Loading...
Tour du Mont-BlancTreksTreks et randos

Tour du Mont-Blanc : si c’était à (re)faire…

TMB - Val d'Aoste - Italie

Comme je vous disais dans notre Bilan du Tour du Mont-Blanc, juste après avoir terminé, je commençais déjà à regarder les étapes que je ferais si c’était à refaire, et surtout, lorsqu’on le refera !! Le Tour du Mont-Blanc, ce n’est pas juste un sentier, c’est un GR avec plusieurs variantes possibles, et parfois des variantes avec des paysages à couper le souffle. Pour cette première fois, nous avions décidé de suivre le GR de base, le GR TMB initial, mais je pense qu’il est intéressant de le refaire en prenant les variantes, ou de le faire en choisissant les bonnes variantes si on trouve les informations nécessaires sur le sujet. Dans cet articles je vais donc vous parler de la manière dont on s’y prendrait pour le refaire, la longueur des étapes, quelles variantes et pourquoi ? J’espère donc vous aider à planifier vos étapes du mieux possible pour vous lancer et faire le Tour du Mont-Blanc à votre tour.

 

Récapitulatif Tour du Mont-Blanc 2017

Pour commencer, je vous récapitule notre trek de juin, vous pourrez plus facilement vous référer à ces informations lorsque je vous dirai comment je ferais une prochaine fois et pourquoi.

 

En marche vers l'aiguillette des Posettes
En marche vers l’aiguillette des Posettes

 

Vous êtes en train de préparer votre Tour du Mont-Blanc ? Vous prévoyez de le faire prochainement ?

On a besoin de vous ! Soucieuses d’apporter le maximum d’informations aux randonneurs, nous cherchons à maintenir notre contenu à jour et à l’enrichir. Nous serions donc ravies d’avoir votre retour d’expérience suite à votre trek. Pour cela, n’hésitez pas à revenir par ici pour remplir ce questionnaire et partager votre expérience, ça vous prendra 2 minutes. Votre expérience pourra sûrement être utile aux autres ! 🙂

 

Itinéraire pour (re)faire le Tour du Mont-Blanc

C’est partie, je vais vous parler de l’itinéraire prévisionnel mis en place si on devait refaire le Tour du Mont-Blanc un jour, ce qui arrivera j’espère ! 🙂

 

Vers Aiguillette d'Argentière - Tour du Mont-Blanc, France
Aiguillette d’Argentière

 

Déjà, nous avons réalisé une chose lors de notre première expérience : certaines étapes étaient trop longues et nous prenions moins le temps de profiter des paysages, de faire de belles photos et de filmer correctement. Donc nous estimons que le temps moyen d’une étape pour nous serait de 6h environ.

Jour 1 : Comme pour le premier TMB, nous partirions des Houches pour commencer au plus simple. Seulement, nous ne rejoindrions pas les Contamines-Montjoie. Nous prendrions la variante par le Col du Tricot à partir du Col de Voza et nous nous arrêterions aux chalets de Miage.

  • 6h35 de marche.
  • Dénivelé + : 1210 m. Dénivelé – : 631 m.
  • Nuit en bivouac aux chalets de Miage.

Nous prendrions cette variante car même si le GR original est sympathique, il est aussi plutôt simple (sauf la première partie depuis Les Houches jusqu’au Col de Voza qui peut parfois surprendre) et monter jusqu’au col du Tricot nous donnerais un autre point de vue sur les montagnes et nous ferais prendre pas mal de hauteur.

Jour 2 : Depuis les chalets du Miage, nous rejoindrions les Contamines-Montjoie puis nous prendrions la direction du Col du Bonhomme, mais pour nous arrêter à La Balme cette fois-ci.

  • 5h10 de marche.
  • Dénivelé + : 703 m. Dénivelé – : 556 m.
  • Nuit en bivouac près du refuge.

Nous nous arrêterions à La Balme pour ne pas faire une étape à rallonge pour ce deuxième jour car nous voulons ensuite prendre une autre variante avant le refuge du Col de la croix du Bonhomme. Car si nous montons jusqu’au refuge du Col de la Croix du Bonhomme qui serait l’endroit le plus probable pour nous installer pour la nuit, ça nous ajouterait 3h de marche environ et nous arriverions à 8h de marche dans la journée.

