Loading...
(É)Co-responsabilitéCarnet de voyage

Comment réduire ses déchets en voyage ?

Déchets au Népal - Katmandou

La planète croule sous les déchets et si les lobbys et gouvernements n’avancent pas, il n’empêche en rien à l’individu de se prendre en main pour réduire son impact environnemental personnel. Ce n’est pas forcément simple lorsque l’on se lance dans le mode de vie zéro déchet, mais une fois lancé, on veut faire toujours mieux, parce qu’on se rend compte que l’on peut ! Et en voyage c’est possible également. Alors comment réduire ses déchets en voyage ? Comment minimiser son impact environnemental ? Je vous dis tout.

Voyager zéro déchet

Est-ce possible ? Pourquoi ? Comment ?

Voyager zéro déchet, est-ce vraiment possible ?

La réponse va varier en fonction de la région du monde où vous allez aller. Clairement, en Amérique latine et en Asie, c’est compliqué voire impossible. En Amérique du nord et en Europe, en faisant un effort, c’est tout à fait possible. Je ne parle pas ici des continents africain et océanique que nous ne connaissons pas.

Bien sûr, en restant honnête, si voyager n’est pas synonyme d’écologie, il est important de mentionner que son impact dépend également de sa manières de voyager (backpacking, van, vélo, tour du monde, luxe, avions à gogo, etc…), de ses habitudes et de ses engagements.

Le plus important pour réduire son impact écologique (déchets, carbone, etc), reste de bien planifier son voyage à l’avance, et de se renseigner un minimum sur les conditions de vie des pays où l’on va (marchés ou supermarchés, système de tri et de recyclage ou pas, etc) via les forums, les blogs, etc, pour être prêt à s’adapter avant même de partir.

Déchets by John Cameron
Déchets by John Cameron

Pourquoi réduire ses déchets en voyage ?

Ce n’est pas une surprise, nous croulons sous les déchets, les mers et océans sont des cimetières à déchets plastiques, de la plus proche, la mer Méditerranée, qui est la poubelles de beaucoup de pays dont la France et l’Espagne, à l’Océan Pacifique, qui, d’après une étude de 2018, indiquerait que le plus gros « continent de plastique » (le septième continent de plastique) dans cet océan représenterait 3 (trois) fois la France, c’est à dire 1,6 millions de km2 ! 😱

Ça laisse réfléchir et ça donne envie de faire quelque chose pour limiter son impact, non ?

Une vie sans déchet, c’est un acte écologique conscient, une manière de faire un geste pour protéger la nature et nos écosystèmes qui, aujourd’hui, suffoquent sous les déchets dont les plastiques en premier lieu.

Les premières causes émettrices de déchets sont principalement l’alimentation et l’hydratation à cause des emballages.

Alors, pourquoi ne pas changer notre manière de consommer pour éviter les produits à usage unique, grosse source de pollution ?

Nous produisons des déchets que nous soyons chez nous ou bien en vacances à l’autre bout de la planète ou en randonnée en montagne.

Seulement, dans certains pays, le système de gestion des déchets est peu voire pas développé. Ce qui signifie que tous les déchets produits dans ces pays finissent soit brûlés, alors qu’ils sont toxiques, enfouis dans les sols ou bien déversés dans les ravins ou les cours d’eau.

(Cela dit, avoir un système de tri et de traitement des déchets en place ne signifie pas pour autant que les déchets sont bien traités et ne finissent pas dans la nature, même dans nos pays développés. Mais c’est un autre débat.)

Réduire ses déchets, des avantages à long terme

  • Meilleur pour la planète
  • Meilleur pour le moral (ex : moins de poubelles à sortir)
  • Meilleur pour le portefeuille. Vous consommez moins, mais mieux et ça se ressent directement sur le portefeuille !

Comment réduire ses déchets en voyage ? Et bien pour répondre à cette question, on va vous présenter maintenant toutes nos astuces et nos accessoires pour réduire ses déchets en voyage. Générer moins de déchets est une réadaptation et un changement de consommation beaucoup plus facile que l’on pense, que ce soit à la maison ou en voyage et en randonnée.

C’est parti !

Comment réduire ses déchets en voyage ?

Il y a plusieurs choses à prendre en compte et quelques astuces à mettre en place pour réduire ses déchets en voyage. Tout d’abord, j’aurais tendance à inciter quiconque à commencer à réduire ses déchets à la maison pour prendre de bonnes habitudes et prendre un rythme sur le fonctionnement du mode de vie « zéro déchet ».

En voyage maintenant !

Avant de partir, préparez une liste de toutes vos affaires, mais également de votre « équipement zéro déchet ». Penser à bien noter tout ça permet de ne rien oublier en partant et de bien gérer une fois en voyage.

Faites de même pour votre trousse de toilette. Pour en savoir plus sur ce que nous mettons dans notre propre trousse de toilette zéro déchet, c’est par ici.

