Loading...
Amérique du SudArgentineDestinations

Bilan de nos volontariats en Argentine

Volontariat - Monte Hostcamp

Nous avons passé un peu plus de 8 mois en Argentine. Sur ces 8 mois, nous avons passé 9 semaines de volontariats pour trois projets différents, mais tous ayant un intérêt écologique. Nous avons appris de nouvelles choses, une nouvelle langue, aidé des gens intéressants, nous avons parfois beaucoup rigolé et une fois nous aurions dû partir plus vite de là où nous étions. Aujourd’hui nous faisons le bilan de ces 9 semaines de volontariat que nous avons trouvé grâce au site Workaway.

 


Plus d’infos sur le pays sur notre guide de voyage en Argentine.


 

*Certaines photos sont moins représentatives du travail à faire sur place et plus de l’ambiance qu’il y avait lors de notre passage.

 

Pour la petite histoire

Notre idée en arrivant en Argentine était de faire du volontariat presque directement. Ce que nous n’avions pas réalisé, c’est que nous allions mettre les pieds dans le pays en plein été et donc en pleine saison touristique. Les hôtes sur workaway avaient donc déjà leur lot de volontaires et tout était booké depuis plusieurs semaines. Pour notre part et comme c’était notre première fois à nous lancer dans ce genre d’expérience, nous nous sommes dit que nous allions commencer à faire des demandes une fois sur place, il était donc trop tard pour le premier mois de voyage. Leçon retenue !

 

Conseil
Si vous voulez faire du volontariat, peu importe la période, commencez à démarcher environ un mois à l’avance, surtout si vous demandez à des hôtes populaires avec des projets intéressants. Certains hôtes ne sauront peut-être pas encore où ils en seront pour après, mais la plupart s’organisent pour recevoir leurs volontaires.

 

Premier volontariat : Un mois à El Bolson, dans le nord de la Patagonie

Notre premier volontariat était donc à El Bolson. Nous avons aidé un jeune couple à faire des finitions sur leur maison écologique. Nous avons fait du « barro », un mélange d’argile, paille, sable affiné et eau pour créer un mélange « boueux » que nous appliquions sur les murs pour faire les couches centrales.

Nous les avons aidé à avancer sur deux pièces qu’ils étaient en train de terminer.

En plus de l’expérience de la construction qui a été intéressante et nous a permis d’apprendre quelques techniques pour des constructions écologiques, nous avons vécu une très bonne expérience humaine.

 

 

Le couple chez qui nous étions, deux argentins super gentils, étaient également musiciens. Elle, flûtiste de formation et professeur de musique et lui, guitariste manouche. La musique était donc omniprésente dans notre univers pendant un mois car soient ils en écoutaient, soit ils jouaient ensemble ou séparément, soit avec un ami à eux, guitariste également et luthier, qui venait nous aider pour travailler sur la maison.

Une particularité qui a également rendue ce premier volontariat super sympa et qui en tant que français est souvent important pour nous : la nourriture. Ils mangeaient très bien. Les produits qu’ils achetaient étaient de qualité et comme ils avaient tendance à manger végétarien, nous étions tombées au bon endroit !! Youpi…

 

Second volontariat : deux semaines à Las Vegas, à l’ouest de Mendoza

Ce second volontariat a été intéressant, mais pas pour l’expérience humaine ! Loin de là. Notre hôte était en freestyle totale, ce qui parfois peut marcher, mais pas là. Nous avions clairement l’impression qu’il profitait d’avoir des volontaires pour que le travail soit fait gratuitement, mais pas forcément pour l’échange.

Nous faisons personnellement le choix de faire du volontariat pour l’apprentissage et pour l’expérience humaine.

 

 

Ce qui a été sympa cette fois-là était que nous mettions nos compétences (design, photo et vidéo) au service du site de notre hôte. Enora a designé le logo de son site et a aidé avec la mise en page alors que de mon côté j’ai filmé et monté une petite vidéo pour ses réseaux et j’ai fait des photos pour son site.

La deuxième et meilleure chose de ce volontariat pour nous et particulièrement pour moi qui suit une graaaannnde amoureuse des chiens étaient que la chienne de notre hôte avait eu 12 chiots environ 15 jours avant notre arrivée.

J’ai donc passé 14 jours à nourrir les chiots chaque jour, à les câliner et à les voir grandir. Je ne vous raconte pas par contre la déception de les laisser. Je voulais vraiment partir avec un d’eux, mais cela n’aurait pas été raisonnable dans notre situation et avec notre manière de voyager actuelle…

 

Troisième volontariat : trois semaines à Santa Rosa de Calamuchita, au sud de Cordoba

Ce volontariat était clairement le meilleur des trois ! Autant pour l’expérience que pour la relation avec nos hôtesses…

Nous étions chez Lola et Anabella qui tiennent leur Estancia, La Perseverancia, dans le but d’en faire une auberge auto-suffisante en nourriture et en énergie, avec des systèmes de toilettes sèches et de récupération des eaux et des panneaux solaires pour l’électricité . L’idée est très intéressante.

 

 

Elles accueillent à l’auberge aussi bien des personnes ayant envie de passer quelques jours tranquilles à la campagne pour se ressourcer que des retraites spirituelles et de yoga. Elle propose également des workshops sur la permaculture, les énergies renouvelables, l’éco-construction, etc.

Si d’ailleurs vous organisez ce genre événements et que vous cherchez à proposer des stages à l’étranger et que vous avez besoin d’un lieu, n’hésitez pas à les contacter. Si vous connaissez quelqu’un qui cherche ce genre de lieu, n’hésitez pas à leur donner les contacts de Lola et Anabella.

 

Le cadre du lieu est paisible, agréable et Lola et Anabella dégagent une super énergie positive !

 

Contact de La Perseverancia
Site : http://www.laperseverancia.com.ar/
Facebook : https://web.facebook.com/laperseveranciaestancia/
Whatsapp : +54 9 351 592-2142

 

En dehors du projet, nous nous sommes énormément bien entendue avec les filles. Nous avons rigolé comme jamais, mangé comme des reines et en plus… Elles avaient 7 chiens et plusieurs chats dont le petit Tom qui était un amour !!

 

Les Argentins sont très ouverts au volontariat et vous trouverez de nombreuses propositions sur le site Workaway. Il y a de tout et tout le temps du moment que les propositions vous plaisent. Nous avons vraiment vécu de belles expériences et même reçu une bonne leçon avec notre volontariat à Mendoza. Nous recommandons ce mode de voyage en Argentine et attention, vous risquez d’y prendre goûts en supposant et croisant les doigts pour que vous tombiez sur de bonnes personnes.

 


Autres articles qui pourraient vous intéresser sur l’Argentine :


 

Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

 

Tu as aimé Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Candie
Suivez-moi

Candie

Je suis atteinte du syndrome aïgu de la bougeotte depuis de nombreuses années. J'aime partager mes découvertes et tout ce que je peux avec vous pour que vous puissiez bien vous préparer pour profiter à 200% de vos voyages et de vos treks !
Candie
Suivez-moi
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
Accessoires de voyage
Économiser pour voyager
Mont-Blanc du Tacul, Aiguille du Midi
%d blogueurs aiment cette page :