Loading...
Amérique du SudArgentineDestinations

Visiter Buenos Aires, la capitale fédérale d’Argentine

Cafe Tortoni, Buenos Aires, Argentine

Buenos Aires a été le point de départ de notre voyage en Argentine. Logique en venant directement de France vous nous direz. Nous y avons passé 10 jours car nous devions attendre un meet-up auquel nous allions participer dans le cadre du PVT en Argentine. Nous en avons profité pour découvrir les différents quartiers de la ville sans précipitation et voilà ce que nous pouvons partager avec vous… Venez visiter Buenos Aires avec nous ! 😁

 

 

Arriver à Buenos Aires

Si vous arrivez à Buenos Aires depuis l’aéroport Ezeiza, vous pouvez prendre le Bus 8. Célèbre bus qui va dans le centre de Buenos Aires en… très longtemps 😉 . Mais c’est la solution la moins cher.
ATTENTION : pour prendre le bus, il est recommandé de vous procurer la carte SUBE à l’aéroport et de la charger d’au moins $100 ARS (3€). Vous devriez être tranquille un petit moment.

Nous avons pour notre part pris un bus avec la compagnie Manuel Tienda Leon. Pour nous deux, nous avons payé $620 ARS (17€), incluant le trajet de bus de l’aéroport jusqu’au terminal routier de la compagnie puis un transfert en voiture jusqu’à notre Hostel.

 

Les quartiers de Buenos Aires

Palermo

Le quartier de Palermo est le plus grand quartier de la ville de Buenos Aires. Il comprend Palermo Soho et Palermo Hollywood qui sont seulement séparés par une voie de chemin de fer.

Palermo est un quartier bobo, mais super sympa. L’ambiance qui y règne est agréable, il y a pas mal de commerces ainsi que des cafés, des pubs et des restaurants en tout genre.

 

Palermo Soho, Buenos Aires, Argentine
Palermo Soho

 

Où boire un coup et manger à Palermo

  • Temple Bar : C’est un bar sympa et si vous restez à l’auberge de jeunesse The Art Factory Palermo, il est parfois possible d’obtenir une bière gratuite. Prendre un ticket à l’auberge avant de partir.
  • Sans Armeni : Un restaurant avec des plats de qualités et variés. Prendre une bonne salade de quinoa, avocat et crudités est un plaisir là-bas !

 

Tous les weekends, samedi et dimanche, se trouve la feria de Palermo. C’est un marché typique, le même genre de ceux qu’on retrouve en France, mais c’est toujours sympa de s’y promener. Les stands se trouvent le long des rues Costa Rica et Armenia, au coin d’un petit parc, ainsi qu’à la Plaza Cortazar.

Nous sommes restées dans l’auberge de jeunesse The Art Factory Palermo au cours de notre séjour à Buenos Aires et nous avons beaucoup aimé. Le lieu est convivial, bien aménagé et propre. C’est un peu bruyant, à éviter pour ceux qui cherchent du calme, mais par contre c’est idéal pour rencontrer d’autres voyageurs et être à un block de Palermo Soho.

 

À voir également à Palermo

  • Jardin Botanico : Le jardin recense des plantes de tous les continents. Il est agréable de s’y promener, de s’asseoir sur un banc à l’ombre d’un arbre ou d’une arche de plantes grimpantes…
  • Rosedal : un jardin de roses magnifiques qui se trouve au nord de Palermo.

 

Recoleta

Recoleta est un quartier chic de Buenos Aires. C’est un lieu culturel et artistique très animé. Vous y verrez d’ailleurs le musée des beaux-Arts de la ville ainsi que le centre culturel Recoleta.

 

Floralis Generica, Buenos Aires
Floralis Generica

 

À voir à Recoleta

  • Floralis Generica : une fleur en métal qui est motorisée et liée à une horloge. La fleur est supposée s’ouvrir le matin à 8h et se refermer le soir au couché du soleil. Malheureusement pour nous, nous nous sommes levées tôt pour aller la voir s’ouvrir, mais elle n’a pas fonctionné.

 

San Telmo

San Telmo est un vieux quartier de la ville. Il est super sympa et très vivant. Le dimanche, il y a la feria de San Telmo, tout le long de la rue Defensa. La feria de San Telmo, comme celle de Palermo, ressemble grandement à un marché français, mais c’est agréable d’y faire un tour.