N’imprimez pas vos billets ! En tout cas au maximum de ce qui est possible. Il est indéniable, nous avons tous un téléphone, même les plus écolos d’entre nous. Utilisons cet outil pour y mettre tous nos billets que ce soit pour l’avion, le train, les tickets d’entrées pour des activités, etc.

Téléphone by You X Ventures
Téléphone by You X Ventures

Dans le même esprit, ne repartez pas des offices de tourismes et agences avec un kilo de prospectus et flyers, pensez à prendre les infos qui vous intéressent en photo ou notez-les dans un petit carnet de voyage qui vous accompagne partout. On sait tous très bien que tous ces papiers finiront dans la poubelle aussi vite que vous les avez pris.

Une fois en voyage, choisissez bien vos hébergements. Essayez de vous centrer sur des auberges de jeunesse ou autre hébergement proposant une cuisine commune ou privée. Cela vous permettra de cuisiner vos propres repas en évitant les fast-food et compagnie. Vous pourrez ainsi en profiter pour aller faire vos courses dans les marchés locaux et vous pourrez en toute simplicité préparer vos propres pique-niques pour certains jours sans avoir à acheter des sandwiches et snack sur emballés (et souvent de bien moins bonne qualité).

Sur place, essayez également de vous renseigner sur comment fonctionne le tri et le système de recyclage et s’il y en a un. Des pays d’Asie et d’Amérique latine n’ont même pas cette option, d’où le fait de réduire ses déchets au maximum voire réussir à adopter un mode de voyage zéro déchet si possible.

Quels sont les accessoires pour limiter ses déchets ?

1 – Une gourde réutilisable

La gourde ! Le plus intéressant suivant les pays où vous allez est d’investir dans une gourde filtrante. La gourde Water-to-Go est super bien (testée et approuvée au Népal), mais fait que 75 cl. Lors de notre participation au Salon Destination Nature, on nous avait recommandé la gourde filtrante et pliable d’1 l de Katadyn. A mimima, si vous ne voulez pas investir dans une gourde filtrante, vous pouvez avoir une gourde simple toujours avec vous et prévoir des pastilles purificatrices d’eau.

Vous n’imaginez pas le nombre de bouteille en plastique que vous éviterez avec ce simple accessoire ! Autant de plastique en moins dans les océans !

1 gourde réutilisable remplace 81 bouteilles d’1,5L consommées par personne chaque année en France.

sources : Surfrider Foundation, Reset your Habits Campaign
Gourde Water-to-Go et bâtons Black Diamond
Gourde Water-to-Go

2 – Un gobelet pliable réutilisable

Un gobelet pliable peut être utile lorsque vous prenez l’avion par exemple, pour éviter de vous faire servir dans un énième gobelet en plastique. Ça peut être pratique lors de soirée, en bivouac, et même dans les auberges qui servent certaines boissons du matin dans des gobelets comme mentionné juste au dessus.

3 – Un kit de couverts réutilisables

Le kit de couverts de camping ! Au cours de notre voyage d’un an en Amérique latine, on a souvent été confrontées aux auberges de jeunesse qui servaient leur petit déjeuner avec des couverts et des gobelets en plastique. Nous n’avions pas de kit de camping avec nous en partant, mais nous avons rapidement acheté deux cuillères à soupe et deux fourchettes pour venir tenir compagnie à nos couteaux Opinel. Cela nous a bien servi tout au long du voyage.

Opinel by Markus Spiske
Opinel by Markus Spiske

4 – Un contenant de camping ou boîte réutilisable

Un contenant de camping pliable ou tupperware. Nous avions acheté deux contenants type tupperware en Argentine en même temps que notre kit de fourchettes/cuillères. Nous les avons utilisés non stop, que ce soit pour des bivouacs lorsque l’on cuisinait et pour préparer nos piques-niques pour des sorties, randonnées ou des longs trajets de bus. Ces deux contenants lorsque non utilisés ne prenaient pas plus de place car nous mettions certains accessoires dedans pour les mettre dans le sac ce qui permettait d’optimiser le rangement. Si besoin, vous pouvez également trouver des bowls pliables de la marque Sea-to-Summit. Ça sera un de nos prochains investissements en ce qui nous concerne.

➡️ Acheter le kit gobelet et bowl pliable de Sea-to-Summit.

5 – Un sac de course réutilisable ou totebag

Un sac de course type totebag et quelques sacs à vrac sont INDISPENSABLES pour réduire ses déchets. Éviter de devoir mettre ses courses (même au marché) dans de nombreux sacs plastiques à usage unique est important. L’avantage de ces sacs c’est qu’ils ne prennent pas beaucoup de place et leur poids est infime. Vous pouvez trouver des sacs à vrac petit format ou grand format vendus par packs de 5 chez Biocoop. Ils sont de très bonne qualité, nous les utilisons depuis de nombreux mois.

