Week-end randonnée et VTT en Drôme Provençale

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Dernière modification de la publication :19 juin 2023
You are currently viewing Week-end randonnée et VTT en Drôme Provençale
Visiter la Drôme Provençale entre sport de plein air et nature

La Drôme Provençale évoque, rien que par son nom, des senteurs parfumées, des paysages du sud hauts en couleur, des villages perchés authentiques, une nature enivrante et aux multiples facettes. Il suffit de fermer les yeux pour tout de suite se projeter dans un cadre idyllique et reposant.

Ce coin de paradis se situe à la frontière ente le Dauphiné et la Provence. La Drôme Provençale est une région touristique occupant le tiers sud du département de la Drôme, lui-même situé dans le quart sud-est de la France.

C’est en son cœur que nous avons fait de belles découvertes le temps d’un week-end de 3 jours sportifs et nature comme on les aime. Les activités ne manquent pas sur le territoire et c’est ce qu’on va vous démontrer dans cet article. Nous vous invitons à y picorer des idées pour organiser votre propre séjour sur-mesure.

Où se situe la Drôme provençale

Ce magnifique séjour a été concocté par les cinq Offices du Tourisme de Destination Drôme Provençale, avec qui nous avons collaboré pour cette échappée. Nous restons entièrement libre dans nos propos et notre avis est purement personnel suite à notre séjour.

Quoi faire en DRÔME PROVENÇALE ?

Circuits VTT À faire en Drôme Provençale

La Drôme Provençale regorge de beaux parcours VTT plus ou moins long et pour tous les niveaux. Des itinéraires au cœur d’une nature époustouflante. Voici quelques idées pour votre prochaine escapade drômoise.

Au départ de Dieulefit : parcours VTT « Montagnes en panorama »

Informations pratiques – circuit VTT « Montagnes en panorama »

Bienvenue au Pays de Dieulefit–Bourdeaux !

Nous attaquons notre séjour en Drôme Provençale par cet itinéraire emblématique, classé niveau rouge difficile. Une belle mise en jambe offrant une variété de terrains et de paysages qui raviront les VTTistes aguerris.

Ce circuit est assez technique, mais varié et fun, entre pistes, sentiers forestiers, montées sur des chemins très caillouteux, pour faire chauffer les cuisses, et sentes en balcons. Il est balisé circuit n°10 et facile à suivre. Nous avions également la trace GPX sur notre smartphone pour suivre notre avancée et pouvoir identifier les beaux paysages que nous avions sous les yeux.

Durant la sortie, on peut admirer de belles vues sur La Lance, Miélandre ou Couspeau, pour le plaisir des yeux. La photo d’entête de cet article a d’ailleurs été prise sur cet itinéraire VTT.

Pour cette sortie, nous avons loué deux VTT au village Huttopia à Dieulefit qui propose des VTT musculaires et électriques.

11 parcours VTT balisés au Pays de Dieulefit-Bourdeaux

Le Pays de Dieulefit-Bourdeaux compte 11 parcours VTT balisés pour tous les niveaux, dont 6 se trouvent au départ de Dieulefit. Retrouvez ci-dessous leur descriptif.

Circtuit VTT N°5 : Les deux bourgs

Circtuit VTT N°6 : Grand pas

Circtuit VTT N°7 : Le tour des aguerris

Circtuit VTT N°8 : Les ruines de Béconne

Circtuit VTT N°9 : Entre lavandes et châtaigniers

Circtuit VTT N°10 : Montagnes en panorama

Celui qu’on a fait et présenté précédemment

Circuits VTT au départ de Montbrun-les-Bains

Passons à présent dans les Baronnies en Drôme Provençale, du côté de Montbrun-les-Bains.
Nous changeons d’ambiance et prenons place entre le mont Ventoux et la montagne de Lure dans ce village perché de caractère figurant parmi les plus beaux villages de France ! Il est également labellisé Station verte et Station thermale. On aura l’occasion de revenir sur ce dernier point un peu plus bas dans l’article.

Pour le moment, parlons VTT, car ce territoire propose plusieurs itinéraires VTT pour prendre un bon bol de nature et se régaler les yeux et les cuisses !

Qu’est-ce que le label « Station Verte » ?

Station Verte est un label touristique créé en 1964 par la Fédération Française des Stations Vertes et des Villages de Neige. Une Station Verte est un territoire d’accueil au cœur des terroirs, reconnu au niveau national comme une Station organisée proposant des séjours porteurs de sens, en faveur d’un tourisme nature, authentique, humain et respectueux de l’environnement.

