Loading...
Amérique du SudBolivieDestinations

Copacabana et l’Isla del Sol, au plus près du Lac Titicaca

Titicaca

Copacabana en Bolivie, non ce ne sont pas des plages de sable blanc et des cocotiers ! La ville se situe à presque 4000 mètres d’altitude, dans la Cordillère des Andes. Depuis cette petite ville touristique, on peut rejoindre la magnifique Isla del Sol, une île dédiée au dieu du Soleil par les Incas, et qui a la particularité de ne pas accueillir de véhicules motorisés. Donc pour une dose de tranquillité, c’est parfait. Et la particularité de ces deux lieux, c’est de se situer sur le lac Titicaca, l’étendue d’eau navigable la plus haute du monde. Rien que ça ! Mais sinon à part ça, on voit quoi et on fait quoi là-bas ?

Séjour : Octobre 2018


Pour préparer votre voyage, retrouvez notre guide sur la Bolivie.


Copacabana sur les bords du lac Titicaca

Copacabana, cette petite ville sur les bords du lac Titicaca n’a rien de particulièrement attirant à première vue, mais (oui, il y a un mais…), nous l’avons trouvé relativement agréable. En effet, malgré son aspect touristique pour être la porte d’entrée vers l’Isla del Sol ainsi que l’arrêt populaire en arrivant ou en allant au Pérou, la ville a tout de même quelques endroits sympa.

Nous avons apprécié voir la majestueuse Basilique de Notre-Dame de Copacabana et encore plus la Basilique de la Vierge de la Candelaria de Copacabana qui était magnifique sur un fond de ciel bleu puissant, sans nuage et avec le soleil en arrière plan. Nous ne sommes pas religieuses et c’est donc d’un œil photographique que nous avons apprécié observer ses monuments religieux absolument photogéniques.

La Plaza 2 de Febrero est une zone agréable à arpenter, les enfants jouent sur la place, des magasins calmes se trouvent autour de la place ainsi que des vendeurs/euses ambulant.e.s sur celle-ci.

Au coin de la Plaza 2 de Febrero se trouve le marché de Copacabana qui est parfait pour nous. Nous y avions trouvé plein de bons fruits à déguster et de légumes, pain et fromage pour préparer nos piques-niques.

 Marcher le long du lac Titicaca au coucher du soleil a été un moment calme et agréable que nous avons particulièrement apprécié après avoir passé trois jours à La Paz, la capitale effervescente du pays. Pour terminer, nous sommes montées au Cerro Calvario par la Calle San Antonio (il y a un chemin plus abrupte qui coupe directement depuis le port). La vue sur le lac Titicaca était incroyable. Par contre, depuis cet endroit, impossible de ne pas être confrontées de plein fouet à la pollution plastique omniprésente…

Séjourner à Copacabana

Où dormir sur les bords du lac Titicaca ?

Nous sommes restées deux nuits à l’Hostal Sonia qui était très joli et calme et l’accueil était vraiment incroyable. Nous avions une chambre avec deux lits twins et une salle de bain privée. Nous avions payé 100 bolivianos à deux (140 bolivianos si vous voulez inclure le petit-déjeuner).

Où manger sur les bords du lac Titicaca ?

Et bien à vrai dire, on va vous laisser faire vos choix. Il y a plein de restaurants et les deux que nous avons testé rapidement ne nous ont pas convaincu donc nous ne voyons pas l’intérêt de vous les partager et de ce fait, nous ne les avions pas notés ni retenus.

Comment aller à Copacabana ?

Personnellement, nous avons choisi un bus local pour faire le trajet depuis La Paz. Ils sont moins chers, mais même s’ils mettent plus de temps, pour un trajet aussi court que celui-ci nous ne voyons pas l’intérêt de prendre plus cher. Et puis en Bolivie (contrairement au Pérou ou en Argentine) ils n’y a pas une énorme différence entre les bus locaux et touristiques.