La checklist pour réduire ses déchets en voyage

  • 1 Trousse de toilette Zéro Déchet contenant Savon solide naturel sans emballage, shampoing solide, brosse à dent à tête interchangeable, oriculi, cup menstruelle, mouchoirs en tissus, etc. ;
  • 1 Gourde filtrante ou gourde en inox ;
  • Des couverts réutilisables ;
  • 1 Steripen pour la stérilisation de l’eau ou des pastilles purificatrices ;
  • 1 Sac de courses réutilisable ou 1 totebag + sacs à vrac ;
  • 1 Contenant rétractable ou boîte réutilisable ;
  • Cuisiner soit même autant que possible.
  • Favoriser les produits frais locaux

Liste non exhaustive. Faites nous part de vos astuces en commentaire.

La checklist pour réduire ses déchets en randonnée ou en trek

  • 1 Trousse de toilette Zéro Déchet identique
  • 1 Gourde filtrante ou gourde en inox
  • 1 Morceau de savon blanc ou savon de Marseille pour faire la vaisselle + gant spécial vaisselle
  • 1 Kit cuisine en acier inoxydable avec assiettes, casserole, couverts et tasses
  • 1 Réchaud à bois simple
  • Des sacs en tissu réutilisables
  • 1 Contenant rétractable
  • Cuisiner soit même
  • 1 Sac poubelle toujours avec soit pour y mettre ses déchets mais aussi ceux rencontrés sur les sentiers

Liste non exhaustive. Faites nous part de vos astuces en commentaire.

En randonnée et trek, que ce soit en France ou à l’étranger, ne laissez aucune trace sur votre passage sauf celles de vos empreintes de pas. Le peu de déchets que vous aurez, ramenez les avec vous dans un sac poubelle que vous jetterez dans une poubelle à la fin de votre randonnée. C’est tellement désolant de voir de magnifiques coins de nature souillés par des papiers d’emballages jetés sur les bords des sentiers ou bien du papier toilette abandonné dans les recoins…

Tous les accessoires que nous mentionnons dans cet article sont donnés à titre indicatif et malgré les liens affiliés pour vous les présenter, n’achetez QUE les accessoires dont vous pouvez avoir une réelle nécessité et ceux que vous n’avez absolument pas. Nous ne voulons pas ici inciter à la consommation, simplement proposer un ensemble d’accessoires utiles !

Comment bien s’organiser pour voyager zéro déchet ?

Avec de la volonté ! Oui, oui, c’est « si » simple que ça. Maintenant que je vous ai donné des astuces et quelques idées d’accessoires, le plus important est de se lancer, testez-vous, habituez-vous et commencez à la maison !

En vous habituant à faire vos courses en vrac, à fabriquer certains de vos produits de beauté, de vos produits ménager, en utilisant des savons et shampoings solides qui viennent sans emballages, en cuisinant tout vos produits (même les haricots beans et les pois chiches), une fois en voyage vous devriez être plus au point et savoir comment gérer pour réduire votre impact environnemental.

Nous faisons tout notre possible pour réduire notre impact. Personne n’est parfait mais chaque geste compte ! Et vous, avez-vous déjà commencé à passer au zéro déchet, à la maison ou en voyage, ou est-ce le début ? Cet article vous a été utile ? Vous avez d’autres suggestions et idées à ajouter à ces listes ? Faites nous part de vos commentaires et vos retours d’expériences de voyage.


Les articles qui pourraient vous intéresser :


Est-ce possible de voyager Zéro Déchet ? Si oui comment ? Quelles sont les astuces ? C'est ce dont on parle dans cet article. nos astuces et accessoires pour réduire ses déchets en voyage. #zerodechet #voyagerresponsable #eco-tourism

Il est tout à fait envisageable et possible de réduire ses déchets en voyage, il faut simplement quelques ingrédients : une bonne dose de  motivation, aucunes excuses, et quelques accessoires. Pour les conseils, c'est dans cet article ! #zerodechet #voyageslow #voyageethique

Nos astuces et accessoires pour réduire ses déchets en voyage ! Pourquoi, comment ? C'est dans cet article !! #zerodechet #ecoresponsabilite #voyageslow

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager et à le noter juste là en dessous ⤵ ! 😉

Candie
Suivez-moi
6 comments
  1. Avatar
    Delphine Derost

    Hello 🙂
    Merci pour cet article remplit de bonnes astuces. J’ai déjà quelques objets mais j’avoue ne jamais avoir pensé au gobelet pliable. Quelques bonnes idées ! De plus, je pars bientôt en voyage.
    Belle journée

  2. Avatar
    Cindy

    La planète croule sous les déchets et si les lobbys et gouvernements n’avancent pas, il n’empêche en rien à l’individu de se prendre en main pour réduire son impact environnemental personnel. Merci pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
La Vallée de Chevreuse et son Abbaye des Vaux de Cernay
10 incontournables en Argentine
Où partir en hiver - destinations hivernales idéales
Économiser pour voyager