5 jours de randonnée itinérante entre Écrins et Clarée

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post last modified:27 septembre 2022
You are currently viewing 5 jours de randonnée itinérante entre Écrins et Clarée

Cet été nous sommes parties pendant cinq jours sur une très belle randonnée itinérante entre Écrins et Clarée. Le long du GR® 50, du GR® 54 et du GR® 57, on a découvert de superbes paysages et des sentiers incroyables.

Notre but cet été était de partir sur plusieurs courtes itinérances entre deux et cinq jours. Nous avons arpenté le GRP tour du balcon des Sept Laux pendant trois jours début juillet et les Grandes Rousses au cours d’une micro-aventure de deux jours mi-juillet. Celle que vous vous apprêtez à lire a été notre plus longue itinérance cette année et s’est déroulée sur la fin du mois de juillet et le début du mois d’août.

Informations pratiques sur cette randonnée entre Écrins et Clarée

  • Type : Boucle
  • Niveau : Moyen
  • Durée estimée : 4 à 5 jours
  • Distance : 59 km
  • Dénivelé positif cumulé : 3078 mètres
  • Dénivelé négatif cumulé : 3078 mètres
  • Tracé GPX : Découvrir le parcours et la trace GPX sur Outdooractive
  • Accès : Col du Lautaret, Villar-d’Arêne ou Fontcouverte (Névache)
  • Informations complémentaires : Cet itinéraire emprunte des portions du GR® 50, du GR® 54 et du GR® 57

Préparation et organisation pour randonner entre Écrins et Clarée

L’organisation de cet itinéraire a été très simple, surtout avec cet été 2022 qui (s’il n’a pas été tendre pour l’environnement) nous a permis de profiter de randonnées sous le soleil.

Quand faire cette randonnée dans les montagnes des Hautes-Alpes ?

Cette randonnée passe par des vallées et des cols, le plus haut se trouvant à plus de 2600 mètres d’altitude. Il est donc nécessaire, pour préparer cette randonnée en montagne, de partir à la belle saison, lorsque la neige a fondu. Particulièrement pour la partie entre le col du Chardonnet (le plus haut de l’itinéraire) et le hameau du Lauzet qui pourrait s’avérer dangereuse s’il restait de la neige glacée sur la partie haute du sentier.

Suivant les années, cette randonnée itinérante entre Écrins et Clarée peut se faire entre juin et octobre. Mais il faut toujours vérifier les conditions météorologiques et celles du terrain avant de se lancer.

Quels transports pour se rendre aux différents points de départ de l’itinéraire ?

Pour vous rendre à votre point de départ, la voiture est bien sûr le plus simple. Mais d’autres options sont également possibles.

Si vous voulez partir du Col du Lautaret, vous pouvez vous faire déposer par le bus ZOU LR 35 qui fait la liaison entre Grenoble et Briançon. Il en est de même si vous voulez partir de Villar-d’Arêne, ce bus pourra vous déposer au village.

Si par contre vous souhaitez démarrer votre itinéraire à Fontcouverte, hameau de Névache, cela peut être un peu plus compliqué suivant les périodes de l’année. Hors vacances scolaires, un bus fait la liaison entre Briançon et Névache, mais il est hors service en plein été. Et en plein été, de mi-juillet à mi-août, une navette fait les liaisons entre les hameaux de Névache. De ce fait, peu importe la période à laquelle vous voulez faire cette randonnée itinérante, en partant de Fontcouverte, vous devrez vous adapter aux problématiques de transport en commun si vous n’avez pas votre propre véhicule. Ces informations pouvant changer régulièrement, retrouvez directement sur le site de la Clarée les informations concernant les différents moyens de transport.

Vous l’aurez compris, le plus simple est tout de même de démarrer cette randonnée itinérante entre Écrins et Clarée au Col du Lautaret.

Où dormir sur cette randonnée itinérante entre Écrins et Clarée ?

Pour faire cette itinérance de cinq jours entre le Parc National des Écrins et la haute vallée de la Clarée, vous pourrez dormir en refuges et hébergements ou en bivouac. Nous l’avons personnellement fait en bivouac.