Pour en savoir plus : https://www.stationverte.com/fr/

À la découverte de Montbrun-les-Bains, village médiéval perché en Drôme Provençale

Voici 4 itinéraires VTT balisés au départ de Montbrun-les-Bains :

Circtuit VTT N°12 – Le rocher de Vic

Circtuit VTT N°13 – Malancon Vergol

Circtuit VTT N°14 – Le Chilet

Circtuit VTT N°15 – Le col du Lac

Nous avons opté pour la boucle n°14 Le Chilet, une boucle alliant pistes et sentiers dans un écrin de nature très agréable. Cet itinéraire fut un régal pour les yeux et les jambes, avec en toile de fond les paysages des Baronnies et le fameux Mont Ventoux !

Itinéraire VTT n°14 - Le Chilet, depuis Montbrun-les-Bains en Drôme Provençale

Randonnée à faire en Drôme Provençale

La Drôme Provençale est aussi un superbe territoire pour les amoureux de randonnée avec pas moins de 2500 km de sentiers balisés. De la grande randonnée avec le GR® 965 « Sur les pas des Huguenots » ou bien pour des balades à la journée, il y a de quoi faire !

À l’occasion de notre séjour, nous avons fait une halte ressourçante à La Roche-Saint-Secret-Béconne, lieu de départ de plusieurs belles randonnées.

Nous avons jeté notre dévolu sur la boucle de randonnée Tours et détours du Lez, une randonnée de 9 km de niveau moyen. On y traverse de belles forêts typiques du sud ainsi des champs de lavande qui n’attendent qu’à se draper de leur robe violette. On découvre un patrimoine bâti ancien à l’histoire riche ainsi qu’un joli coin rafraichissant pour une pause pique-nique les pieds dans l’eau.
Attention cependant, certains très courts passages techniques étroits (marnes glissantes) demandent d’avoir le pied sûr et cette randonnée est très exposée au soleil, il faut donc prévoir suffisamment d’eau et de quoi se protéger du soleil.

Informations pratiques – randonnée Tours et détours du Lez

Pour plus d’idées de randonnée en Drôme Provençale, on vous invite à faire un tour sur le site de la destination.

Randonnée Tours et détours du Lez à Roche-Saint-Secret-Béconne, en Drôme Provençale

Allier sport de plein air et détente pour un séjour en Drôme Provençale ressourçant

La Drôme Provençale offre un cadre ressourçant pour qui veut passer un séjour sportif, nature et détente à la fois. Comme on l’a vu précédemment, c’est un paradis pour randonner et faire du VTT en pleine nature, mais c’est également un territoire propice à d’autres activités.

La Via Ferrata du rocher de Saint-Julien à Buis-les-Baronnies

Lors de notre week-end en Drôme Provençale, nous avons découvert la charmante ville de Buis-les-Baronnies et son centre historique aux façades colorées. Après un délicieux repas au restaurant chez Max et une balade dans les ruelles, nous avons retrouvé notre guide Franck du bureau des guides pour une voie en Via Ferrata sur le fameux rocher de Saint-Julien.

Cette Via Ferrata comprend quatre itinéraires au moment où nous écrivons ces lignes, pour une longueur cumulée totale de 1 700 m ce qui en fait la plus longue d’Europe ! Il y a une voie d’initiation idéale pour débuter et trois voies difficiles demandant d’être vraiment à l’aise et aguerri en Via Ferrata.
Une quatrième voie de niveau intermédiaire est en train d’être équipée pour voir le jour à l’été 2023.

La Pitchouno (« la petite ») : voie d’initiation familiale

  • Longueur : 170 m
  • Durée : entre 30 min et 1h
  • Taille minimum requise : 1,25m
  • Difficulté : peu difficile, mais ne vous laissez pas avoir par son nom qui laisse à penser que cette voie est facile et enfantine. Ça reste une voie de Via Ferrata.

La Testouriasso (« La têtue »)

  • Longueur : 440 m
  • Durée : entre 1h45 et 2h15
  • Taille minimum requise : 1,55m – 1,60m
  • Difficulté : difficile

La Tihousso (« La coriace »)

  • Longueur : 460 m
  • Durée : entre 1h45 et 2h15
  • Taille minimum requise : 1,50m – 1,60m
  • Tyrolienne facultative
  • Difficulté : difficile

La Roumpo Quièu (« La casse-cul »)

  • Longueur : 640 m
  • Durée : entre 2h et 2h30
  • Taille minimum requise : 1,50m – 1,60m
  • Difficulté : difficile + avec passage facultatif en extrêmement difficile.