 

Empanadas au Mercado San Telmo
Empanadas au Mercado San Telmo

 

À San Telmo, nous vous conseillons à 1000% d’aller faire un tour au Mercado San Telmo. C’est le marché permanent du quartier. En entrant par la porte qui se trouve sur la rue Defensa, vous verrez sur votre droite, juste après les escaliers, un petit « stand » d’empanadas qui sont à tomber par terre. Ils sont très sympas et on peut voir la fabrication des empanadas. Il est possible de manger au comptoir (plus compliqué le dimanche, jour de feria) ou de prendre des empanadas à emporter.

 

Centro Historico

Le centre historique de la ville de Buenos Aires. C’est là que vous verrez la Casa Rosada (maison du gouvernement), le Cabildo, un des derniers bâtiments de l’époque coloniale, et la célèbre Plaza de Mayo.

El Centro Historico est aujourd’hui le centre des affaires. Vous verrez ce quartier très animé en semaine, mais complètement vide pendant le weekend. Le contraste est saisissant.

 

À voir absolument au Centro Historico

  • Café Tortoni : Celui-ci a été fondé en 1858 par un français. Aujourd’hui, c’est le café le plus célèbre de Buenos Aires.

 

Voir un spectacle de Tango : Il y a plusieurs endroits pour voir des spectacles de Tango à Buenos Aires. Il y en a pour tous les goûts et tous les prix. Du spectacle-repas VIP au spectacle simple en passant par un spectacle plus un cours, tout y est. Nous avons opté pour un spectacle simple et pour cela, nous sommes allées au Café Tortoni justement. Nous avons réservé deux places  l’après-midi pour le soir-même et il n’y a pas à dire, c’était sympa. Le prix est de 380 $ARS sur internet (attention, sur place il est possible que le prix soit plus cher, mentionnez que vous avez vu le prix sur internet avant).

 

La Boca

La Boca est le quartier à l’origine de la ville de Buenos Aires. C’est le quartier d’arrivé des immigrants européens, principalement des italiens.

 

La Boca, Buenos Aires, Argentine
Maisons au Caminito de La Boca

 

Caminito de la Boca, est une petite rue prévue pour les touristes. Tout est fait pour le visiteur. Il y a de nombreux marchands de souvenirs, les « danseurs de tango » qui sont là pour faire une photo avec ceux qui veulent en échange de quelques pesos et vous avez les restaurants avec le serveur/patron qui chante devant pour attirer les clients.

Le lieu est charmant si on enlève ces détails. Nous sommes tout à fait conscientes que les gens doivent gagner leur vie et chacun fait comme il peut, cela n’est pas une critique. Mais notre ressenti vis-à-vis de La Boca n’est pas des plus positifs car nous avons eu l’impression de ne pas pouvoir apprécier pleinement le lieu. Mais qui sait, peut-être que ce quartier pauvre, ne serait même pas recommandé si ce n’était grâce au Caminito de la Boca et à son activité quotidienne.

 

Puerto Madero

Puerto Madero est une ancienne zone portuaire qui a rapidement été trop petite pour accueillir les cargos. Aujourd’hui, Puerto Madero est devenu un quartier agréable. Il est possible de se promener le long des digues, sur l’Avenida Alicia Moreau de Justo et de profiter du calme.

 

Puente de la Mujer, Buenos Aires, Argentine
Puente de la Mujer

 

À voir à Puerto Madero

  • Puento de la Mujer : célèbre pont piéton conçu par l’architecte catalan Santiago Calatrava. Ce pont de 160 mètres de long est supposé représenter un couple dansant le tango. Il faut avoir l’imagination pour le voir, mais l’idée est géniale !
  • La Reserva Ecologica : La réserve écologique a apparemment été créée par « erreur ». La nature a pris possession des gravats et décombres qui auraient été stockés là il y a plus de 20 ans, lorsque la ville construisait de nombreuses autoroutes. Aujourd’hui le lieu est important pour la préservation des oiseaux locaux. Il est agréable de s’y promener et si, comme nous, vous vous retrouvez à le faire un dimanche, vous y verrez l’afflux des Portenos (habitants de Buenos Aires) qui vont s’y promener et/ou y pic-niquer en famille ou entre amis le weekend.