Jour 3 : Depuis La Balme, nous rejoindrions les Mottets en prenant la variante par le Col des Fours. Cette variante est réputée pour être superbe, mais attention, à ne pas faire par mauvais temps et mauvaise visibilité !

  • 5h45 de marche.
  • Dénivelé + : 1040 m. Dénivelé – : 876 m.
  • Nuit en bivouac non loin du refuge des Mottets si possibilité.

Cette variante, nous en avons tellement entendu parler lorsque nous faisions le TMB que nous nous étions promis de la refaire la prochaine fois. Il faudra juste espérer que le temps sera avec nous…

Jour 4 : Nous partirions donc des Mottets pour rejoindre Praz-Neyron, en Italie. Cette étape est intéressante et plutôt « tranquille » si ce n’est pour la montée du Col de la Seigne, mais la vue qui attend tout randonneur en haut de ce col vaut largement la peine.

  • 6h05 de marche.
  • Dénivelé + : 1101 m. Dénivelé – : 538 m.
  • Nuit en refuge/gîte.

Nous préfèrerions nous arrêter ici pour s’économiser pour le lendemain, même si techniquement, nous pourrions pousser encore un peu pour arriver jusqu’à Dolonne. Le seul problème est que la descente est plutôt longue et difficile pour les petites jambes et avec la montée puis descente du Col de la Seigne plus tôt dans l’étape, il serait plus intéressant de s’arrêter là pour ne pas terminer la journée sur les rotules.

Jour 5 : Départ de Praz-Neyron pour monter jusqu’au Col Sapin en passant par Dolonne et Courmayeur, car il n’y a pas d’autre choix, et en déviant du GR principal une fois arrivé au refuge Bertone.

  • 7h05 de marche.
  • Dénivelé + : 1340 m. Dénivelé – : 785 m.
  • Nuit en bivouac vers le Col Sapin. En Italie, le bivouac est autorisé à une altitude de plus de 2500 m, mais aussi en s’installant au crépuscule et en repartant à l’aube.

Pour cette étape, nous voulions emprunter la variante de la Tête Bernarda après le refuge Bertone. Personne ne nous a dit de bien ou de mal de cette variante, nous ne saurions donc pas à quoi nous attendre, mais pour changer, nous pensons qu’il serait intéressant de l’emprunter.

Jour 6 : Nous continuerions la variante de la Tête Bernarda pour redescendre dans le vallon de Ferret pour ensuite monter direction le Grand Col Ferret et rejoindre le refuge de La Peule, en Suisse.

  • 6h50 de marche.
  • Dénivelé + : 1390 m. Dénivelé – : 1025 m.
  • Nuit au refuge de la Peule.

Le Bivouac est totalement interdit en Suisse et l’étape étant assez importante par rapport aux dénivelés, il est plus prudent de s’arrêter au refuge de la Peule et de profiter d’un bon repas et d’un lit plus confortable. C’est également bon pour le moral en milieu de trek ! 😉

Jour 7 : De la Peule, nous rejoindrions Champex-Lac. Ce serait le moment de faire la partie que nous avions du couper lors de notre premier Tour du Mont-Blanc dû à la surestimation de l’étape.

  • 6h de marche.
  • Dénivelé + : 405 m. Dénivelé – : 1016 m .
  • Nuit en camping à Champex-Lac.

Cette étape serait donc, pour les 2/3, une découverte. Et apparemment la marche dans la vallée pour ensuite remonter à Champex est plutôt sympathique.

Jour 8 : De Champex-Lac jusqu’au Col de la Forclaz. Oui, ce serait les mêmes point de départ et point d’arrivée que notre 6ème jour du premier TMB, excepté pour une variante, car nous ferions la réputée difficile mais magnifique Fenêtre d’Arpette. Attention cette fois-ci encore, cette variante est à faire par temps clair !

  • 6h55 de marche.
  • Dénivelé + : 1217 m. Dénivelé – : 1151 m.
  • Nuit en camping au Col de la Forclaz.