Pour une première en Via Ferrata, nous avons opté pour la voie d’initiation « La Pitchouno » accompagnées de notre guide Franck qui ouvre la voie au groupe et nous explique les gestes de sécurité. Notre groupe est multigénérationnel avec des jeunes et des moins jeunes démontrant l’accessibilité de cette pratique sportive.

C’est un vrai plaisir de prendre de la hauteur et d’admirer les paysages alentour. Perchés sur notre rocher, Franck, en véritable passionné, partage avec nous son expérience avec un enthousiasme communicatif.

Où se garer pour faire les Via Ferrata de Saint-Julien

Trois parkings gratuits se trouvent aux départs des différentes voies. Attention, le parking Ravin de Rieuchaud se remplie vite en pleine saison et les week-ends. Prévoyez de commencer assez tôt votre journée ou bien stationnez-vous plus bas puis marchez un peu pour rejoindre les départs.

Retrouvez toutes les informations sur les parkings et les tracés des voies ici.

La sécurité en Via Ferrata

La Via Ferrata requiert un équipement spécial obligatoire ! Renseignez-vous auprès de professionnels locaux pour vous équiper en toute sécurité. L’office de tourisme met à disposition une liste des professionnels de l’encadrement et des loueurs de matériel. Si vous partez avec un guide du bureau des guides de Buis-les-Baronnies, il pourra vous fournir le matériel. Si vous n’avez jamais fait de Via Ferrata ou n’êtes pas très à l’aise, nous vous conseillons fortement de partir avec un guide.

Par ailleurs, ne vous engagez que sur des voies adaptées à vos capacités et vérifiez la météo avant de partir. Ne vous lancez pas sur le parcours si la météo est menaçante.

Via Ferrata du rocher de Saint-Julien à Buis-les-Baronnies en Drôme Provençale
Admirer la vue depuis la Via Ferrata du rocher de Saint-Julien à Buis-les-Baronnies en Drôme Provençale

Visiter les villages de Drôme Provençale et découvrir l’artisanat local

La Drôme Provençale regorge de villes et villages au charme historique, au patrimoine architectural, culturel et artisanal très riche et à l’ambiance profondément provençale. Il est plaisant de déambuler dans les ruelles de chaque lieu visité, comme nous avons pu le faire à Dieulefit, capitale de la poterie, à Buis-les-Baronnies, au pied du mont Ventoux, ou encore à Montbrun-les-Bains, village thermal niché dans les montagnes.

Parlons-en d’ailleurs de ces trois villages !

Dieulefit et sa poterie

Dieulefit est un village niché dans la vallée du Jabron et réputé pour son artisanat d’art et sa poterie. Il est d’ailleurs classé « Ville et métiers d’Art » et a été labellisée « Station Verte » en 2014. Nous vous conseillons de vous promener dans les ruelles de la Viale, le vieux village, et de vous laisser surprendre au détour du chemin par de nombreux ateliers d’artisans locaux ainsi que des expositions d’art local.

La poterie fait pleinement partie de l’histoire de Dieulefit et de sa région. Autrefois, une poterie traditionnelle était fabriquée pour un usage domestique à partir d’une argile extraite localement.

Nous avons visité l’atelier « Le petit scarabée » où Meryeme nous fait découvrir avec passion son métier de potière dans son atelier-boutique et l’histoire de la poterie dans la région. Elle réalise des poteries en Faïence lustrée de manière artisanale. C’est un véritable plaisir de l’observer travailler la terre et lui faire prendre vie en quelques instants. C’est presque une danse envoûtante.

Informations de l’atelier « Le Petit Scarabée » à Dieulefit

Buis-les-Baronnies, au pied du mont Ventoux

Niché au cœur des montagnes majestueuses de la Drôme Provençale, au pied du Saint-Julien, Buis-les-Baronnies est un village qui séduit par son charme provençal authentique. Se balader dans ses ruelles est un plaisir. On peut y découvrir la place du marché avec ses arcades et ses façades colorées.

