Loading...
ConseilsPréparation voyage et trek

Kit homéopathique du voyageur

Kit homéopathie Voyage

Dans la société d’aujourd’hui, alors que les lobbies veulent contrôler le marcher du médicament et font en sorte d’éradiquer ou de rendre illégal tout ce qui est naturel, nous pouvons tout de même trouver des médicaments seins pour la santé. L’homéopathie, que je vais vous expliquer un peu ici, est une médecine visée par les lobbies, mais la pratique garde la tête haute et persiste. Pour ce qui est du voyage, c’est très pratique d’en emmener avec soi car la taille des tubes et leur légèreté, ainsi que la durée de vie des remèdes, en font un bon élément pour nous, voyageurs.

[Je tiens à préciser que cet article n’est en aucun cas un sujet d’ouverture à un débat pour savoir si, oui ou non, cette pratique marche. Chacun voit les choses à sa façon et l’ouverture d’esprit est requise ici. Personnellement, j’ai toujours été soignée de cette façon, et ça a toujours marché. Pour d’autres personnes ça ne marchera pas et ce n’est pas une raison pour dire que « non, ça ne marche jamais », que « c’est de la merde », etc.]

 

Qu’est-ce que l’homéopathie

L’homéopathie est une médecine douce qui consiste à soigner le mal par le mal, c’est le principe de la similitude. Le médecin va prescrire au patient une quantité infime de substances diluées (d’origine minérale, végétale ou animal (ex : poison)) pour provoquer des symptômes semblables à ceux de la maladie que l’on souhaite combattre. Le déclenchement de ces symptômes va ainsi stimuler les défenses naturelles de l’individu pour qu’il combatte lui-même la maladie.

Le médecin homéopathe doit également prendre en compte le profil du patient pour le soigner. Il devra donc l’écouter et le comprendre pour lui prescrire un traitement adéquat qui lui conviendra (mais qui ne conviendrait pas forcément à un autre patient présentant les mêmes symptômes).

On retrouve tout de même certains remèdes universels.

Granules-homéopathiques
Granules homéopathiques

 

L’homéopathie en voyage

Maintenant que je vous ai expliqué ce qu’est l’homéopathie, je peux en venir au sujet principal, l’homéopathie en voyage. C’est donc effectivement très pratique en voyage car vous pouvez emmener quelques tubes avec vous sans que ceux là n’aient été prescrit par un médecin. De plus, avez-vous la moindre idée du poids que représente un tube homéopathique ? 4g ! Oui, 4g est le poids d’un tube, ce qui signifie que c’est pas ça qui vous encombrera…

Il faut en générale prendre trois granules deux à trois fois par jour pendant quelques jours pour soigner le mal. Ça peut être recommandé comme traitement de fond en cas de maux divers tel qu’une intoxication alimentaire, de coups de soleil, de piqûres d’insectes, etc.
 

Kit homéopathique du Voyageur

Je vais maintenant vous présenter plusieurs remèdes homéopathique qui peuvent être ajouté à votre trousse de secours. Vous pourrez choisir ceux qui vous semblent le plus adaptés à vos besoins. Voilà donc le classement par remède avec description des symptômes :

A

Aconit napellus 5ch : pour les fièvres et affections importantes, à début brutal, se manifestant en particulier après un coup de froid sec ou un coup de chaleur et s’accompagnant d’anxiété.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jusqu’à amélioration.

Apis mellifica 5ch : pour les piqûres d’insectes, les coups de soleil, les œdèmes et gonflements avec inflammation, quand ils sont soulagés par le froid.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Arsenicum album 7ch : pour les intoxications alimentaires, l’eczéma et l’asthme quand ils sont soulagés par la chaleur locale.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Arnica 5ch : pour les courbatures.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Arnica montana 9ch : pour les coups et les chocs.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

B

Baptisia tinctoria 9ch : pour les intoxications alimentaires et gastro-entérite avec perturbation psychique. Pensez-y si les symptômes sont aggravés par la pression ou la chaleur humide.
Posologie : 2 granules 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes (consulter un médecin s’ils persistent).

