Loading...
Amérique du NordCanadaDestinations

Résumé de mon expérience de 8 mois à Toronto

Toronto Skyline

Séjour : 2013/2014

Après L.A. (voir mon article Découvrir Los Angeles), je n’avais pas du tout envie de rentrer en France. J’ai donc décidé d’aller dans la capitale des Blue Jays (équipe de baseball de la ville) à la place ! Toronto a été un coup de cœur. J’ai fait de super rencontres, dont mon meilleur ami aujourd’hui, et j’ai découvert une ville jeune, vibrante et intéressante. J’ai passé 8 mois à Toronto et je voudrais vous partager tout ce que je peux à son propos.

 

Petite histoire de Toronto

Toronto est la ville la plus peuplée du Canada (2 615 060 en 2011), suivit par Montréal (1 649 519 en 2011) et c’est également la capitale provinciale de l’Ontario. Toronto est un « centre » international en ce qui concerne la finance, l’art (musique, théâtre ainsi que film et TV), la culture et est reconnue comme une des villes les plus cosmopolites et multiculturelles du monde.

Les Amérindiens ont habité la zone pendant des milliers d’années. La ville elle-même est la fin d’un ancien sentier amérindien menant au nord vers le Lac Simcoe et qui était utilisé par les Wyandot, les Iroquois et les Mississaugas. Les colonies européennes ont commencé à s’établir dans les années 1790 lorsque les Amérindiens ont légué leurs terres aux britanniques suite à de nombreux conflits.

Toronto est une destination prisée pour les immigrants, il y a environ 200 origines ethniques différentes représentées parmi les habitants. Même si la majorité des habitants parlent anglais, près de 160 langues sont parlées à travers la ville.

 

Mon expérience à Toronto

Arrivée

En arrivant à Toronto, je savais que j’allais retrouver un copain Montréalais que j’avais rencontré à Los Angeles, je devais le retrouver dans les 24 heures après mon arrivée. De l’aéroport, j’ai un taxi pour le centre (pour la première semaine j’ai loué une chambre dans une résidence universitaire de l’Université de Toronto, ça se fait pendant la période des vacances juin à septembre), pour aller… me coucher ! Et oui, j’étais arrivé relativement tard après mes 5 heures de vol au départ de L.A. et le temps de faire la route depuis l’aéroport, I needed a break… and a bed !

Le lendemain, je retrouvais donc Melvin, mon pote, et on se vit régulièrement au cours des mois qui suivirent, même si on n’habitait pas dans le même quartier de Toronto et qu’on n’avait pas le même emploi du temps non plus.

 

Home of the Blue Jays, Toronto
Toronto, home of the Blue Jays

 

Et ensuite…

Au début du séjour, je ne savais pas comment j’allais entreprendre les choses, j’en profitais donc pour y réfléchir et découvrir la ville. Au fur et à mesure de mes errances, je découvris de beaux endroits et je tombais amoureuse de Toronto. Ma décision était prise : je resterais jusqu’à ce que ma bougeotte aiguë me reprenne !

 

Toronto by Night
Toronto by Night

 

Boulot et plaisir

Je trouvais donc un job qui me permit de bosser trois jours par semaine, assez pour payer la chambre que je louais et mes activités.

 

Boxing, Toronto

 

Celles-là consistaient à aller faire des meet-ups pour rencontrer d’autres passionnés et professionnels du cinéma, là où j’ai rencontré mon meilleur ami actuel, d’aller au cinéma, de découvrir des nouveaux pubs et restaurants, de faire du sport (je me suis perfectionnée en boxe au cours de ce séjour), de m’acheter un vélo pour me déplacer et même d’assister à un concert de 30 Seconds to Mars (un de mes groupes favoris) ainsi que d’aller aux chutes du Niagara et à Kingston.

 

Jared Leto - 30 Seconds to Mars, Toronto
Jared Leto – 30 Seconds to Mars

 

Toronto c’était ça…

Après 8 mois à Toronto, il fut temps pour moi de rentrer en France. Mais je gardais énormément de bons souvenirs et émotions. Cette ville m’a permis d’expérimenter et d’apprendre énormément de choses : amitiés, professionnalisation, sport, fun, voir ce qui est la 8ème merveille du monde d’après certains classements, je nomme les chutes du Niagara ainsi que monter en haut de la CN Tower gratuitement (merci les rencontres) et même d’avoir été bénévole au Festival du Film International de Toronto (TIFF), si ça c’est pas cool !! 😉 … Ah et aussi, j’y étais l’hiver du vortex polaire, apparemment le plus gros hiver depuis près de 30 ans dans la région de Toronto (qui est généralement un peu plus tempérée que celle de Montréal et Québec par exemple). C’était vraiment trèèès froid et en plus il pleuvait de la glace !!  Les employés de la ville devaient passer et casser la glace sur les câbles des streetcars avec des tiges en métal, et pour tenir debout en marchant dans la rue, c’était un calvaire !

