Sous-vêtements techniques en laine mérinos, les alliés des randonneurs ?

  • Post author:
  • Post last modified:22 décembre 2020
Sous-vêtements techniques en laine mérinos, les alliés des randonneurs ?
Sous-vêtements techniques en laine mérinos pour la randonnée

En randonnée, particulièrement lors de longues aventures, nous avons besoin de vêtements fiables et légers qui tiennent sur la durée et qui s’adaptent aux variations de température de la journée. Des vêtements dans lesquels nous nous sentons à l’aise, confortables et qui peuvent être mis plusieurs jours d’affilée sans sourciller, pour ne pas nous surcharger avec de nombreux rechanges.

Quels types de vêtements de randonnée choisir ? Quelles matières favoriser pour ses sous-vêtements techniques et pourquoi ? La laine mérinos, dont on parle tant, est-elle une si bonne alliée pour les grandes randonnées ? Autant de questions que nous pouvons nous poser au moment de choisir notre équipement de randonnée.

Découvrons ensemble la laine mérinos et tous ses avantages qui en font une matière très intéressante pour les randonneurs.

Qu’est-ce que la laine mérinos ?

La laine mérinos est une fibre 100% naturelle qui provient de la race du mouton mérinos. Il s’agit d’une race très résistante d’origine espagnole. On la retrouve aujourd’hui particulièrement en Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud et Patagonie.

La particularité des moutons mérinos est qu’ils peuvent vivre dans des climats extrêmes, qui peuvent aussi bien monter au delà des 35°C, que descendre à des températures très négatives. De là vient donc une laine ultra-légère et respirante qui permet aux mérinos de rester au frais quand les températures grimpent haut. Inversement en hiver, ces moutons s’adaptent en produisant une couche de laine supplémentaire pour les garder au chaud même quand le thermomètre atteint des valeurs négatives.

La laine mérinos est réputée pour sa qualité, sa finesse, sa douceur et ses nombreux avantages pour les sports outdoor.

Les moutons mérinos qui produisent la laine mérinos.

Les avantages de la laine mérinos pour la randonnée

Très bonne gestion des odeurs

La laine mérinos a le gros avantage de bien gérer les odeurs. C’est une matière antibactérienne, qui absorbe bien l’humidité et neutralise les mauvaises odeurs. Quoi de plus important lorsqu’on part sur une grande randonnée de plusieurs semaines que de pouvoir avoir des vêtements qui tiennent au sec et ne sentent pas la transpiration dès le premier jour ? Il est possible de randonner plusieurs jours, voire plusieurs semaines, avant de ressentir le besoin de laver le vêtement. Aérez-le la nuit et c’est reparti pour un tour le lendemain !

Une matière thermorégulatrice idéale pour les chaud/froid

La laine mérinos a la caractéristique d’être thermorégulatrice, c’est-à-dire qu’elle gère très bien les variations de températures et permet une bonne régulation de la température corporelle. La laine est connue pour être un excellent isolant thermique. Mais ce qu’on sait moins, c’est qu’elle est également un très bon allié pour gérer les fortes chaleurs. Les vêtements en laine mérinos sont en fait naturellement isolants, aussi bien du chaud que du froid. Lors des journées chaudes, la chaleur du corps est très bien évacuée et l’humidité est captée dans les fibres pour ensuite venir rafraîchir le corps. Par temps froid, celui-ci reste bien isolé et maintenu au chaud.

Ce point est très pratique en randonnée lorsqu’on marche de nombreuses heures par jour avec des matinées fraîches et des journées chaudes. Peu importe le moment de la journée, le vêtement s’adaptera pour maintenir le corps dans de bonnes conditions thermiques.

Une matière respirante et régulatrice d’humidité

La laine est naturellement respirante et régule l’humidité, contrairement au coton, qui lui, adsorbe l’humidité avec un effet mouillé. C’est d’ailleurs pour cela qu’il n’est pas recommandé de porter un sous-vêtement technique en coton en randonnée.

La laine mérinos a la capacité de stocker l’humidité au cœur de la fibre sans laisser la sensation d’être trempé malgré une forte transpiration pendant l’effort. Elle évacue ensuite cette humidité dans l’atmosphère. Mieux encore, les propriétés respirantes de cette matière permettent de rafraîchir le corps par restitution de l’humidité stockée lorsqu’il fait chaud.

La laine mérinos naturellement résistante aux UV

En randonnée, le soleil n’est pas toujours notre meilleur copain. Lorsqu’il tape fort et qu’il faut marcher pendant des heures sans n’avoir aucune ombre, il vaut mieux bien se couvrir et se protéger pour éviter les effets néfastes des rayons ultraviolets sur le corps. C’est d’autant plus le cas en montagne où le rayonnement du soleil s’intensifie plus on monte en altitude.