Si votre choix se porte sur des nuits en hébergements, vous pourrez découper votre itinéraire comme suit (c’est un exemple avec un départ au Col du Lautaret) :

  • Jour 1 : Col du Lautaret – Refuge de l’Alpe de Villar-d’Arêne (10,4 km)
  • Jour 2 : Refuge de l’Alpe de Villar-d’Arêne – Monêtier-les-Bains (14,6 km)
  • Jour 3 : Monêtier-les-Bains – Refuge de la Buffère (11,5 km)
  • Jour 4 : Refuge de la Buffère – Refuge du Chardonnet (8,1 km)
  • Jour 5 : Refuge du Chardonnet – Col du Lautaret (14,6 km)

Si vous dormez en hébergement, votre sac sera moins lourd que si vous partez en bivouac. De ce fait et au vu du découpage ci-dessus, vous pouvez même rallonger certaines journées pour n’avoir que quatre étapes au lieu de cinq. Il serait, par exemple, possible de faire une double étape avec les jours 3 et 4 ou encore avec les jours 4 et 5.

Notre équipement pour faire cette itinérance dans les Hautes-Alpes

Cet été nous avons randonné plusieurs fois avec notre tarp Forclaz, mais pour cette randonnée nous avions décidé de prendre la tente si jamais la météo devenait incertaine. Pour le reste, voici la liste complète de notre équipement.

Nos lyophilisés pour cette itinérance viennent de chez Lyophilisés&Co, une entreprise basée en Bretagne et nous offrant un large choix de produits de qualité.

Récits de notre randonnée de cinq jours entre les Écrins et la Clarée

Maintenant que l’on vous a donné toutes les informations pour réaliser cette randonnée itinérante par vous-même, voilà le récit de notre expérience personnelle sur ces sentiers magnifiques à travers le nord du Parc National des Écrins et la Vallée de la Clarée, dans les Hautes-Alpes.

Étape 1 : sur le GR® 50 et le GR® 54 dans les Écrins

Pour cette itinérance pédestre de cinq jours entre Écrins et Clarée, nous sommes parties du Col du Lautaret en milieu de matinée. Nous n’avions pas besoin de partir trop tôt pour cette première journée car nous n’avions que peu de kilomètres (environ 13 km) à marcher.

Cette première portion de l’itinéraire nous a entraînées le long du GR® 50 jusqu’au hameau du Pied du Col à Villar-d’Arêne. Nous avons ensuite pris la direction du hameau d’Arsine où nous avons rejoint le GR® 54, tour de l’Oisans et des Écrins, que nous avons suivi vers le refuge de l’Alpe de Villar-d’Arêne puis jusqu’au col d’Arsine.

Cette courte portion du GR® 54 offre de très beaux paysages et un sentier accessible et agréable.

Étape 2 : quitter les Écrins et rejoindre la Clarée

Nous nous sommes levées avec le soleil le lendemain matin et nous avons fait l’aller-retour vers les lacs du glacier d’Arsine. Un endroit très minéral où la roche a complètement remplacé la végétation et où les lacs (au petit matin du moins) avaient la même couleur que l’environnement qui les entoure.

La descente entre le Col d’Arsine et Monêtier-les-Bains a d’abord été calme et magnifique puis moins fun par la suite.
Nous avons beaucoup aimé la partie entre le col et le lac de la Douche car il y avait très peu de monde sur les sentiers et les paysages étaient tout simplement incroyables. La zone du Réou d’Arsine est clairement un des endroits les plus beaux qu’on ait vu dernièrement (et on en a vu un paquet).
La seconde partie, après le lac de la Douche, était particulièrement fréquentée en cette période de l’année. Il y avait beaucoup de personnes qui montaient au lac pour y pique-niquer depuis le village du Casset.

Nous avons ensuite marché jusqu’à Monêtier-les-Bains, le long de la Guisane, puis traversé le village station qui s’avère très sympathique pour faire une pause pour boire une boisson fraîche. Nos pas nous ont ensuite menés vers une montée un peu sportive vers la montagne du Puy du Cros où l’on a rejoint le GR® 57, le GR® que l’on a le plus suivi sur cette randonnée de cinq jours entre Écrins et Clarée.

Étape 3 : au cœur de la vallée de la Clarée

Nous avons dormi le long de l’itinéraire et nous nous sommes levées très tôt ce matin-là pour pouvoir assister au lever de soleil depuis le col de Buffère situé à 2427 mètres d’altitude. Nous avons passé un super moment face à ce paysage somptueux qui s’éclairait minute après minute alors que le soleil prenait de la hauteur.

Nous avons ensuite repris notre marche à travers une magnifique vallée (nous avons eu un énorme coup de cœur d’ailleurs) jusqu’au refuge de Buffère où nous nous sommes arrêtées pour savourer un des meilleurs petits déjeuners que nous avons mangé (omelette au fromage de chèvre et feuilles de menthe avec une portion de tarte à la myrtille qui fondait dans la bouche… Une tuerie tout simplement).