Entouré d’une nature luxuriante, il offre un cadre idyllique pour les amoureux de nature et les amateurs d’activités de plein air comme la randonnée, l’escalade et la Via Ferrata.

Montbrun-les-Bains, village thermal niché dans les montagnes

Village médiéval perché à 600 m d’altitude sur sa montagne, Montbrun-les-Bains invite à la balade pour découvrir son caractère avec ses ruelles étroites et pavées, ses maisons en pierres et les ruines d’un château Renaissance au sommet. Sans oublier d’admirer la vue sur la chaîne de montagnes face au village.

Montbrun-les-Bains est également réputé pour ses eaux bienfaisantes, ce qui en fait un havre de détente et de ressourcement idéal.

Bien entendu, il y a bon nombre d’autres jolis villes et villages de caractère à visiter en Drôme Provençale. Le temps nous manquait pour cette fois-ci, mais nous reviendrons, c’est certain !

Village perché médiéval Montbrun-les-Bains en Drôme Provençale

Détente aux thermes Valvital de Montbrun-les-Bains

Après un beau séjour sportif en Drôme Provençale, quoi de mieux que de se détendre et de soulager les muscles en faisant un tour aux thermes Valvital.

Composées d’une piscine thermale avec vue sur les montagnes, d’un hammam, d’un sauna, de deux jacuzzis extérieurs offrant une vue magnifique sur le mont Ventoux et le village de Montbrun-les-Bains et d’un grand solarium, c’est un cadre invitant à la détente, au ressourcement et au bien-être.

C’était un moment bienvenu et apprécié pour clôturer nos trois jours sportifs dans la région.

Informations des Thermes Valvital de Montbrun-les-Bains

Thermes Valvital de Montbrun-les-Bains en Drôme Provençale avec une piscine thermale.

Où dormir en Drôme Provençale

Lors de notre week-end de 3 jours en Drôme Provençale, nous avons séjourné dans trois hébergements différents qui nous ont, chacun à leur manière, véritablement séduites. Des lieux charmants, dans des écrins de nature et aux hôtes chaleureux et accueillants. On ne peut que vous les recommander.

L’hébergement insolite « Le Vallon » à Dieulefit

Un très beau studio en bois sur pilotis avec une terrasse privative, décoré avec beaucoup de goût. Cette cabane chambre d’hôtes est fraichement sortie de terre des mains du propriétaire et a ouvert ses portes cette année. Elle offre une vue imprenable sur la nature verdoyante, véritable havre de paix. Vous serez accueillis chaleureusement par les hôtes, Nathalie et son mari.

Informations et contact

  • Adresse : 2529 Les Rouvières 26220 Dieulefit
  • Téléphone : 06 81 40 71 66
  • Instagram
Chambre d'hôtes insolite à Dieulefit : studio sur pilotis Le Vallon en Drôme Provençale

La chambre d’hôtes « Entre Ciel et Lavande » à Roche Saint-Secret-Béconne

L’accueil de nos hôtes Isabelle et Erwin a été très chaleureux et agréable. Le cadre de cette chambre d’hôtes, proposant quatre chambres, est apaisant et ressourçant, avec un beau jardin offrant différents espaces de détente ainsi qu’une piscine. À peine passées les portes du lieu, on ressent tout de suite un calme apaisement.
Les hôtes ont également été de très bons conseils pour découvrir la région.

Informations et contact

La maison de Marguerite : une maison d’hôtes ressourçante à Montbrun-les-Bains

Un cadre idyllique et calme, dans une ancienne bergerie au charme provençal et offrant une déconnexion totale. La maison de Marguerite propose plusieurs chambres ainsi que deux gîtes. Nous sommes accueillies, encore une fois, très chaleureusement par nos hôtes Sophie et sa famille.

Informations et contact

Chambre d'hôtes La Maison de Marguerite à Montbrun-les-Bains en Drôme Provençale

Les bonnes adresses pour manger en Drôme Provençale

  • Le Tiers-lieu le Parc, à Dieulefit : le premier jour de notre escapade, nous mangeons au Tiers-lieu le Parc, qui est bien plus qu’un restaurant. Il s’inscrit dans une démarche d’économie sociale et solidaire, avec un espace jeux et ludothèque, des événements et ateliers, etc. Un lieu très sympa et où on s’est régalées ! Des options végétariennes sont proposées.
  • Le restaurant « Chez Max » à Buis-les-Baronnies : au cœur du village, nous avons très bien mangé dans ce restaurant qui propose une cuisine gourmande et saine avec option végétarienne disponible.
  • Le bistro nature « Verveine », à Montbrun-les-Bains : cuisine engagée, éco-responsable et 100% végétarienne avec des options sans gluten et sans lactose. Les plats « fait maison » sont à tomber ! Un vrai coup de cœur !

