les Géonautrices

Nous sommes Enora et Candie, Les Géonautrices… Passionnées de trekking et de voyage, mais aussi de nature et d'écologie, nous mettons tout en œuvre pour partager avec vous nos retours d'expériences sur les sentiers en France et à l'étranger... Vous pouvez également trouver sur ce blog notre philosophie sur le voyage responsable et le tourisme durable et quelques autres trucs et astuces qui pourraient vous être bien utiles !

Cet article a 17 commentaires

  1. Avatar
    brigitte

    Je confirme, superbe randonnée de 3 jours dans des lieux magnifiques. Le brouillard avait l’avantage en cette période d’automne d’entretenir une atmosphère magique dans les sous bois. Comme l’a dit Oscar Wilde: « La beauté est dans les yeux de celui qui regarde »

    1. Candie
      Candie

      Haha, pas mal la citation Mam’s ! 🙂

  2. Avatar

    je valide trop ce trek ! Ca a l’air vraiment génial! Ca fait un moment que l’Auvergne m’appelle je note ce coin! et PS: votre petite marmotte là elle est trop chou d’amour!!!

    1. Candie
      Candie

      C’est effectivement un trek super sympa. L’avantage qu’il a,c’est que je pense qu’il peut être fait en toute saison, même en hiver avec un bon équipement vestimentaire. Donc peu importe la période où tu y vas, tu tireras toujours quelque chose de superbe de ces paysages ! 🙂
      Haha, c’est notre nouvelle mascotte, on lui cherche un nom maintenant ^^

    1. Enora
      Enora

      Hello Les Baroudeurs ! Les forêts étaient magnifiques en effet ! On a adoré ! 🙂 N’hésitez pas à faire cette rando si vous en avez l’occasion !

  3. Avatar

    Super ! C’est notre prochaine rando de prévue Vous êtes parties avec des sacs de quelle contenance, combien de litres ?

    1. Candie
      Candie

      Hello ! Cool, vous allez voir c’est un trek très sympa !! Pour les sacs, on avait 20 litres chacune pour les trois jours.

  4. Avatar
    Zodo

    Bonjour et merci pour ce super récit.
    Nous avons repéré cette randonnée et nous envisageons de la faire très prochainement.
    Sur les différentes présentations que nous avons pu trouver à droite et à gauche , il est marqué que cette boucle peut être faite en 2 jours. Qu’en pensez vous, cela vous parait il envisageable sans trop se presser? Dans ce cas, où faut il passer la nuit pour que les deux journées soient équilibrées?
    Merci pour votre aide

    1. Candie
      Candie

      Salut Zodo et merci de nous lire.
      Effectivement, niveaux temps et kilomètres, c’est possible de la faire en deux jours. Mais c’est bien sur le plan logement que ça ce complique. Il n’y a pas de gîtes ou d’hôtel à mi-chemin. Il y a probablement la possibilité de dormir à Olby, mais vous aurez une longue journée le lendemain en sachant qu’il y a le Puy-de-Dôme à grimper à la fin. Sinon l’autre option serait peut-être de camper, mais ça me semble compliqué aussi car entre là où nous nous étions arrêté la première nuit et là où nous avions dormi la seconde, il ne me semble pas que le terrain était approprié (c’était beaucoup d’exploitations agricoles). Mais comme ils disent sur le topo, en demandant aux agriculteurs directement, il y a peut-être possibilité. Sinon l’idée serait d’aller jusqu’à Mazayes le premier jour pour avoir assez de temps le lendemain pour terminer (en comptant le temps pour monter au Puy-de-Dôme et un peu de temps pour rester en haut), ça fait beaucoup d’heure de marche, mais c’est pas impossible.

  5. Avatar
    Florent

    Quel paysage magnifique, merci pour ces photos 🙂 ! Cela doit être super de partager cette expérience avec une autre personne. Se retrouver dans la nature et de voir à quel point nos problèmes du quotidien sont insignifiants.

    1. Candie
      Candie

      Merci à toi de nous avoir lu Florent !! ^^
      Nous sommes tellement d’accord avec ce que tu dis là. Nous sommes d’ailleurs nous-même toujours mieux dans la nature que lorsque nous sommes en ville. Ça permet de faire le vide et de sentir qu’il y a beaucoup de pression inutile en ville.

  6. Avatar
    Florent

    Merci à vous pour le blog 🙂 !

  7. Avatar

    La rando a l’air superbe, ça me donne tellement envie d’explorer l’Auvergne et de découvrir la chaîne des puys ! Je me la note pour ma prochaine visite dans la région, merci 🙂

    1. Enora
      Enora

      Salut Céline ! Oui, si tu as l’occasion cette rando est vraiment sympa à faire ! Et les paysages sont super beaux ! 😉

  8. Avatar
    Laura

    Salut, dis moi pour l’approvisionnement en eau, est-ce que vous avez croisé de nombreux ruisseau le long de la rando ou pas ?

    1. Candie
      Candie

      Bonjour Laura, non, il n’y avait pas beaucoup de ruisseaux sur ce chemin mais plusieurs fontaines dans les villages. Télécharge le PDF de la randonnée qui est à la fin de notre article, il y a toutes les informations dessus.

Laisser un commentaire