Nous espérons sincèrement que le jour où nous nous relanceront dans l’aventure, le temps sera au soleil, car faire cette variante serait certes difficile, mais apparemment la vue est tellement superbe en haut que nous y tenons vraiment.

Jour 9 : Du Col de la Forclaz à Tré-le-Champ, cette fois-ci, l’étape serait la même que la première fois.

  • 6h40 de marche.
  • Dénivelé + : 1098 m. Dénivelé – : 1207 m.
  • Nuit en camping près de l’Auberge de la Boërne, où nous étions lors de notre premier Tour du Mont-Blanc.

Rien de particulier pour cette étape excepté être près psychologiquement pour la descente jusqu’à Tré-le-Champ depuis l’aiguillette des Posettes car elle parait trèèèès longue.

Jour 10 : Au départ de Tré-le-Champ, nous ne prendrions pas le GR TMB qui passe par l’aiguillette d’Argentière, nous prendrions le GRP Tour du Pays du Mont-Blanc pour dévier et passer par le Lac Blanc. Nous rejoindrions ensuite La Flégère pour retomber sur le GR TMB. Mais pour ne pas faire une étape à rallonge encore une fois, nous marcherions 1h30 de plus pour rejoindre Les Praz-de-Chamonix et passer une nuit en Camping (car nous ne pourrions pas faire de bivouac dans la Réserve naturelle des Aiguilles Rouges où chez sa voisine, la Réserve naturelle de Carlaveyron).

  • 5h40 de marche.
  • Dénivelé + : 794 m. Dénivelé – : 1146 m.
  • Nuit en camping.

Une déviation intéressante car elle passe par le Lac Blanc que nous souhaiterions bien voir un jour et cette occasion-là serait parfaite ! 🙂

Jour 11 : Nous prendrions le téléphérique depuis Les Praz-de-Chamonix pour remonter à La Flégère (pour éviter de faire une étape de plus de 10h)… Depuis la Flégère nous prendrions la direction de la gare des Houches pour terminer ce trek.

  • 7h50 de marche.
  • Dénivelé + : 713 m. Dénivelé – : 1610 m.

Ce serait l’étape la plus longue de cette futur édition du Tour du Mont-Blanc, mais elle serait pourtant moins longue que deux étapes de notre premier TMB ! 🙂

 

Itinéraire-refaire-le-Tour-du-Mont-Blanc
Itinéraire (re)faire le Tour du Mont-Blanc

 

Comme vous pouvez le constater, il y aurait plusieurs nuits en tente au cours de ce TMB. J’avais proposé l’idée lorsque nous planifions notre premier Tour du Mont-Blanc vers février/mars 2017, mais au final et d’un commun accord, nous avions préféré opter pour passer toutes les nuits en refuges pour ce premier gros trek, pour ne pas se surcharger et voir de quoi nous étions capable. Nous souhaiterions vraiment avoir une expérience différente pour une prochaine fois, tout en profitant à nouveau des sentiers et des paysages que nous avons énormément aimé, et c’est pour ça que nous prendrions des variantes et notre tente ! 🙂

 

Col de la Seigne - Italie
Arrivées au Col de la Seigne, voilà la vue !! 🙂

 

Infos pratiques pour cette édition du Tour du Mont-Blanc

L’équipement

Pour ce Tour du Mont-Blanc, en plus de l’équipement de base prévue pour le TMB initial (voir article Préparatifs pour le Tour du Mont-Blanc), nous aurions également un complément de matériel pour les bivouacs.

 

MatérielInfos
Tentex1 (Ferrino ou MSR 2 places – Max 2,5 kg)
Tapis de solx2 (Thermarest Ridgerest)
Coussin gonflable (si nécessaire)x2 (1 Nature&Découverte – 1 Quéchua)
Réchaudx1 (Quechua)
Popotex1 Kit Laken (casserole + 2 assiettes, 2 gobelets, 2 fourchettes et 2 cuillères)
Sac de couchagex2 (Freetime Micropak 600D – 700g)
Pierre-feux1 Light My Fire
Kit de réparationx1 (2 aiguilles, fil solide, duck tape et mini pince multifonction)
Pelle (légère et pliable)x1 Sea to Summit
PQx2
Haut thermique manches longues (pyjama)x1 chacune
Collant thermique (pyjama)x1 chacune
Gant de toilette microfibre fait maisonx1 chacune
Gourde légère 1Lx1 (pour préparer les repas)
Repas adaptéPlus d’infos sur Randonner Malin

