Loading...
Amérique du SudArgentineBolivieDestinations

Passer la frontière Argentine-Bolivie entre La Quiaca et Villazon

Frontière Argentine - Bolivie

Il y a toujours un petit côté stressant à passer une frontière. Comment ça se passe ? Ai-je besoin d’une photo d’identité ? De payer parce qu’il le faut ou de “payer” à cause de la corruption ? Etc. Il y a quelques mois, nous avons passé la frontière Argentine-Bolivie entre La Quiaca et Villazon et nous vous racontons notre expérience dans ce court article.

 

Il faut savoir que la frontière Argentino-Bolivienne ne pourra pas être traversé en prenant un bus entre Salta et Tupiza par exemple. Il vous faudra forcément descendre du bus en Argentine, à La Quiaca, et en prendre un nouveau de l’autre côté, à Villazon, en Bolivie.

 

Comment quitter Salta ?

Pour quitter Salta, nous avons pris un bus de la compagnie Balut et le trajet durant environ 7h30 à 8h, nous avions pris le bus vers minuit pour arriver au petit matin à la frontière.

Le bus à La Quica s’arrête à la gare de bus et vous avez le choix entre prendre un taxi pour rejoindre la frontière ou y aller à pied, ce que nous avons fait et qui n’était absolument pas long ni difficile.

 

Comment passer la frontière ?

Lorsque nous y étions, il n’y avait absolument pas de queue.

 

En arrivant à la frontière, la douane argentine est juste avant le pont et il faut passer à droite du bâtiment. Voir la photo suivante.

La Quiaca poste frontière

 

Le douanier argentin va vous apposer le tampon de sortie et va lui-même vous donner un ticket (À NE PAS PERDRE car il vous le faut pour sortir du pays par la suite) vous donnant le nombre de jours dont vous aurez droit en Bolivie (la base est de 30 jours).

À partir de là, vous n’avez plus qu’à passer le pont à pied et vous serez en Bolivie. Ici vous n’avez plus rien à faire. Par doute nous étions allées voir la douane Bolivienne juste à droite à la fin du pont et un douanier nous a dit que le ticket que nous avions reçu du côté argentin était le visa pour la Bolivie et que le pays ne mettait pas de tampon.

À partir de là, vous n’avez plus qu’à changer votre argent (avancez un peu dans la rue principale pour avoir un meilleur taux) et à trouver le terminal de bus.

 

Comment quitter Villazon ?

Nous avons personnellement marché jusqu’à la Plaza 6 de Agosto, la place principale de la ville de Villazon, pour faire une pause puis nous avons marché quelques mètres de plus, pour tomber nez à nez avec des combis (mini-bus). Les combis partent pour Uyuni ainsi que pour Tupiza (3h de route).

 

Villazon

 

Nous allions à Tupiza, ce qui était parfait et nous avons payé 20 bolvianos par personne. Nous sommes donc arrivées à Tupiza en tout début d’après-midi ayant passé la frontière tôt le matin.

 

Et le train ?

Il était possible à une époque de prendre le train entre Villazon et Tupiza/Uyuni. Ce n’était pas possible lorsque nous y étions car les voies de chemin de fer n’étaient plus en condition. Si le gouvernement fait les travaux nécessaires dans les prochaines années, peut-être qu’il sera à nouveau possible de relier les villes de Villazon avec Tupiza et Uyuni.

 

Le visa bolivien

La douane bolivienne vous donnera systématiquement un visa de 30 jours. Celui-ci est prolongeable de un ou deux mois. Pour prolonger votre visa, il vous faudra vous rendre dans un bureau de migration (à Sucre, La Paz, Oruro ou encore Santa Cruz de la Sierra) pour demander un tampon ou deux (les deux mois sont renouvelables d’un coup suivant les douaniers).

Nous étions allées à Sucre environ 10 jours après notre arrivée en Bolivie pour obtenir les tampons de prolongement, les douaniers estimaient que c’était trop tôt et voulaient qu’on revienne environ 7 jours avant la fin de notre premier visa, pas avant. Nous avons donc continué notre voyage et nous sommes allées au bureau de la migration d’Oruro environ une semaine avant que notre visa arrive à expiration. Nous n’avions eu aucun problème à renouveler notre visa.

Si vous souhaitez faire du volontariat, il faudra par contre vous procurer un visa spécial qu’il faudra peut-être obtenir avant votre départ de France (ou du Canada, de Belgique ou de Suisse) car il est illégal en Bolivie de faire du volontariat avec un visa touristique.

 

Vous l’aurez compris, le passage de la frontière entre La Quiaca en Argentine et Villazon en Bolivie est simple. En espérant que vous ne tombez pas sur des douaniers zélés 🤞🏼. Vous n’avez pas à payer quoi que ce soit et si vous sortez d’Argentine à temps, vous n’aurez pas de problème, sinon l’amende était de 4000 ARS en 2018. Si vous avez quelques doutes subsistants par rapport à un passage de frontière en fonction de votre situation, n’hésitez pas à vous adresser directement à l’ambassade bolivienne en France, à l’ambassade française en Bolivie ou encore à Action-visa.

 


Les articles qui pourraient vous intéresser :


Inspiré(e) ? Épingle cet article sur Pinterest !

Voici les informations que nous avons collectées lors de notre passage de la frontière boliviano-argentine entre La Quiaca et Villazon. Car c'est toujours délicat un passage de frontière et que nous-même on préfère se renseigner avant de se lancer, on vous a fait cet article !  #frontiere #argentine #bolivie #voyage

 

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Notez cet article
Suivez-moi

Candie

Je voyage depuis des années, voyage au long court en backpacking, voyages courts près de chez moi, expatriations, et je ne m'en lasse pas ! Ce qui me fait vibrer dans tout ça : la nature et les rencontres !
Mais aujourd'hui, la planète est en danger et nous sommes tous responsables. Mon but est donc de partager et d'échanger pour qu'ensemble on se dirige vers un tourisme éco-responsable et un plus grand respect de notre habitat, Terre Mère.
Candie
Suivez-moi
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
Accessoires de voyage
Économiser pour voyager
Mont-Blanc du Tacul, Aiguille du Midi