Ce fut difficile de repartir d’un endroit qui respirait le calme et le bien-être et où nous avons été très bien reçues, mais nous avons fini par enfiler nos sacs à dos et continuer notre chemin vers le fond de la vallée de la Clarée pour rejoindre le camping de Fontcouverte où nous avons passé la nuit suivante.

Étape 4 : sur le GR® 57 vers le col du Chardonnet

C’est parti pour la plus courte journée de cette itinérance ! Nous ne nous sommes pas particulièrement pressées pour partir ce matin-là, pour autant nous voulions éviter de nous retrouver dans les montées trop tard lorsqu’il ferait bien trop chaud.

Nous sommes donc parties du camping en début de matinée pour rejoindre le très beau refuge du Chardonnet où nous avons fait une pause pour apprécier le lieu, le moment présent et remplir nos gourdes d’eau de source.

Nous avons, par la suite, continué cet itinéraire jusqu’au col du Chardonnet, situé à 2638 mètres d’altitude et point le plus haut de cette randonnée itinérante. Depuis le col, la vue sur les glaciers du nord des Écrins est tout simplement magnifique !

Étape 5 : fin de la randonnée itinérante entre Écrins et Clarée

Après un lever de soleil tout simplement incroyable, nous avons repris notre route vers l’Alpe du Lauzet puis le hameau du Lauzet sur un sentier descendant et un peu casse pattes. Nous avons ensuite retrouvé le GR® 50 et nous avons suivi la Guisane jusqu’à rejoindre le Col du Lautaret où nous avons terminé cette randonnée itinérante à travers le nord du Parc National des Écrins et la magnifique Vallée de la Clarée.

Informations complémentaires pour bien randonner dans le Parc National des Écrins et la vallée de la Clarée

Les règles du bivouac dans le Parc National des Écrins

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le bivouac est autorisé dans le Parc National des Écrins à condition d’installer le camp entre 19h et 9h max et à plus d’1h de marche des accès routiers et des limites du parc.

Sinon, il convient à tout le monde d’user des règles de bon sens et de savoir-vivre. On ne laisse rien derrière soi, on ramasse ses déchets, incluant le papier toilette, on ne fait pas de feu et on favorise l’utilisation d’un réchaud. On évite de se laver dans les ruisseaux surtout si l’on met des crèmes et huiles solaires.

Pour découvrir les autres règlementations, vous pouvez vous rendre directement sur le site du PN des Écrins.

Est-il possible de faire cet itinéraire avec son chien ?

Cette randonnée itinérante entre Écrins et Clarée est en partie réalisable avec son chien. La partie dans le Parc National des Écrins étant interdite aux chiens, il faudrait couper de manière à ne faire que la partie en Clarée.

Pour cela, deux options sont possibles :

  • Départ à Monêtier-les-Bains et en arrivant au hameau du Lauzet, suivre le sentier qui descend le long de la Guisane (torrent) pour rejoindre le Casset (sur l’itinéraire après le Parc National des Écrins) puis Monêtier-les-Bains.
  • Départ à Monêtier-les-Bains et en arrivant à l’Alpe du Lauzet, suivre le GR® 50 jusqu’à Monêtier-les-Bains.

Les petits plus pour préparer son itinérance à pied dans les montagnes des Hautes-Alpes

➡️ Pour réaliser votre itinéraire avec une carte IGN numérique, vous pouvez utiliser l’application Outdooractive, version payante pro. C’est personnellement ce qu’on utilise. L’abonnement est de 30€ par an et donne accès aux fonds de carte IGN, satellite, la déclivité du terrain et plus encore.

➡️ Si vous préférez le papier, les références des cartes IGN pour réaliser cet itinéraire sont les suivantes :

*Ces cartes n’étaient pas disponibles à la FNAC lors de l’écriture de cet article, mais n’hésitez pas à vérifier si elles y sont également, ou bien chez votre librairie spécialisée préférée.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

5 jours de randonnée entre Écrins et Clarée dans les Alpes française. Article complet : infos sur l'itinéraire, topo, retour d'expérience, etc.
5 jours de randonnée itinérante et bivouac entre Écrins et Clarée dans les Alpes française. Article complet : infos sur l'itinéraire, topo, retour d'expérience, etc.

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Candie

Salut, moi c'est Candie ! J'ai voyagé quelques années en backpacking et profité de quelques séjours d'expatriations qui m'ont apportés beaucoup de bonheur à travers les découvertes, les rencontres et l'apprentissage. Sensible à l'écologie et à la protection de notre environnement, j'ai mis de côté les voyages lointains pour profiter de la beauté de la nature proche de chez nous en favorisant les aventures outdoor à travers la randonnée pédestre, le VTT et autres sports de plein air.

Laisser un commentaire