 

En bivouac

Bivouaquer requiert une préparation à part entière, aussi bien dans l’équipement qu’au niveau informatif. Il faut savoir que vous ne pouvez pas poser votre tente où bon vous semble. Il est nécessaire de connaître les réglementations de chaque pays/région/zone pour rester serein tout au long de votre trek.

En France, le bivouac est possible, mais attention aux conditions. Si vous êtes à proximité des refuges, contactez le gardien. Si vous êtes seul au milieu de nul part, soyez sûr que vous êtes à plus d’1h de marche des limites d’un parc ou d’un axe routier mais aussi, plantez votre tente au coucher du soleil et remballer au lever du soleil. Faites attention aux réserves naturelles, le bivouac est souvent interdit.

En Italie, le bivouac est interdit en dessous de 2500 m d’altitude et vous devez également voir avec les gardiens des refuges si vous souhaitez dormir à proximité d’un refuge.

En Suisse, autour du Mont-Blanc, le bivouac est interdit.

 

Trient Suisse
Village de Trient en Suisse

 

Pour vous convaincre et obtenir plus d’informations, veuillez suivre ce lien. Et bien sûr et en toutes circonstances, ramassez vos déchets et effacez toutes traces de votre passage. Protégeons l’environnement ! 🙂

Où bivouaquer pour cette édition du TMB ?

Nuit 1 : Refuge de Miage. Bivouac possible, demander tout de même au gardien.

  • Infos refuge :
  • Tél : 04.50.93.22.91
  • Tél Hors saison : 04.50.96.91.70
  • www.refugedemiage.com
  • Restauration
  • Ouvert du 1er Juin au 15 Septembre

Nuit 2 : Refuge de La Balme. Bivouac possible, voir le gardien au préalable.

  • Infos refuge :
  • Tél : 04.50.47.03.54
  • Tél hors saison : 04.50.47.17.05
  • refuge-labalme@outlook.fr
  • Restauration
  • Ouvert du 15 Juin au 15 Septembre

Nuit 3 : Refuge des Mottets : voir avec le gardien. Sinon bivouac dans le respect de la nature et des lois.

  • Infos refuge :
  • Tél : 04.79.07.01.70
  • www.lesmottets.com
  • Petit ravitaillement
  • Ouvert du 1er Juin au 15 Septembre

Nuit 4 : Camping/bivouac interdit dans cette zone. Praz-Neyron : Gîte Le Randonneur du Mont Blanc. Col de Chécrouit : Refuge Maison Vieille, 10 minutes plus tôt sur le sentier.

  • Infos gîte/refuge :

Gîte Le Randonneur du Mont Blanc

  • Tél : 00.39.349.536.88.98
  • www.randonneurmb.com
  • 18 places en dortoir + 2 chambres
  • Restauration typique
  • Ouvert du 20 Juin au 15 Septembre

Refuge Maison Vieille

Nuit 5 : Bivouac vers Col Sapin.

Nuit 6 : Nuit au gîte de la Peule car bivouac impossible. (Possibilité de poursuivre jusqu’à La Fouly (1h40 de marche) pour trouver un camping).

  • Infos refuge :
  • Tél : 00.41.27.783.32.79
  • 30 places en dortoir
  • Petite restauration
  • Ouvert de mi-juin à mi-septembre

Nuit 7 : Camping Champex-Lac.

  • Infos campings :

Camping Les Rocailles

Camping Relais d’Arpette

Nuit 8 : Camping au Col de la Forclaz.

  • Infos hôtel/camping :

Nuit 9 : Camping à Tré-le-Champ.

  • Infos refuge :

Gîte-refuge La Boërne

Nuit 10 : Camping aux Praz-de-Chamonix.