À La Paz, il faut se rendre sur la place du cimetière général puis vous verrez un alignement de bus qui partent pour Copacabana à des heures plus ou moins différentes. Comparez les prix, posez des questions et faites votre choix (pour vous référer, nous avions payé 20 bolivianos chacune). Vous n’avez pas besoin, ni ne pourrez réserver ces bus à l’avance, tout se fait sur place. Le trajet dure environ 3 heures et il y a une partie en Ferry. C’est un tout petit passage où il faut sortir du bus pour monter à bord d’un bateau. Certains conseillent sur les forums de ne pas sortir du bus et disent que ce n’est pas obligatoire d’en descendre, mais lorsque nous y étions, un militaire dirigeait les passagers vers le Ferry et veillait à ce que tout le monde sorte. Pensez à prendre les effets personnels que vous avez avec vous et dirigez-vous rapidement vers le Ferry. Ne poussez pas ceux qui sont devant vous, mais ne perdez pas de temps, il y a des personnes qui disent que le bus étant arrivé bien avant eux sur l’autre rive serait parti sans eux pour Copacabana.

Reflet d'Enora dans une flaque
Reflet d’Enora dans une flaque

Si vous arrivez de Puno ou Cusco, l’agence Titicaca est très fiable. Nous l’avions prise pour le trajet Copacabana à Puno et nous avions payé 25 bolivianos par personne pour un semi-cama. Attention à bien avoir votre passeport avec vous si vous passez la frontière Pérou <-> Bolivie.

L’Isla del Sol, au cœur du lac Titicaca

L’Isla del Sol est cette île reculée du monde, “perdue” au milieu du lac Titicaca. Certe, elle n’est ni perdue aujourd’hui car très populaire et elle n’est pas en plein centre du lac, mais le fait est que comme il n’y a aucun véhicule motorisé et suivant la période à laquelle vous y allez, on se sent vite au calme et retiré du monde et ça fait un bien fou. Nous sommes également retournées vers le port pour observer les allées et venus des bateaux et prendre quelques photos.

Il n’y a pas de choses à faire à proprement dit si ce n’est visiter le site Jardin del Inka. Pour notre part, nous n’y sommes pas allées, par contre nous avons arpenté l’île au fil de nos envies et du calme et ce fut très agréable. Nous sommes allées jusqu’au mirador Palla Khasa qui est incroyable. La vue sur la petite Isla de la Luna et sur les sommets enneigés au loin est à couper le souffle. Nous vous recommandons fortement cette petite marche.

Séjourner sur l’Isla del Sol

Où se loger sur l’Isla del Sol ?

Nous avions eu une adresse sympa par un couple de voyageurs Québécois que nous avions rencontré au Parc National Sajama. Cette adresse c’est l’hostal Puerta del Sol. On ne peut pas dire que l’accueil a été hors du commun, mais nous avons apprécié passer une nuit dans ce lieu. C’était relativement rustique et il n’y avait pas de douche (mais peu importe pour ce genre de voyage que de ne pas avoir tout le confort), mais le prix imbattable de 40 bolivianos par personne pour une chambre avec deux lits twins, ainsi que la terrasse très agréable qui permettait d’observer dans un calme incroyable le coucher de soleil magnifique sur le lac Titicaca valait mille fois le confort que d’autres personnes vont rechercher à tout prix.

Cet hostal se trouve dans la plus haute partie de l’île et monter du port jusqu’au sommet fut une épopée physique quelque peu éprouvante. Et encore, nous avions laissé nos gros sacs à dos de voyages à notre hébergement de Copacabana pour nous alléger au maximum pour aller sur l’île. Cela fut une très bonne chose non seulement car nous n’aurions pas eu la place de les avoir avec nous lors du trajet aller en bateau, mais nous aurions grandement souffert pour monter jusqu’à notre hébergement sous le soleil puissant (et si vous le vivez sous la pluie, vous le regretteriez encore plus je pense 😅).