Pour ça, la laine mérinos a encore plus d’un tour dans sa manche. En effet, ses fibres sont capables d’absorber une partie des rayons UV et ainsi de limiter l’impact sur la peau.

Une matière douce

Contrairement à la réputation qu’a la laine classique, la laine mérinos ne gratte pas grâce à ces fibres extrêmement fines et douces. La matière est donc très agréable à porter.

Ogarun sous-vêtement sport laine mérinos femme
Sous-vêtement sport en laine mérinos femme OGARUN

Une matière durable et écologique

La laine mérinos est une fibre 100% naturelle, renouvelable, recyclable et biodégradable. Elle est naturellement produite par les moutons mérinos tondus une à deux fois par an dans le respect du bien-être animal et ne demande aucun additif chimique.

Étant anti-bactérienne, vous n’aurez pas besoin de laver vos vêtements très souvent. C’est un sacré avantage en terme de consommation d’énergie et d’eau mais aussi en terme de durabilité de vos vêtements en laine mérinos qui s’useront bien moins vite. En effet, plus un vêtement est lavé, plus il s’use.

Des vêtements polyvalents

Les vêtements en laine mérinos peuvent autant s’utiliser pour des sports outdoor, comme la randonnée, le ski, le trail ou encore le vélo, qu’au quotidien, et ce peu importe la saison ! En fonction des sous-vêtements thermiques, le grammage de la laine, exprimé en g/m² de 150 à 250 g/m² en moyenne, est plus ou moins élevé. C’est cet indicateur qui influera sur la capacité du vêtement à garder le corps à température agréable selon le climat. Ce type de sous-vêtement peut également être porté seul comme un haut ou bas simple ou bien en sous-couche, en appliquant le système des trois couches par exemple, avec une polaire et une veste par dessus pour gagner en chaleur par temps froid.

À titre indicatif, voici les grammages conseillés selon l’intensité de l’activité et le climat :

  • Autour des 150 g/m² : apport de chaleur plutôt faible. Sous-vêtements réservés à des randonnées et trekkings par temps doux ou chaud. Utilisable toute l’année pour un sous-vêtement manches longues et idéal pour les températures estivales pour un t-shirt.
  • Entre 200 et 250 g/m² : apport de chaleur important. Vêtements pour des randonnées et trekkings soutenus avec des températures froides ou en bivouac. Utilisable sur les quatre saisons.
  • Plus de 250 g/m² : Apport de chaleur très important. À utiliser pour des randonnées et trekkings hivernaux ou d’altitude par temps très froids ou en bivouac.

Sous-vêtement technique : mérinos ou synthétique ?

Le sous-vêtement technique, aussi appelé première couche, est spécifiquement conçu à partir de fibres ayant des propriétés supérieures à un vêtement classique dans le but de répondre aux besoins des sportifs. Il est donc adapté pour être performant, confortable et résistant.

Une bonne première couche doit être capable de bien gérer l’humidité, d’évacuer la transpiration rapidement et de sécher vite.

Il existe deux grande familles de sous-vêtements thermiques et techniques selon leur matière : ceux en fibres synthétiques et ceux en laine mérinos.

Lorsque vient le moment de s’équiper pour ses futures aventures de plein air, la question du choix de la matière de ses premières couches arrive aussi.

Quelles matières choisir pour ses sous-vêtements de randonnée ? Synthétique ou laine mérinos ?

Les sous-vêtements techniques en fibres textiles synthétiques sont souvent fabriqués à base de polyester réputé pour son excellente capacité respirante. À cela, s’ajoute parfois d’autres composants comme l’élasthanne pour une meilleure adaptation aux mouvements, l’acrylique pour la douceur et l’aspect infroissable, le polypropylène pour sa résistance et son hydrophobie.

Ce type de vêtement de randonnée a l’avantage de sécher plus rapidement que la laine mérinos. En revanche, le synthétique a le gros inconvénient de moins bien gérer les variations de températures et la transpiration. On se retrouve donc très souvent à sentir mauvais très rapidement, ce qui n’est franchement pas agréable lorsqu’on part sur un long trek.

Autre critère différenciant, le prix. Globalement, les sous-vêtements en fibres synthétiques sont moins chers que ceux en laine mérinos, mais attention, la qualité et le confort ne sont pas les mêmes non plus. Par ailleurs, dès que l’on monte en gamme sur les produits synthétiques, les prix sont très similaires.

Enfin, d’un point de vue écologique, les fibres synthétiques sont issues de l’industrie pétrochimique alors que la laine mérinos, comme vu précédemment, provient d’une ressource naturelle et ne demande pas de gros moyens pour la récolter.

Ce sont principalement ces critères qui font la différence entre ces deux matières pour un vêtement de première couche. Pour ce qui est de la gestion des odeurs, la thermorégulation et le confort, la laine mérinos tire largement son épingle du jeu !