  • Infos camping :

Camping de la Mer de Glace

  • Tel : 04 50 53 44 03
  • Camping
  • Ouvert du 12 mai ou 5 octobre

Dans certains endroits, si vous souhaitez camper loin des refuges, c’est possible, en respectant les limites d’altitude et de distance par rapport aux routes et aux délimitations de parcs. Attention aux lois.

 

En refuge

Si vous prévoyez de faire le même itinéraire que nous, mais en refuge, je vous conseille tout d’abord d’aller voir l’article d’Enora : Les refuges du Tour du Mont-Blanc.

 

Bouquetin Col du Brévent - Tour du Mont-Blanc, France
Jeune bouquetin peu farouche au Col du Brévent

 

Et en plus, je vous propose une adaptation du programme pour pouvoir passer les nuits en refuges, car évidemment, vous ne pourrez pas passer certaines nuits dans les mêmes endroits si vous êtes en refuge ou si vous êtes en bivouac.

Les refuges pour cette édition du TMB

Nuit 1 : Chalets de Miage
Étape 1 identique à la notre :
• 6h35 de marche.
• Dénivelé + : 1210 m. Dénivelé – : 631 m.

  • Infos refuge :

Refuge de Miage

  • Tél : 04.50.93.22.91
  • Tél hors saison : 04.50.96.91.70
  • www.refugedemiage.com
  • 30 places en dortoirs + 2 chambres
  • Restauration
  • Ouvert du 1er Juin au 15 Septembre

Nuit 2 : Refuge de la Balme
Étape 2 identique à la notre :
• 5h10 de marche.
• Dénivelé + : 703 m. Dénivelé – : 556 m.

  • Infos refuge :
  • Tél : 04.50.47.03.54
  • Tél hors saison : 04.50.47.17.05
  • refuge-labalme@outlook.fr
  • Demi-pension chambres (2,4 ou 6 personnes) et dortoirs 12 place
  • Restauration
  • Réservation obligatoire
  • Ouvert du 15 Juin au 15 Septembre

Nuit 3 : Refuge des Mottets
Étape 3 identique à la notre :
• 5h45 de marche.
• Dénivelé + : 1040 m. Dénivelé – : 876 m.

  • Infos refuge :
  • Tél : 04.79.07.01.70
  • www.lesmottets.com
  • 80 places en dortoirs et chambres de 2
  • Petit ravitaillement
  • Ouvert du 1er Juin au 15 Septembre

Nuit 4 : Gîte au hameau de Praz-Neyron
Étape 4 identique à la notre :
• 6h05 de marche.
• Dénivelé + : 1101 m. Dénivelé – : 538 m.

  • Infos gîte :

Gîte Le Randonneur du Mont Blanc

  • Tél : 00.39.349.536.88.98
  • www.randonneurmb.com
  • 18 places en dortoir + 2 chambres
  • Restauration typique
  • Ouvert du 20 Juin au 15 Septembre

Nuit 5 : Refuge Bertone
Changement dans l’étape 5 :
• 4h40 de marche
• Dénivelé + : 779 m. Dénivelé – : 687 m.

  • Infos refuge :
  • Tél : 00.39.0165.84.46.12
  • www.rifugiobertone.it
  • 60 places en dortoirs et chambres
  • Restauration
  • Ouvert du 1er Juin au 30 Septembre

Nuit 6 : Refuge Elena
Changement dans l’étape 6 :
• 4h50 de marche
• Dénivelé + : 611 m. Dénivelé – : 552 m.

  • Infos refuge :
  • Tél : 00.39.0165.84.46.88
  • www.rifugioelena.it
  • 127 places en dortoirs et chambres
  • Restauration
  • Ouvert du 15 Juin au 15 Septembre

Nuit 7 : Hôtel à Champex (arrêtez vous à La Fouly si votre condition ne permet pas de pousser si loin et prévoyez peut-être une journée de plus dans votre itinéraire pour marcher de La Fouly à Champex)

Si arrêt à La Fouly :
– 3h55 de marche
– Dénivelé + : 483 m. Dénivelé – : 927 m.