 

Vélo gelé, Toronto
Un vélo givré suite à une pluie de glace

 

Ce que vous devez savoir à propos de Toronto

  • La ville fait 630 km2
  • Climat continental humide : étés chauds et humides et hivers froids
  • Le temps peut changer du tout au tout en très peu de temps (prévoyez crème solaire et parapluie 😉 )
  • La ville a 87 quartiers (rien que ça ! Oo) qui sont comme des mini-villes dans la ville 😀
  • Ville au multiculturalisme exceptionnel (Hello, can you show me the toilettes per favore ?! matur nuwun (merci en javanais))
  • La ville a une communauté LGBT super active (si vous y êtes durant la Pride Toronto, généralement fin juin/début juillet, il y a de l’ambiance !)
  • Si vous pouvez, soyez présent pour Canada Day, le 1er Juillet, you won’t regret it !

 

 

  • Vous pouvez ne jamais arrêter de manger, Toronto à une culture culinaire super variée (food porn and binge eating coming up !)
  • Si vous avez 18 ans, que vous voulez aller à Toronto, oubliez la tournée des bars, ce sera l’année prochaine
  • La vie nocture rocks ! 👍 (Bars, pubs, concerts, boîtes de nuit, etc)
  • On ne s’ennuie jamais tellement il y a à voir
  • Préparez-vous et votre portefeuille avant de venir ! Soyez fort tous les deux !

 

Où loger à Toronto

Lorsque j’étais à Toronto, je louais une chambre à un propriétaire qui avait plusieurs maisons dans le quartier. Si c’est ce que vous voulez faire car vous restez quelques semaines ou quelques mois, vous pouvez utiliser Kijiji, Craigslist, parmi les plus connus, mais il y a énormément d’autres sites dédiés.

Si vous êtes en séjour, nous vous conseillons d’utiliser Booking si vous cherchez un hotel, Hostelworld si vous êtes plus auberges de jeunesse ou encore Airbnb.

 

Comment se rendre à Toronto ?

Depuis la France, le plus simple est de prendre l’avion. Dénichez tous les bons plans et billets pas chers sur Skyscanner.

 

Voilà un premier aperçu de la ville de Toronto. Mais dites nous, ça vous intéresse toujours après la lecture de ce premier article ? Et vous, êtes-vous déjà allé à Toronto ? Qu’en avez-vous pensez ? 😉

 


Les autres articles qui peuvent vous intéresser :


 

PS : chères lectrices et lecteurs, vous me voyez désolée de vous présenter des photos de cette qualité, je n’avais absolument pas en tête de présenter ces photos sur un blog lorsque je les avais prise à l’époque de mon séjour à Toronto.

 

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Résumé de mon expérience de 8 mois à Toronto
Notez cet article
Candie
Suivez-moi

Candie

Je suis atteinte du syndrome aïgu de la bougeotte depuis de nombreuses années. J'aime partager mes découvertes et tout ce que je peux avec vous pour que vous puissiez bien vous préparer pour profiter à 200% de vos voyages et de vos treks !
Candie
Suivez-moi
6 comments
  1. Tameï

    Je vis actuellement à Toronto et je suis toujours intéressée de lire les avis des gens ayant vécu ici. Ton article est sympa et c’est super que tu aies adoré la ville.
    Moi je n’ai pas de coup de cœur pour Toronto et ne la trouve pas si bien que ça.

    1. Candie
      Candie

      Merci pour ton commentaire !
      L’expérience de chacun est vraiment quelque chose d’unique, c’est intéressant ! Qu’est-ce qui fait que tu n’aimes pas Toronto en ce qui te concerne ?

  2. kikimagtravel

    Toronto à l’air super à visiter! ça me plairait beaucoup… Et quel courage d’avoir survécu à ce vortex polaire j’imagine le pire haha
    En tout cas tu m’as appris pleins de trucs sympathique ! merci pour ce joli article!

    1. Candie
      Candie

      C’est vraiment une ville sympa avec une belle énergie je trouve, si tu as l’occasion un jour n’hésite pas ! Et tu me diras !! 🙂
      Oui, haha, c’est sympa le nom qu’ils ont trouvé à cette période de froid, on se croirait dans un film de Sci-Fi !! lol
      Merci à toi d’avoir pris le temps de lire et commenté !! 🙂

  3. Magali

    Super ton article! Tu m’as donné envie. J’y suis allée une journée il y a plus de quinze ans, donc autant dire que je n’ai pas eu l’occasion d’appréhender la ville! Je pense passer un peu de temps au Canada l’année prochaine, donc je note tout ça! Côté job, c’est pas trop difficile à trouver pour une française?

    1. Candie
      Candie

      Merci !! ^^
      Effectivement, une journée c’est trèèès court pour vraiment profiter de la ville. C’est génial que tu prévois d’y passer un peu plus de temps, tu verras, c’est top. Et n’hésite pas à revenir vers nous si tu as besoin, je serais ravi te pouvoir te renseigner si besoin !! ^^
      Je n’avais pas eu de problème pour trouver un job, mais je suis Canadienne également, et ça dépend dans quoi tu cherches je suppose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
Accessoires de voyage
Économiser pour voyager
Mont-Blanc du Tacul, Aiguille du Midi