Ce séjour en Drôme Provençale fut une superbe découverte, entre nature, sport de plein air et détente. La Drôme Provençale aux multiples paysages nous a conquise, c’est certain !

Il y a tant de choses à faire et découvrir dans cette région que trois jours ne suffisent pas. On a comme un goût de « reviens-y » pour prendre encore plus de temps à arpenter certains coins et nous imprégner encore plus des chambres d’hôtes que nous avons pu découvrir.

On espère que cet article vous aura donné envie de découvrir à votre tour les richesses de la belle Drôme Provençale et que vous aurez trouvé de belles idées pour votre futur séjour ! Vous verrez, la Drôme Provençale ne laisse pas indifférent.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Idées pour un week-end VTT magnifique en Drôme Provençale (Dieulefit, Montbrun-les-Bains, etc.)
Quoi faire pour un week-end plein air et nature ressourçant en Drôme Provençale.
Idées pour un week-end randonnée et nature magnifique en Drôme Provençale.

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager !

Enora

Créatrice de contenu web et consultante en stratégie digitale le jour. Blogueuse et photographe passionnée la nuit. Parfois l'inverse ou les deux en même temps. Curieuse par nature, je me nourris des découvertes et rencontres qui se présentent sur mon chemin. J'aime voyager, randonner et partager. Toujours à la recherche de ce qui me fera me sentir vivante et sortir de ma zone de confort. Ce blog voyage et randonnée est là pour partager avec vous mes expériences avec comme fil rouge le respect de notre belle planète.

Cet article a 4 commentaires

  1. Jean-Luc

    Il serait peut-être bienvenu d’indiquer qu’il s’agit d’un partenariat rémunéré.

    1. Enora

      Bonjour Jean-Luc, avez-vous bien lu l’article ? Car il est bien mentionné en début d’article que ce séjour a été fait en collaboration avec la destination. Nous nous sommes déplacées sur place, avons pris de notre temps, beaucoup de notre temps, pour effectuer ce reportage dont le contenu est purement le fruit de notre travail libre et éclairé. Il reflète à 100% notre expérience personnelle, comme tous les contenus sur ce blog, et n’est en aucun cas imposé par qui que ce soit si c’est cela qui vous inquiète. N’oubliez pas que tout ce que nous partageons sur ce blog ainsi que sur nos autres supports de communication nous demande énormément de travail, de temps et d’énergie que nous faisons à 90% bénévolement, sans compter qu’un blog comme celui-ci nous coûte de l’argent pour que vous puissiez en profiter librement et gratuitement.
      Nous faisons le choix de sélectionner des collaborations qui nous tiennent à coeur et en lien avec nos valeurs, qu’elles soient rémunérées ou non. Nous refusons d’ailleurs 90% des propositions que nous recevons. Mais si vous préférez que nous bombardions nos articles d’encarts publicitaires horribles pour couvrir les frais du site, n’hésitez pas à nous le mentionner. 🙂
      On a personnellement fait le choix de plutôt proposer de belles pépites utiles à nos lecteurs. 🙂

      Mis à part ça, j’espère au moins que vous avez apprécié votre lecture. On est preneuses aussi de retour sur le fond de cet article. 🙂

      Belle journée !

  2. J’avais déjà été séduite par votre story sur Instagram et les quelques images partagées par là-bas, je le suis d’autant plus par ici avec toutes ces informations ! Tellement de beaux endroits à visiter en France, en fait 😉 je continue de m’émerveiller des possibilités de découvertes et d’éblouissement à portée de mains/pieds/yeux.
    Merci de cette présentation et de ce rappel, en ces temps où l’image du voyage « exotique » a besoin de se renouveler. Vous nous donnez ici de très belles idées et solutions locales pour rendre n’importe quelle escapade française très exotique, pour le coup.

    Bons chemins pour la suite,
    Jul’

    1. Enora

      Oh que oui la France regorge de belles pépites et il est important de le rappeler encore et encore ! 🙂 Merci pour ton commentaire qui nous fait très plaisir Juls !

Laisser un commentaire