  • Infos hôtel :

Hôtel Edelweiss

  • Tél : 00.41.27.783.26.21
  • www.lafouly.ch
  • 70 places en dortoirs et chambres
  • Restauration
  • Ouvert du 1er Juin au 20 Septembre

Si arrêt à Champex :
– 8h15 de marche (Un peu plus dur, mais il suffit de bien se préparer mentalement et d’avoir eu un minimum d’entrainement physique au préalable. Soyez aussi sûr que vos pieds sont en bon état)
– Dénivelé + : 888 m. Dénivelé – : 1482 m.

  • Infos hôtel :

Relais d’Arpette

Pension en Plein Air

Auberge Gîte Bon Abris

Nuit 8 : Hôtel du Col de la Forclaz
Étape 8 identique à la notre :
• 6h55 de marche.
• Dénivelé + : 1217 m. Dénivelé – : 1151 m.

  • Infos hôtel :
  • Tél : 00.41.27.722.26.88
  • www.coldelaforclaz.ch
  • 37 places en dortoirs, 35 places en chambres
  • Restauration
  • Ouvert toute l’année

Nuit 9 : Tré-le-Champ
Étape 9 identique à la notre :
• 6h40 de marche.
• Dénivelé + : 1098 m. Dénivelé – : 1207 m.

  • Infos refuge :

Gîte-refuge La Boërne

  • Tél : 04.50.54.05.14
  • www.la-boerne.fr
  • 31 places en dortoir
  • Réservation obligatoire
  • Restauration
  • Ouvert toute l’année

Nuit 10 : Les Praz-de-Chamonix
Étape 10 identique à la notre :
• 5h40 de marche.
• Dénivelé + : 794 m. Dénivelé – : 1146 m.

Infos hôtels :

Arrivant en ville, vous trouverez plusieurs établissement et campings vous accueillant aux Praz-de-Chamonix, par exemple :

 

Livres et liens utiles pour (re)faire le Tour du Mont-Blanc

TopoGuide du Tour du Mont-Blanc de la FFRandonnée. Le guide à avoir sur soi tout au long de votre trek. Pas besoin de louer les services d’un guide, ni besoin d’une boussole ou de cartes en tout genre, mais n’oubliez pas ce topo-guide en partant !

Randonnée – Préparez vos voyages ! de Sylvain Bazin. Ce livre est des plus intéressant pour se préparer avant un long trek, que ce soit pour l’équipement, la logistique ou le physique. Bonus : quelques randonnées autour du monde.

Le Guide du parfait randonneur d’Eric Montigny. Ce petit guide ne paye pas de mine mais nous fournit des informations intéressantes et utiles. Certaines que l’on connait déjà, mais il y a des petites astuces en tout genre qui peuvent servir.

Randonner, un apprentissage de Pierre Macia. Un autre livre et d’autres informations. Intéressant, peut être utile.

Retrouvez plus d’infos en tout genre sur les sites Autour du Mont-Blanc et chamonix.net.

 

Les Géonautrices - Lac Chécrouit, Italie
Les Géonautrices – Lac Chécrouit, Italie

 

Nous avons été heureuses de partager toutes les informations nécessaires pour bien appréhender votre Tour du Mont-Blanc, que ce soit dans la préparation pré-TMB ou les conseils et idées que nous pouvons vous apporter post-TMB. Avec cet article, nous concluons cet épisode du Tour du Mont-Blanc 2017, mais n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions à nous poser, nous serons heureuses de vous répondre. 

 

Retrouvez tous nos articles sur le Tour du Mont-Blanc en suivant ce lien : GR Tour du Mont-Blanc

 

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Suivez-moi

Candie

Je voyage depuis des années, voyage au long court en backpacking, voyages courts près de chez moi, expatriations, et je ne m'en lasse pas ! Ce qui me fait vibrer dans tout ça : la nature et les rencontres !
Mais aujourd'hui, la planète est en danger et nous sommes tous responsables. Mon but est donc de partager et d'échanger pour qu'ensemble on se dirige vers un tourisme éco-responsable et un plus grand respect de notre habitat, Terre Mère.
Candie
Suivez-moi
16 comments
  1. Avatar
    Aurélie

    Un grand merci pour cet article, vers lequel je vais sans doute revenir dans les prochaines semaines ! Je voudrais en effet faire le tour du mont Blanc en solo en juillet prochain, et je trouve très intéressant d’avoir votre retour sur vos étapes et sur ce que vous feriez autrement. Déjà, votre article me conforte dans l’idée de prévoir au moins 10 jours… j’aime bien prendre mon temps, et une semaine ça va me faire trop courir. Merci encore !