 

Notre ressenti sur Buenos Aires

La ville de Buenos Aires est gigantesque et offre de nombreuses activités et attractions. Pour toute personne aimant la ville, ce sera un paradis. Entre bars et restaurants, discothèques, théâtres et concerts, centres culturels divers, etc, il n’y a que l’embarras du choix. Il y a aussi de nombreuses activités gratuites comme : le jardin botanique, la réserve écologique, la Casa Rosada, le cimetière de la Recoleta, le Museo Nacional des beaux-arts et de nombreux autres musées (vérifiez les jours de gratuité avant d’y aller).

En ce qui nous concerne, nous avons eu du mal à nous sentir totalement à l’aise. Ce n’est pas la ville de Buenos Airesen elle-même, c’est la ville en général. Mais il est vrai que Buenos Aires ressemble à une grande fourmilière et si l’on n’est pas fan du monde, c’est un peu plus dur d’apprécier pleinement, particulièrement du côté du centre historique et de San Telmo. Nous avons par contre, beaucoup apprécié le quartier de Palermo qui ressemble plus à une petite ville. Il est simple et agréable de se détendre en buvant un verre à la terrasse d’un café et de manger un bon repas.

Pour se déplacer de quartier en quartier, il est possible de le faire à pied. Nous avons nous-même marché de Palermo jusqu’au centre historique. Par contre, nous n’avons pas fait le retour à pied, trop fatiguant après avoir passé de nombreuses heures à marcher à travers la foule et sous la chaleur.

Sinon l’option du métro est intéressante et pas très cher avec une carte SUBE. Si vous souhaitez prendre un bus, armez vous de courage !  😉 Le réseau de bus à Buenos Aires est très développé et il n’est pas évident de s’y retrouver. Pour savoir où se trouvent les arrêts de bus, il y a plusieurs astuces à connaître à l’avance. Un arrêt de bus est défini de différentes façon :

  • Soit par un poteau par une pancarte avec les numéros des bus (ça c’est le cas le plus simple)
  • Soit par un autocollant avec le numéro du bus collé sur un mur, sur un tuyau de gouttière ou sur le sol
  • Soit, dernière option, il n’y ni poteau, ni autocollant mais une file de personnes qui font la queue sans raison apparente sur le trottoir. Ça signifie qu’ils attendent sagement le passage d’un bus. Demandez leur lequel 😉.

 

Où loger à Buenos Aires ?

Comme mentionné plus haut, nous sommes restées à l’hostel The Art Factory à Buenos Aires, dans le quartier de Palermo. Pour nous c’était un super bon plan. Si vous préférez une auberge dans un autre quartier, vous pouvez utiliser Hostelworld. Si vous êtes plutôt hôtels, Booking sera votre amis et peut-être Airbnb.

 

Comment vous rendre à Buenos Aires ?

Pour vous rendre à Buenos Aires depuis la France, il n’y a pas 15 solutions. Soit le bateau si vous êtes courageux, aventuriers et patients. Soit l’avion. Pour dénicher tous les bons plans vols pas chers, c’est sur Skyscanner.

 

⇢ Les variations économiques sont importantes en Argentine et le prix peut varier pour le bien ou pour le mal en quelques mois, suivant quand vous lisez cet article, il est fort possible que le prix ne soit plus le même.

 

Globalement, Buenos Aires a été une bonne expérience, une ville gigantesque avec plein d’options d’activités, de belles choses à voir et une activité quasi constante 😉. Bien sûr, vous le savez maintenant si vous nous suivez depuis un moment, nous préférons la nature à la ville, mais nos avons été heureuses de pouvoir visiter la capitale Argentine et d’y passer quelques jours. Aimeriez-vous faire un séjour à Buenos Aires ?

 

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Candie
Suivez-moi

Candie

Je suis atteinte du syndrome aïgu de la bougeotte depuis de nombreuses années. J'aime partager mes découvertes et tout ce que je peux avec vous pour que vous puissiez bien vous préparer pour profiter à 200% de vos voyages et de vos treks !
Candie
Suivez-moi
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
Accessoires de voyage
Économiser pour voyager
Mont-Blanc du Tacul, Aiguille du Midi
%d blogueurs aiment cette page :