Où manger sur l’Isla del Sol ?

Nous avons fait deux restaurants que nous recommandons sur l’île. Les deux étaient agréables et l’accueil agréable.
Le premier fut le restaurant Markasata qui avait une petite terrasse et nous avons mangé face au lac Titicaca ! ❤️ Ce restaurant proposait un menu local pour 30 bolivianos.
Le second restaurant fut le Suma Untasiwi qui proposait également un menu pour 30 bolivianos, mais avec 3 plats au choix et 2 desserts au choix en plus de la typique soupe de quinoa en entrée.
Nos références datent d’octobre 2018, les prix et menus ont peut-être changé. Testez sur place ! Mais dans tous les cas, ces deux adresses valaient largement le coup de s’y attarder.

Comment se rendre sur l’Isla del Sol ?

Pour aller sur l’Isla del Sol ce sera depuis Copacabana. De nombreux rabatteurs vont vous alpaguer dans les rues pour essayer de vous vendre leurs services. Nous sommes allées dans une des rares agences qui n’avait pas de rabatteur (c’est ce qui nous a fait nous arrêter) et l’amabilité et l’accueil que nous avons reçu là nous a conforté dans notre choix.

Port de l'Isla del Sol
Port de l’Isla del Sol

Nous sommes donc passées par l’agence X (je ne me souviens plus du nom, mais la devanture est rose et ils sortent leurs tables dans la rue) qui est au coin de l’Avenue 6 de Agosto et de l’Avenue Costanera, au plus près du lac Titicaca. Nous avons payé 30 bolivianos par personne pour un Aller/Retour vers l’Isla del Sol (sans l’Isla de la Luna) et en ayant la possibilité de rester dormir une nuit. Il est tout à fait possible de prendre un bateau le matin, aller à l’Isla de la Luna, y rester le temps d’une visite (il n’est pas possible d’y dormir) et de retourner visiter l’Isla del Sol dans l’après-midi pour rentrer le soir. Nous ne connaissons pas les prix de cette prestation, le rythme n’étant pas pour nous, nous ne nous sommes pas renseignées.

Pour prendre le bateau, soyez attentif, il n’est pas forcément évident de savoir lequel vous allez prendre car il n’y a aucune information. Lorsque nous y étions, la compagnie qui gérez le bateau à l’Aller était Intikala et au retour depuis l’Isla del Sol, ce fut Titicaca Isla del Sol. Mais est-ce que ce sont toujours ces compagnies/noms de bateaux ? Nous ne savons pas. Gardez l’œil et n’hésitez pas à demander autour de vous car plusieurs compagnies partent en même temps.

Et voilà pour ce séjour de quelques jours entre Copacabana et l’Isla del Sol. Ce fut bref mais agréable, nous n’y serions pas restées moins, pas sur que nous y serions restées plus non plus, mais nous avons apprécié prendre le temps sur l’île et découvrir rapidement les choses à voir à Copacabana. Cette étape fut la dernière en Bolivie car nous sommes donc passées au Pérou depuis Copacabana, direction Puno pour rejoindre Arequipa.


Les articles qui pourraient vous intéresser :


Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager et à le noter juste là en dessous ! 😉

Suivez-moi

Candie

Je voyage depuis des années, voyage au long court en backpacking, voyages courts près de chez moi, expatriations, et je ne m'en lasse pas ! Ce qui me fait vibrer dans tout ça : la nature et les rencontres !
Mais aujourd'hui, la planète est en danger et nous sommes tous responsables. Mon but est donc de partager et d'échanger pour qu'ensemble on se dirige vers un tourisme éco-responsable et un plus grand respect de notre habitat, Terre Mère.
Suivez-moi

Les derniers articles par Candie (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
La Vallée de Chevreuse et son Abbaye des Vaux de Cernay
10 incontournables en Argentine
Où partir en hiver - destinations hivernales idéales
Économiser pour voyager