    1. Enora
      Enora

      Bonjour Aurélie et ravies que nos articles puissent t’être utiles ! 🙂 Effectivement un minimum de 10 jours pour faire le TMB est mieux pour éviter de faire de trop grosses journées et pour prendre son temps. N’hésite pas si des questions te viennent à l’esprit au fur et à mesure de ta préparation.

  2. Avatar
    seb

    bonjour,et encore merci pour avoir partagé votre aventure ,plein de détail utile !!Je prépare mon tour du mon blanc pour septembre 2019 qui se fera sur 2 ans (raison professionel oblige)je compte parti des houches jusqua courmayeur pour la premiere étape 5 jours…je pense que votre 2 eme parcours retour expérience » si c étai a refaire » me conviendrai.
    Est ce q uil est facile de suivre ce parcours en suivant simplement le balisage(pancarte) ou faut il bien le tracer sur une carte (vu que cest une variante)?pour le jour 5 si je m arrete a courmayeur combien cela me fait de temps de marche?
    je vous remercie d avance pour votre réponse amicalement seb

    1. Candie
      Candie

      Bonjour Seb et merci pour ton commentaire !
      Les variantes étaient toutes indiquées par des panneaux pendant le trek, tout comme le tracé original. Ce que je te recommande, c’est d’acheter le topo-guide officiel du TMB : https://boutique.ffrandonnee.fr/topoguide-tour-du-mont-blanc-2, ça permet de trouver les infos lorsqu’on a un doute, ce qui arrive même sur le tracé de base parfois.
      Par contre comme nous n’avons pas refait le TMB depuis 2017, nous n’avons pas encore pris les variantes. Je ne sais donc pas combien de temps de marche tu aurais pour terminer à Courmayeur lors de ton 5ème jour. À vue d’œil, en regardant la carte et si tu t’inspires vraiment de l’itinéraire qu’on suivrait si on le refaisait, donc en partant de Praz-Neyron, je dirais 30 à 45 minutes de marche environ, peut-être 1h, mais pas beaucoup plus.
      En espérant que ces infos te serviront !

  3. Avatar
    Seb

    Merci candie pour ta réponse votre blog est vraiment la référence pour préparer au mieux le tmb!!comme je vous ai dit je le fait en 2 fois ..arret courmayeur la 1ere année je pense faire la 5eme étape au complet et redescendre sur courmayeur le 6 eme jour quand pensez vous ?refuge bertone courmayeur a votre avis combien de temps de marche??est ce judicieux ?comme ça il me restera 6 jours la 2 eme année…merci après votre réponse je vous laisse tranquille…lol

    1. Candie
      Candie

      Salut Seb, c’est super sympa, on apprécie ton compliment !! Mais t’inquiète, tu ne nous dérange pas !
      Je pense que si tu pars relativement tôt de Praz-Neyron, tu auras le temps de monter au refuge Bertone et redescendre à Courmayeur.
      Je ne me souviens plus du temps exact que nous avions mis sur cette portion, en plus elle avait été un peu chaotique pour nous (la descente de Praz-Neyron a Courmayeur, les marches sont hautes et j’ai eu mal aux genoux car je suis petite et ça me faisait de gros coups puis on a cafouillé dans Courmayeur ce qui nous a fait perdre du temps et ensuite la montée est rude jusqu’au refuge, on en avait plein les pattes lol), mais les guides estimes 1h30 de marche entre Courmayeur et Bertone donc tu devrais être tranquille, ça restera une courte étape !
      À bientôt

  4. Avatar
    Niko

    Bravo à vous deux pour ce récit et votre aventure.

    Petite précision, même si tu as dû trouver la réponse depuis le temps, le fameux « pansement » à chauffer pour protéger les ampoules, c’est un « Compeed » (https://www.compeed.fr).