OGARUN, la marque française de sous-vêtements outdoor en laine mérinos éco-conçus

OGARUN est un peu le Icebreaker français. Jeune marque arrivée sur le marché français en 2019, elle propose une gamme de vêtements thermiques en laine mérinos pour les sports de plein air comme la randonnée, le ski alpin, le ski de randonnée, le VTT, la course à pied… Des premières couches pour l’hiver, des t-shirts mérinos pour l’été, des collants thermiques et culottes, toujours en laine mérinos. Jean-Charles, le fondateur, a à cœur de proposer des produits de haute qualité et performants tout en respectant des valeurs éthiques et un engagement fort envers l’environnement.

C’est ce qui nous a particulièrement attirées chez cette marque !

« 85% du prix de vente de nos produits irrigue l’économie française »

OGARUN, marque française de vêtements de sport outdoor en laine mérinos, locaux et durables

Comme OGARUN le mentionne si bien et en toute transparence sur son site : « 85% du prix de vente de [leurs] produits irrigue l’économie française ». Et pour cause, la grande majorité du processus de fabrication est faite en France et le maximum de détails a été pensé pour avoir un impact environnemental limité. Et ça se voit dès la réception du colis avec un paquet Hipli réutilisable ! Un concept que nous avons découvert à travers OGARUN et pour lequel on adhère complètement ! Il suffit simplement de redéposer l’emballage réutilisable dans une boîte aux lettres La Poste et c’est reparti pour de nouveaux envois ! Génial, non ? 🙂 C’est donc une marque authentique que nous avons découvert, avec un bel engagement à travers l’éco-conception .

Nous avons testé deux hauts de leur gamme, le base-layer femme -10° +10°C et le sous-vêtement manches longues femme 10°-20°C. Nous partageons notre retour d’expérience en vidéo.

OGARUN - Test t-shirts en laine merinos

Alors, convaincu par la laine mérinos pour vos prochaines aventures ?

Personnellement, nous pourrions difficilement nous passer de nos premières couches en mérinos pour nos randonnées, treks et bivouac, été comme hiver.

Cet article est sponsorisé par OGARUN. Nous restons entièrement libres et authentiques dans nos propos.


D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Pourquoi choisir des sous-vêtements techniques en laine mérinos pour ses randonnées en hiver ? On vous dit tout ! #merinos #randonnee
Pourquoi la laine mérinos est-elle top pour la randonnée et le trekking ? Voici ce que vous devez savoir sur les vêtements en laine mérinos pour la randonnée. #merinos #randonnée #trekking
Les avantages de la laine mérinos pour les vêtements de randonnée expliqués dans cet article. #merinos #randonnée #trekking
Laine mérinos ou synthétique ? Quelle matière choisir pour ses vêtements techniques de randonnée ? On vous dit tout ! #merinos #randonnée

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Enora

Créatrice de contenu web et consultante en stratégie digitale le jour. Blogueuse et photographe passionnée la nuit. Parfois l'inverse ou les deux en même temps. Curieuse par nature, je me nourris des découvertes et rencontres qui se présentent sur mon chemin. J'aime voyager, randonner et partager. Toujours à la recherche de ce qui me fera me sentir vivante et sortir de ma zone de confort. Ce blog voyage et randonnée est là pour partager avec vous mes expériences avec comme fil rouge le respect de notre belle planète.

Cet article a 4 commentaires

  1. Avatar

    Je ne pratique la randonnée qu’occasionnellement mais j’ai pu retenir certaines leçon et notamment que l’habillement n’est pas à laisser au hasard. Article hyper complet, merci beaucoup de mettre en avant une jeune marque Française, ça me donne même des idées pour des cadeaux de Noël tout ça … 😉

    1. Enora
      Enora

      L’habillement est effectivement très important pour être à l’aise tout le long de sa randonnée ! 🙂 Merci pour ton commentaire et ravie que cet article t’ai plu et te soit utile ! Cette marque a été une très belle découverte ! 🙂

  2. Avatar
    Luc

    Intéressant, merci pour tous ces conseils !

  3. Avatar
    Alexandre

    Salut Énora,

    Écoute, je vais être honnête avec toi, je n’ai jamais fait de randonnée de ma vie ! Habitant près de la mer, le point culminant de ma ville natale ne dépasse pas quelques mètres ahah !
    En revanche, j’aime la construction de ton article, tes photos et ta manière de présenter les choses.
    Sincèrement bravo pour ton article !

    À l’avenir, si je veux m’évader le temps d’un instant, je n’hésiterais pas à faire un tour sur ton blog.
    La bise !

    Ps : tu as un nouvel inscrit à ta newsletter

Laisser un commentaire