Loading...
Carnet de voyageNos projets

Objectif Tour du Mont-Blanc (GR®TMB)

Objectif 2017 : GR®TMB

Cette année 2017 est l’année d’un projet trek très important pour nous. Nous avons pour but de faire le Tour du Mont-Blanc en Juin à travers le GR®TMB… Le Tour du Mont-Blanc quoi ! Ce n’est quand même pas rien quand on y pense.

 

  • Mise à jour : Objectif atteint ! Nous avons fait le Tour du Mont-Blanc !

Retrouvez tous nos articles utiles et récit d’aventure à la fin de cet article. Bonne lecture 😉

 

Pourquoi le Tour du Mont-Blanc

Depuis que je connais ma meilleure amie (ça fait un peu plus de 10 ans), on se dit qu’il faut qu’on se fasse une grande randonnée ensemble. La vie, les voyages, le boulot et tout le train train nous ont jusque là empêchés de mener ce projet à terme. Mais en 2016, nous en avons reparlé et cette fois, nous avons décidé de ne pas lâcher l’affaire. Il fallait faire beaucoup plus que d’en discuter… Elle, étant en Haute-Savoie actuellement, c’est naturellement que le choix c’est fait pour le sentier du Tour du Mont-Blanc.

Suite à cette décision, j’ai demandé à Enora si elle voulait se lancer dans l’aventure avec nous et sa réponse à été positive.

Nous avons donc fixé cet objectif pour le mois de juin 2017 !

 

Le GR®TMB

Le GR du Tour du Mont-Blanc c’est donc : trois pays, 10 000 m de dénivelé et une dizaine de jours de marche sur 170 km. Le sentier passe dans les montagnes et vallées de la Savoie et Haute-Savoie, dans la vallée de l’Aoste en Italie et dans le Valais en Suisse.

 

Préparation

Mais, comme nous avons pu le voir, le sentier de Grande Randonnée du Tour du Mont-Blanc, ce n’est pas juste une promenade de santé à faire en basket. Il va falloir se préparer un minimum.

Dans les prochains mois, le but va donc être la préparation. Nous allons aller courir plusieurs fois par semaine, randonner certains weekends ainsi que plusieurs jours d’affilés dès que ce sera possible. Il faudra également se muscler pour être capable de porter un sac à dos, rempli pour un trek de plusieurs jours avec des étapes en refuges, sans que ce soit inconfortable.

Il va également falloir planifier les étapes, réserver les refuges et préparer le matériel nécessaire à de la grande randonnée.

 

Histoire du GR®TMB

En 1947, le Comité National des Sentiers de Grande Randonnée (CNSGR) est créé (ancêtre de l’actuelle Fédération Française de Randonnée) et les GR® voient le jour.

Entre 1950 et 1952, c’est le Tour du Mont-Blanc qui est né après quelques reconnaissances par un groupe que Marc de Seyssel (du CNSGR de Savoie) dirige.

A partir de là, ce sont cinquante années d’aménagements, de modifications et de balisage, pour rendre le sentier plus accessible, plus agréable et plus sûr.

C’est en 1974 qu’une collaboration transfrontalière avec la Suisse et l’Italie se met en place. Le GR®TMB d’aujourd’hui…

 

Alors voilà, la motivation est là, nous avons 5 mois pour nous préparer ! GR®TMB nous voilà !

Continuez à nous suivre pour la suite du projet Tour du Mont-Blanc. On vous parle plus en détails de la préparation nécessaire à ce type de challenge, que vous soyez débutant comme Enora ou à un niveau plus avancé comme moi.

 

Les articles utiles à lire pour préparer le GR Tour du Mont-Blanc :

 

Avez-vous déjà fait un trek de ce genre en France ou ailleurs ? Laissez-le nous savoir dans les commentaires, nous serons ravis d’en savoir plus… 🙂

Candie
Suivez-moi

Candie

Je suis atteinte du syndrome aigu de la bougeotte et ayant la chance de voir plein de choses, je souhaite les partager avec vous.
Candie
Suivez-moi

Les derniers articles par Candie (tout voir)

8 comments
  1. Mamar

    Oooh quel joli blog ! J’espère lire plein d’articles comme celui-ci et ceux qui vont suivre. Des conseils utiles et avisés. Me tarde de les.mettre en pratique à mon tour 😉

  2. Sandrine

    Voilà un projet qui est fort intéressant !
    170 km sur une dizaine de jours soit grosso modo 6h de marche/jour. Je serais curieuse d’avoir un retour sur la gestion de la nutrition.
    J’aurais sûrement d’autres questions entre temps. 😉

    1. Candie
      Candie

      Oui, c’est à peu près ça pour le planning qu’on vient d’ébaucher. Pour le reste on en reparlera dans des articles (préparation matériel et physique), et n’hésites pas à poser les questions. Tu sais où me trouver !! 🙂

  3. Sandrine

    Oui j’hésiterais pas pour les questions 😉
    Si je peux me permettre une remarque sur un retour d’expérience de ma dernière randonnée de 6h20, n’hésitez pas à vous entraîner en dénivelé négatif. C’est là que ça tape sur les articulations avec le poids du sac en plus.
    10 000 m de dénivelés j’imagine que c’est le cumul positif/négatif.
    Vous avez le profil de chaque journée ?

    1. Candie
      Candie

      Merci pour la suggestion. On ira s’entrainer dans les Pyrénées plusieurs fois d’ici à juin et parfois sur plusieurs jours pour bien ce mettre en jambe, en dénivelé positif et négatif. Il faut ce qu’il faut ! 🙂
      C’est ça pour les 10 000 m de dénivelé ! J’ai fait le calcul du profil journalier oui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

La sélection des Géonautrices
Nos livres voyage
Les aventuriers qui font rêver les Géonautrices
Top-15-Treks
error: Content is protected !!