    Ce truc m’a sauvé plus d’une fois, notamment sur une marche de nuit sur le Merapi en Indonésie, et sur un trek de 4 jours en autonomie complète, hors saison, en Islande.

    C’est le PREMIER truc que je mets dans mon sac quand je pars en trek.

    Encore bravo.

    1. Enora
      Enora

      Merci Niko pour ton commentaire et pour la précision pour les pansements !! A vrai dire, je n’avais pas vraiment trouvé la réponse encore depuis ce temps. ^^ J’avais trouvé un type de pansement qui m’avaient bien aidé à cicatrisé ensuite et qui avait pas trop mal fonctionné également pour le même type d’ampoule lors d’une rando mais ce n’était pas encore le top. Je testerai donc ces pansements Compeed la prochaine fois que je me retrouve avec des ampoules (en espérant que ça ne soit pas de si tôt quand même ^^) pour voir si ça marche bien et si ça tient bien surtout. Merci beaucoup !! 🙂

  5. Avatar
    Matisse

    Bonjour!
    Super retour d’expérience !
    Ca me motive encore plus pour le faire cet été!
    Seulement doit-on réserver à l’avance “des places” dans les refuges (comme celui en Suisse) ?

    Merci encore !

    ⛰⛰⛰⛰

    1. Candie
      Candie

      Bonjour Matisse !!
      Super, nous sommes contentes d’avoir pu te donner la motivation d’y aller !
      Il est en effet plus prudent de réserve tous les refuges à l’avance, surtout pour l’été. Ne tarde pas trop d’ailleurs, par exemple nous avions réservé en février pour faire le TMB en juin (en 2017), et il me semble qu’un ou deux refuges étaient déjà plein.
      N’hésite pas si tu as d’autres questions, sinon on te souhaite un beau trek !

  6. Avatar
    Anthony

    Hello !

    Bravo pour votre blog et toutes ces informations sur votre retour d’expérience.
    Concernant vos problèmes d’ampoules, avez-vous testé la crème NOK (ou équivalent) pour tanner la peau de vos pieds et minimiser ainsi le frottement ?
    Je pratique le trail, c’est une crème que nous utilisons beaucoup sur des trails longs…

    Bien à vous

    1. Candie
      Candie

      Bonjour Anthony !

      Merci pour ton commentaire, c’est très appréciable.

      Nous ne connaissons pas la crème NOK ou ce type de crème, mais le principe nous intéresse. Nous allons nous renseigner et tester pour notre prochain trek fin Aout. En tout cas merci beaucoup pour l’information !!

      En te souhaitant une très bonne journée.

  7. Avatar
    Marion

    Bonjour, quel plaisir de lire votre blog ! On y trouve tout! Nous sommes deux amies à partir faire le TMB en septembre, et nous pensions faire le TMB sur 11 jours avec le tracé basique, mais en lisant votre retour d’expérience et les variantes, je me tâte! Est ce que vous pensez que pour un premier TMB il est judicieux de suivre les étapes de votre tracet « à refaire » ou le classique ?

    1. Candie
      Candie

      Salut Marion et merci pour ton commentaire !
      Je pense honnêtement que vous pouvez vous lancer sur les variantes même si c’est votre premier TMB. Bien sûr, nous ne connaissons pas les variantes nous-même, mais nous avons croisé du monde au cours du trek qui en faisaient et les retour était positif. Il y en a peut-être deux qui sont plus difficiles que d’autres et une qui est à éviter si vous avez du mauvais temps (de mémoire c’est celle qui évite le refuge du Col de la Croix du Bonhomme). Si vous vous préparez correctement pour les plus dures et que vous gérez les autres en fonction du temps, je ne pense pas que vous allez avoir de problèmes. Au pire, si vous ne voulez pas toutes les faire, choisissez celles qui vous intéresses le plus comme ça vous aurez une grosse partie du TMB original et puis quelques variantes inclues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
La Vallée de Chevreuse et son Abbaye des Vaux de Cernay
10 incontournables en Argentine
Économiser pour voyager
Ou partir en automne