Belladona 5ch : pour les brûlures, les inflammations et les fièvres, les douleurs avec rougeurs.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Bryonia 5ch : pour les articulations et les douleurs soulagées par l’immobilisation.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

C

Coca 5ch : pour le mal des montagnes.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

China rubra 5ch : pour toutes les pertes de liquide (saignements, diarrhée, vomissements, transpiration) suivies d’une grande fatigue.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Cuprum metallicum 5ch : pour les crampes.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

F

Ferrum phosphoricum 5ch : pour les fièvres peu élevée (38-39°C), les bouffées de chaleur, visage pâle, peau moite et soif modérée et souvent accompagnée d’un mal de tête amélioré par des applications de froid.
Posologie : 2 granules trois fois par jour.

G

Gelsenium 9ch : pour le trac et l’angoisse (comme dans le cas d’un premier voyage ou d’un départ 😉 )
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

I

Ignatia 7ch : pour la peur de l’avion.
Posologie : 3 granules avant de partir.

L

Ledum palustre 5ch : pour les piqûres de moustique.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

P

Phosphorus 5ch : pour les petites hémorragies (ex : saignement de nez).
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

R

Rhododendron 5ch : pour tous les troubles et douleurs déclenchés par l’humidité chaude.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Rhus toxicodendron 5ch : pour les douleurs soulagées par le mouvement.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Ruta graveolens 5ch : pour les tendinites.
Posologie : 3 granules 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Apis-mellifica
Apis mellifica contre les piqures d’insectes, les coups de soleil, etc

 

**Il est tout de même recommandé de voir un médecin en cas de symptômes graves et persistants !**

Pour compléter votre kit de médecine naturelle, vous pouvez consulter notre article kit aromathérapique du voyageur.

Voilà donc un kit homéopathie adapté à la trousse de secours du voyageur. Vous pouvez, parmi ces remèdes, choisir ceux qui vous conviendraient le mieux. L’homéopathie n’a pas de contres indications (ou très rarement), pas d’effets secondaires et aucun risque d’accoutumance ou de dépendance et vous pouvez l’associer à d’autres traitements.

Connaissez-vous l’homéopathie et vous êtes vous déjà soigné avec ? Si vous ne connaissez pas, seriez-vous prêt à essayer ?

 

Livres intéressants :

Ma bible de l’homéopathie de Albert-Claude Quemoun et Sophie Pensa
L’homéopathie de A à Z de Jean-Louis Masson
La bible de l’homéopathie et des traitements naturels de Alain Paul

 

Tu as aimé cet article ? N’hésite pas à le partager ! 😉

Candie
Suivez-moi

Candie

Je suis atteinte du syndrome aigu de la bougeotte et ayant la chance de voir plein de choses, je souhaite vous les partager.
Candie
Suivez-moi

Les derniers articles par Candie (tout voir)

4 comments
  1. Madikéra

    Bonjour,
    Intéressant article

    Je suis loin d’en emmener autant mais dans les qqs que j’emporte il y a nux vomica (Trouble digestif) et histaminium (allergies)

    J’ai toujours aussi un flacon d’huile essentielle de lavande, antiseptique naturel.

    1. Candie
      Candie

      On n’en emporte pas autant non plus. J’ai mis tout ce qui pouvait être intéressant pour les voyageurs et chacun peut faire son choix en fonction de ses besoins . L’HE de lavande c’est un « must-have » . En parlant huiles essentielles, on a un autre article sur l’aromathérapue qui sort dans une semaine.

  2. Lauriane

    Je ne suis pas adepte de l’homéopathie mais c’est vrai que pour ceux qui l’utilisent, les formats sont pratiques !
    C’est aussi rigolo de constater que, sur le fond, c’est le même principe que la vaccination !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La sélection des Géonautrices
Nos livres voyage
Les aventuriers qui font rêver les Géonautrices
Top-15-Treks